Communication parents-enfants

timelaps Messages postés 1 Date d'inscription jeudi 19 décembre 2013 Statut Membre Dernière intervention 19 décembre 2013 - Modifié par lafouine. le 19/12/2013 à 15:03
Tiprince Messages postés 339 Date d'inscription mercredi 14 avril 2010 Statut Membre Dernière intervention 20 décembre 2013 - 19 déc. 2013 à 23:14
Bonjour,
Je me présente je suis un garçon de 16 ans, au lycée et je sais plus ou j'en suis, je n'arrive plus à parlerai à message parents, j'ai toujours eu de très bonne rapport avec ma mère, j'ai un père "inexistant", on ne se parle jamais, nous n'avons jamais eu aucun rapport père-fils, aucune activité ensemble. Et depuis quelques temps je m'éloigne de ma mère, la seule personne de ma famille avec qui je pouvais encore discuter. Nous n'avons plus aucun rapport familiale. J'ai un frère plus vieux de 19 ans qui est "l'idéal" de mes parents, réussite scolaire, avec lui il dialogue très souvent. Mon frère est comme l'idéal type pour eux. Comme on dit on ne choisit pas sa famille, on choisit c'est amis. Je me suis alors créer un cocon ou je garde tout en moi, je me confie à personne et je souffre en silence, j'ai des mais avec qui je m'entends très bien, avec qui je fais des soirées tout sa mais sa ne remplace pas le manque d'amour de mes parents. Je me sens très mal dans ma peaux, depuis quelques temps je ne me reconnais même plus. Je ne travaille plus en cours, je ne vais plus, je sèches les cours de sport. Et mes parents n'accepte pas le dialogue, Ils ne font que me punir sans même prendre la peine de me demander ce qui ne va pas cher moi.
J'aimerai savoir si vous avez pas des solutions pour pouvoir renouée la relation entre mes parents et moi ?
Bonne journée à vous.

3 réponses

lafouine. Messages postés 102028 Date d'inscription mercredi 7 octobre 2009 Statut Contributeur Dernière intervention 3 août 2022 19 529
19 déc. 2013 à 15:02
Bonjour

C'est un soucis assez fréquent lors de l'adolescence.
Plus des enfants ,pas encore des adultes , la place n'est pas facile à gérer.

Et si tu leur écrivais pour leur expliquer ce que tu nous dit .
Leur dire ce que tu ressens, que tu aimerais pouvoir partager des choses avec eux , etc...
1
Tiprince Messages postés 339 Date d'inscription mercredi 14 avril 2010 Statut Membre Dernière intervention 20 décembre 2013 593
19 déc. 2013 à 23:14
Oh ça, tu sais, c'est assez typique chez les cadets.
Ton frère aîné est non seulement un bel enfant prodige qui a tout réussi mais il est en plus en train d'entrer dans l'âge adulte. Il peut avoir des discussions beaucoup plus sérieuses, beaucoup plus mures avec tes parents. Et c'est tout à fait normal. Il passe déjà peut-être plus de temps avec les amis de tes parents, il vote, il conduit... bref il est parfait.

C'est sûr que toi, à côté, même si tu n'as que 3 ans de moins, tu n'es rien de tout ça.

Mais je vais te dire quelque chose que tu ne peux pas deviner : tes parents sont en train de vivre la période la plus difficile de leur vie de parents.
Ton frère va bientôt partir (études, travail, je ne sais pas où il en est, mais il va fatalement partir) et toi, qui es toujours là, tu n'es plus le petit enfant qu'ils peuvent pouponner, avec qui ils peuvent jouer et se sentir complètement gagas comme quand tu avais 7 ou 8 ans.

Ca ne remet pas en cause l'amour qu'ils ont pour toi. Mais ils ne savent pas comment exprimer cet amour.
Il y a deux ans, ils pouvaient encore te faire quelques câlins, venir te dire bonne nuit dans ta chambre, s'intéresser à ta vie intime... Dans deux ans ils pourront te dire à quel point tu as muri, à quel point il est intéressant d'avoir des discussions avec toi, ils pourront t'intégrer dans leurs groupes d'adultes comme ils le font probablement déjà avec ton frère...

Mais tu vas devoir attendre. Dis-toi qu'ils sont juste maladroits, qu'ils ne savent pas comment te parler. Et ce n'est pas de leur faute. A 16 ans, tu changes d'avis comme de chemise, tu changes d'humeur dix fois par jour, tu ne sais pas ce que tu veux ou alors si : tu recherches le plaisir immédiat alors que eux cherchent à se poser. C'est très compliqué pour toi comme pour eux.

Il n'y a que ton frère qui puisse te comprendre. c'est son rôle de frère aîné. Tu n'as pas à le jalouser ou à lui en vouloir. Tu dois te reposer sur lui.

Ne te fais donc pas trop de mauvais sang. Si tes parents te détestaient, ça ferait longtemps que tu le saurais. Non ils t'aiment (et ils ne peuvent même pas s'en empêcher !!). Ils t'aiment avec tes qualités et tes défauts exactement comme tu les aimes avec leurs qualités et leurs défauts. Vous êtes juste dans une période où c'est très difficile à dire... d'un côté comme de l'autre.
1
lafouine. Messages postés 102028 Date d'inscription mercredi 7 octobre 2009 Statut Contributeur Dernière intervention 3 août 2022 19 529
19 déc. 2013 à 15:03
Bonjour
J'ai modifié ton titre pour un meilleur résumé de ton soucis :)

"Problème parental"
0