17 ans et trichotillomane.

vaikiri - Modifié par vaikiri le 11/05/2013 à 12:14
Docteur Pierrick Hordé Messages postés 42065 Date d'inscription vendredi 21 décembre 2007 Statut Webmaster Dernière intervention 1 avril 2024 - 9 juil. 2013 à 09:06
Bonjour,
Je suis une fille de 17 ans et c'est la première fois que je confie, ce qui est pour moi, mon plus lourd secret.. le fait que je suis trichotillomane. De plus à des inconnus. J'ai terriblement de mal à m'avouer et même à écrire le fait que je suis une T. mais c'est la vérité et je dois en parler. Je vois que je ne suis pas la seule et certains témoignages me sont très familiers, hélàs. Alors voilà, je me trouve normale, j'ai de la joe de vivre et tout et tout et ce que je ne comprends pas c'est que d'après ce que j'ai compris ceux qui sont atteints de cete maladie sont plutôt renfermé, n'ont pas confiance en eux... Je ne suis pas comme ça. Mais il m'arrive de plus en plus souvent d'éviter de sortir...alors peut être que c'est la "maladie" qui me pousse à devenir comme ça...inssociable. Et je déteste ça. Je souhaite arrêter bien sur, j'ai vraiment honte. Le fait que je n'arrive même pas à me contrôler, à être maître de es mouvements me tue. Je ne sais pas comment c'est possible mais ..ça me fait du bien quand je ..les arrache. J'ai l'impression d'être folle et anormale quand j'écris cela. J'ai pas conscience que c'est un véritable problème. Je me dis qu'à tout moment je peu m'arrêter mais, ce n'est pas vrai..je suis dépendante en fait et ça me rend malade. Je HAIS cette sensation!! Au début je me disais "c'est bon je n'en suis pas au point d certaines personnes, il n'y a presque rien d'arraché" et puis ça continue et là je mets de plus en plus de temps à me coiffer. Mes amies me disent parfois "mais..tu as trou dans tes cheveux! t'as une calvicie précoce ou quoi ahah" mais moi ça ne me fait pas rire du tout. Je cache ma "maladie" et mon mal-être à tous. J'ai bien essayé d'en parlé à ma mère et à ma prof de philo mais je me suis dit qu'elles ne pourront pas m'aider. Elles auront une vision de moi différente, elles auront peut-être pitié mais qu'est ce qu'elles pourraient faire? Me regarder de travers et dire "la pauvre..". Non merci. Je sais qu'il est difficile de se défaire de la trichotillomanie et vu que personne n'a vraiment trouvé ou réussi à s'en défaire je vais juste publier ceci et peut-être que le fait d'en avoir parlé m'aidera à arrêter...on ne sais jamais.
A voir également:

2 réponses

Docteur Pierrick Hordé Messages postés 42065 Date d'inscription vendredi 21 décembre 2007 Statut Webmaster Dernière intervention 1 avril 2024 27 972
11 mai 2013 à 12:43
Tu peux y arriver mais ce sera plus rapide si tu te fais aider par un professionnel
Il faudrait consulter un psy, cela t'aidera beaucoup à comprendre pourquoi tu t'infliges ces mutilations.
j'espere oui. Je ne suis ni riche ni pauvre mais je pense ne pas avoir les moyens de payer un psy
Docteur Pierrick Hordé Messages postés 42065 Date d'inscription vendredi 21 décembre 2007 Statut Webmaster Dernière intervention 1 avril 2024 27 972
11 mai 2013 à 14:31
Si tu le veux vraiment, tu trouveras les moyens de consulter. Il faudra peut être faire quelques sacrifices pendant qq mois mais ça en vaut la peine.
Encore faut il être prête à combattre cette manie.
0
Litorya Messages postés 2 Date d'inscription mardi 9 juillet 2013 Statut Membre Dernière intervention 9 juillet 2013
9 juil. 2013 à 02:10
Tu sais...les psy j'ai déjà essayer, sa ne m'a rien fait... le maximum que je me suis arrêter c'est deux ans..moi qui pensait que mon calvaire était finis.
0
Docteur Pierrick Hordé Messages postés 42065 Date d'inscription vendredi 21 décembre 2007 Statut Webmaster Dernière intervention 1 avril 2024 27 972
9 juil. 2013 à 09:06
Il existe des consultations gratuites, renseignes toi auprès de ton medecin ou de l'infirmière scolaire
Et 1 ou 2 séances de psy ne sont pas un gros investissement. En tout cas ça peut beaucoup t'aider.
0