L'hypothyroïdie, son traitement, et les choses à ne pas faire. [Résolu]

STARGATE43 16975 Messages postés samedi 3 décembre 2011Date d'inscriptionContributeurStatut 13 juin 2018 Dernière intervention - 2 août 2013 à 02:49 - Dernière réponse : STARGATE43 16975 Messages postés samedi 3 décembre 2011Date d'inscriptionContributeurStatut 13 juin 2018 Dernière intervention
- 16 août 2013 à 01:44
Bonjour à toutes et tous,

Voici quelques années qu'une amie suit un traitement pour "son" hypothyroïdie, depuis 2005, et elle va avoir 36 ans, seulement, elle a fait de grosses bêtises (pour ne pas dire des c*nneries) pendant ce traitement, prise de drogue, brûleurs de graisses, antidépresseurs, boissons energétiques, milkshakes de régime en tous genres, et ce, jusqu'au moment où elle a su qu'elle était enceinte (2011).

Elle a arrêté la drogue (fort heureusement), également les antidépresseurs, mais pour le reste, elle a continué jusque fin de l'année dernière, sauf les boissons énergétiques.

Après m'être "énervé" dessus (en paroles hein ;-), elle a fini par prendre conscience qu'elle avait fait du tort à son corps.

Ce que je souhaiterais savoir, quels sont/seraient les dégâts occasionnés à court, moyen et long terme.

Elle se plaint qu'elle n'arrive pas à perdre du poids, ce qui pour moi est assez logique vu ce qu'elle a fait subir à son corps pendant +/- 6 ans, je lui ai poussé un coup de g*eule aujourd'hui en lui disant qu'elle devait oublier cette idée, elle voudrait récupérer la morphologie de ses 16 ans, mais vu sa maladie et les c*nneries qu'elle a faites, cela m'étonnerait qu'elle y arrive un jour.

Ai-je eu raison de lui avancer ces paroles ou suis-je à côté de la plaque?

Si il y a des questions à me poser pour plus de précisions, n'hésitez pas.

Cdlt et un grand merci d'avance pour toutes les réponses qui pourraient éclairer ma lanterne.

PS : Ne me renvoyez pas à ce >>>lien<<< , j'ai tout lu avant de rédiger mon message.

PS2 : Je réouvre la possibilité de me contacter en MP, ceci juste pour me signaler que vous m'avez répondu ici, pas de réponses en MP s'il vous plaît, la communauté doit en profiter, celles-ci peuvent servir à d'autres.

Je fais cela parce que pas souvent voire jamais sur S/M

Encore un grand merci d'avance ;-)




--> PAS DE PROBLÈMES, QUE...DES SOLUTIONS <--
Il est curieux de constater que statistiquement, les veuves vivent plus longtemps que leur mari ;-)
Afficher la suite 

Votre réponse

18 réponses

Meilleure réponse
DCI 64255 Messages postés mercredi 30 avril 2008Date d'inscriptionModérateurStatut 17 juin 2018 Dernière intervention - 2 août 2013 à 09:49
4
Merci
Bonjour,

L'hypothyroïdie est une chose.
Tout le reste : toxicomanie, gadgets amaigrissants, antidépresseur...est autre chose.
Il faudrait connaitre l'origine de cette hypothyroïdie (simple ralentissement de la fonction thyroïde, suite de thyroïdite...autre...). Quoi qu'il en soit elle demande un traitement permanent et une surveillance régulière.

Pour le reste, le chemin est plus complexe et cela demande un accompagnement: médecin traitant et/ou psychologue et/ou psychiatre.
Les amis proches se doivent d'être présents, disponibles, à l'écoute, mais ils ne sont pas forcément les mieux placés ou les plus aptes à assumer la totalité de cet"accompagnement".

Quant aux dégâts... Il ne faut pas perdre de vue qu'une dérive toxicomaniaque, les abus d'alcool, une hygiène de vie et/ou une hygiène alimentaire déplorable sont souvent la résultante de problèmes antérieurs souvent complexes.
Donc la problématique est double : arriver à déterminer ce qui a amené la personne à ses errements et en rechercher la solution (s''il y en a une) et l'aider à se remettre d'aplomb physiquement et psychologiquement après la prise de conscience de ses erreurs passées.

Concernant les dégâts physiques ou physiologiques, tout dépend de "l'état des lieux". Certains peuvent totalement régresser, d'autres laisser quelques traces, d'autres persister...

Merci DCI 4

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

journal des femmes avec santé médecine a aidé 15436 internautes ce mois-ci

Publi-information
Commenter la réponse de DCI
1tibou 40120 Messages postés mardi 12 avril 2011Date d'inscription 16 juin 2018 Dernière intervention - 2 août 2013 à 08:04
0
Merci
bonjour
déjà hypothyroïdie peut occasionner une prise de poids donc commencer par se faire aider par un nutritionniste/diététicien serait bien pour le stabiliser et apprendre à bien manger et favoriser ce qu'il y a à favoriser

elle est suivi par un spécialiste? qu'est ce qu'il en pense?

j'ai ce lien canadien mais qui pourrait peut être t'aider /guider pour l'aider
http://www.thyroid.ca/fr/about.php
Publi-information
Commenter la réponse de 1tibou
STARGATE43 16975 Messages postés samedi 3 décembre 2011Date d'inscriptionContributeurStatut 13 juin 2018 Dernière intervention - 2 août 2013 à 20:51
0
Merci
Bonsoir 1tibou, déjà merci d'avoir répondu.

Elle est en effet suivie par un spécialiste, elle doit aller y faire une visite tous les six mois pour voir si ça se maintient.

Quant à son hygiène alimentaire, n'en parlons pas, elle est bornée sur toutes les crasses qu'on peut trouver dans les Mcdo et compagnie, elle n'est pas du tout suivie par un nutritionniste ou quoi que ce soit, juste le spécialiste pour sa thyroïde, et la connaissant, je ne pense pas qu'elle lui ait un jour parlé de ce qu'elle a fait par le passé avec sa drogue et le reste, je ne pense pas que celui-ci soit au courant de ces choses-là.

Quand son père lui fait à manger, il ne peux faire que ce qu'elle aime, donc pas grand chose.

Quant à son poids, elle en est obsédée, mais malgré les quelques conseils que je peux lui donner dans la limite de ce que je sai, elle n'en fait qu'à sa tête, d'où mon coup de g*eule d'hier.

Elle ne fait aucun sport, je lui ai proposé de faire ne fusse qu'une marche par jour à son aise, non, elle préfère rester vautrée dans son canapé avec son portable et surfer sur ces p*utains de réseaux sociaux.

Encore un grand merci pour ta réponse, @+ ;-)
STARGATE43 16975 Messages postés samedi 3 décembre 2011Date d'inscriptionContributeurStatut 13 juin 2018 Dernière intervention - 6 août 2013 à 18:49
Bonjour, bof, elle n'est pas plus motivée que cela, durant les vacances, elle le met aux plaines, c-à-d, avec des enfants de +/- son âge, dès 8h du mat jusque +/- 16h30, ce sont de jeunes animateurs qui occupent ces enfants avec diverses activités.

Elle, une fois avoir conduit son gamin, ben elle retourne dans ses plumes et broie presque en permanence du noir, je ne sai hélas pas être là 24h/24h pour lui remonter le moral et lui faire penser à d'autres choses ou lui changer les idées.

Cela me désole de devoir en parler comme ça parce que cette fille a le coeur sur la main, elle est d'une gentillesse sans limites, elle adore son fils, elle est très attachée à son père, mais voilà, elle se laisse très vite abattre par de tous petits soucis de la vie, et je ne sai pas toujours être là quand ça arrive.

Il est vrai que lorsque son fils est de retour des plaines, elle est bien plus joyeuse, heureusement, mais voilà, c'est tous les jours le même train-train.
1tibou 40120 Messages postés mardi 12 avril 2011Date d'inscription 16 juin 2018 Dernière intervention - 6 août 2013 à 19:51
Penses-tu qu'elle en parler au médecin qui la suit de ses idées noires?

ensuite pourquoi ne pas lui proposer de s'inscrire dans un centre associatif/caritatif/social pour voir du monde et ainsi se changer les idées
STARGATE43 16975 Messages postés samedi 3 décembre 2011Date d'inscriptionContributeurStatut 13 juin 2018 Dernière intervention - 12 août 2013 à 12:00
Bonjour 1tibou, désolé pour la réponse tardive, mais je suis + sur HIGH-TECH qu'ici, je suppose que tu l'auras compris ;-)

Penses-tu qu'elle en parle au médecin qui la suit de ses idées noires? 

Je t'avoue que je n'en sais franchement rien du tout, ce que je sais, c'est qu'elle a été suivié par un psy pendant une très brève période, quant à savoir si elle a déjà parlé de ses idées noires à son médecin, je n'en sais rien.

ensuite pourquoi ne pas lui proposer de s'inscrire dans un centre associatif/caritatif/social pour voir du monde et ainsi se changer les idées

Heu oui...pourquoi pas, mais la connaissant, je ne la vois pas là-dedans, j'ai déjà du mal à la faire bouger pour aller faire l'une ou l'autre activité, alors tu penses bien que dans un centre associatif/caritatif/social, ça va être une autre paire de manches.

Elle est presque tout le temps rivée sur son Galaxy S4 avec ses p*tains de réseaux "sociaux" à étaler sa vie à tout et n'importe qui, parce qu'elle se fait ami avec tout et n'importe quoi, elle donne plus d'importance à la virtualité qu'au réel, elle est accro à tout ça.

Elle ne sait pas faire 5 min sans son tel, ça je lui ai déjà dit, mais ça ne change rien.

Je veux bien lui suggérer ton idée mais je suis sceptique quant à sa réponse là-dessus.

Cdlt ;-)
1tibou 40120 Messages postés mardi 12 avril 2011Date d'inscription 16 juin 2018 Dernière intervention - 12 août 2013 à 14:23
bonjour
pas de soucis
;=)

en fait l'idée est de la confronter à la vie "normale" et donc lui montrer qu'elle a un rôle à jouer dans la société, qu'elle peut avec peu de chose aider quelqu'un voir rencontrer quelqu'un qui vit une situation similaire et donc trouver un lien de soutien entre les 2 et qui sait se bouster un peu l'un l'autre
STARGATE43 16975 Messages postés samedi 3 décembre 2011Date d'inscriptionContributeurStatut 13 juin 2018 Dernière intervention - 16 août 2013 à 01:44
Bonsoir 1tibou, j'ai cru comprendre que tu es un/une compatriote ;-)

Alors voilà, j'ai réussi à déloger mon amie dimanche pour toute la journée.

Voici le programme :

1) 09h00 - Exposition de véhicules ancêtres à La Ducasse de Mauvinage , plus pour son papa que pour elle, mais elle vient avec aussi.

2) 11h00 - Concert rock par le groupe Milkshaker à Mauvinage également, et aussi plus pour son papa que pour elle, mais elle y sera aussi.

3) 14h30 - Départ du défilé des ancêtres, j'ai réussi à dégoter 2 places pour elle et son papa dans un des véhicules qui fait la balade, connaissant bien les organisateurs de l'événement, ça n'a pas été bien difficile, et moi je suis capitaine de route, plus communément appelé "ouvreur" en moto plus récente pour escorter le convoi.
Le retour est estimé vers 16h00 - 16h30.

Petit interlude jusque 19h30

4) 20h00 - Soirée de clôture du Cayoteu 2013 --> avec le groupe DUO MAGIC STYLE.

Et pour finir, à 23h00, grand feu d'artifice également au Cayoteu 2013.

Voilà, j'espère bien que cette journée lui changera bien les idées et j'espère bien aussi ne pas la voir un seul instant avec son p*tain de gsm à la main durant toute cette journée.

Encore merci pour ta patience et au plaisir de te lire.

Cdlt et bonne nuit, Phil ;-)
Commenter la réponse de STARGATE43
STARGATE43 16975 Messages postés samedi 3 décembre 2011Date d'inscriptionContributeurStatut 13 juin 2018 Dernière intervention - Modifié par STARGATE43 le 2/08/2013 à 21:16
0
Merci
Bonsoir DCI, à toi aussi un grand merci de m'avoir répondu.

Tout le reste : toxicomanie, gadgets amaigrissants, antidépresseur...est autre chose. Il faudrait connaitre l'origine de cette hypothyroïdie (simple ralentissement de la fonction thyroïde, suite de thyroïdite...autre...).

Ne crois-tu pas que ce sont ces sal*operies-là qui auraient pu provoquer son hypothyroïdie et amplifier le problème?

Pour le reste, le chemin est plus complexe et cela demande un accompagnement: médecin traitant et/ou psychologue et/ou psychiatre.
Les amis proches se doivent d'être présents, disponibles, à l'écoute, mais ils ne sont pas forcément les mieux placés ou les plus aptes à assumer la totalité de cet"accompagnement". 

Elle suit effectivement un traitement et doit faire une visite tous les six mois chez un spécialiste.

Certes je l'aide du mieux que je peux, je ne suis pas médecin, mais il ne faut pas l'être pour voir que ce qu'elle fait n'améliore pas les choses, d'où mon coup de g*ueule d'hier, elle l'a mal pris, mais mon but est de la faire réagir, lui donner le déclic, lui faire prendre conscience que ce qu'elle fait subir à son corps est en totale contradiction avec son traitement.

N'ai-je pas raison sur ce point?

Quant aux dégâts... Il ne faut pas perdre de vue qu'une dérive toxicomaniaque, les abus d'alcool, une hygiène de vie et/ou une hygiène alimentaire déplorable sont souvent la résultante de problèmes antérieurs souvent complexes.
Donc la problématique est double : arriver à déterminer ce qui a amené la personne à ses errements et en rechercher la solution (s''il y en a une) et l'aider à se remettre d'aplomb physiquement et psychologiquement après la prise de conscience de ses erreurs passées. 

Son ex était un toxicode première, plus ses fréquentations de l'époques qui n'ont pas amélioré les choses, elle est de nature naïve et se laisse facilement entraîner, d'où ses dérives dans le grand "tout et n'importe quoi".

Voilà, je crois que j'ai fait le tour des infos que tu m'as donné.

Ce qui m'étonne encore à l'heure actuelle, c'est que le développement de son petit garçon, lorsqu'elle était enceinte, n'a pas été altéré par tout ce qu'elle a fait avant.
Il aura 3 ans le 4 novembre de cette année et il se porte comme un charme, tant mieux pour lui d'ailleurs.

Petite question :

Est-ce que pendant la période où elle a déconné avec sa drogue et le reste, son traitement a servi à quelque chose? son spécialiste n'étant certainement pas informé de ses dérives.

Encore un grand merci pour tes éclaircicements.

Cdlt et bonne soirée ;-)



--> PAS DE PROBLÈMES, QUE...DES SOLUTIONS <--
Il est curieux de constater que statistiquement, les veuves vivent plus longtemps que leur mari ;-)
Commenter la réponse de STARGATE43
DCI 64255 Messages postés mercredi 30 avril 2008Date d'inscriptionModérateurStatut 17 juin 2018 Dernière intervention - 2 août 2013 à 21:22
0
Merci
Si le traitement a été suivi correctement, oui, il a été utile.
Reste à savoir si les contrôles biologiques nécessaires au "réglage" du traitement ont été fait en temps utile à cette époque là.
Commenter la réponse de DCI
STARGATE43 16975 Messages postés samedi 3 décembre 2011Date d'inscriptionContributeurStatut 13 juin 2018 Dernière intervention - 4 août 2013 à 19:30
0
Merci
Bonsoir DCI, et grand merci pour ta réponse.

Si le traitement a été suivi correctement, oui, il a été utile. 
Ok, ça me rassure quelque peu.

Reste à savoir si les contrôles biologiques nécessaires au "réglage" du traitement ont été fait en temps utile à cette époque là.

Je vai t'avouer franchement que je n'ose plus aborder le sujet avec elle parce qu'elle prend tout de suite la mouche, elle se rend bien compte que j'ai eu raison de lui pousser mon coup de g*eule, mais elle ne veux plus en parler, je pense l'avoir vexé.

Mais je lui poserai quand même la question sur ce "réglage" du traitement pour en savoir +.

Cdlt et bonne soirée ;-)
Commenter la réponse de STARGATE43
Publi-information