Je suis Gay et je ne veux pas l'être [Fermé]

Signaler
-
Messages postés
78034
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
28 juillet 2021
-
Bonjour,
Je suis un Adolescent de 15ans, je suis gay. Je me masturbe sur les Hommes et je n'en dors plus. Je pleure dans mon lit, je me torture l'esprit et ça, je n'en peux plus. Quand je vois un fille, je dis qu'elle est bonne, pour faire taire les soupsons mais je vois bien que les gens commencent à peut être s'en apercevoir que je deviens gay. Mon rève, c'est d'avoir une femme, 2enfants, une maison. Bref une vie comme tout le monde rève +- mais je me dis que ça n'arrivera jamais. Dans la rue, je regarde les Cxl des Filles, je me dis qu'il est beau, je l'imagine. Je ressens un petit truc en moi mais ce ne serait pas suffisant pour avoir une erection. Je m'imagine mal plus tard vivre avec un Homme. Je ne pourrais pas le supporter. Je suis amoureux d'une fille. Elle est belle, de beau cheveux et ce n'est pas une excuse. je suis vraiment amoureux mais je ne pourrais m'engager avec car je m'imagine mal au lit avec. Elle est parfaite, des seins beaux et grands, un cxl normal mais je ne m'imagine vraiment pas avec au lit. Au fil du temps, je me dis que mes hormones vont changées. Je serais attiré par les filles plus tard mais je commence à ne plus y croire. J'ailerais juste vos idées, çe qui pourrait me faire sourir, vos conseils sexuels. A l'école, tout le monde pense que je suis gay mais j'aimerais un jour leur prouvé le contraire. S'il vous plait, aidez moi. Je sais que je ne pourrais pas changer en quelques jours mais si je rencontre des gens dans le même problème, je pourrais peut-être parler avec. J'en deviens malheureux.
Merci à ceux qui répondront

5 réponses

Messages postés
15113
Date d'inscription
lundi 8 septembre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
24 avril 2021
44
Ça va être un peu long à expliquer, alors ne te décourage pas de voir plein de paragraphes en dessous...

Tu constates que tu es sexuellement attiré par les hommes, et cela te gène à cause du regard de la société (enfin... d'une partie) sur l'homosexualité. Ce n'est pas cela seulement, bien sûr, mais on admet que c'est un facteur de ta gène...
Cette société t'influence beaucoup, comme en témoigne ton "rêve" (marié, 2 enfants... je ne dénigre absolument pas, mais c'est 'classique', comme rêve, hein!) et ton comportement envers les filles, quand tu es avec tes amis ("je dis qu'elle est bonne, pour faire taire les soupsons").

Entre parenthèses, je te suggère plus de politesse et de respect quand tu parles des femmes... ;)

Je te suggère aussi (avis personnel, à toi de voir si tu dois ou non l'appliquer) d'être honnête avec tes amis, et, sans pour autant leur avouer clairement ton homosexualité ("Eh! Salut les mecs! Je suis homo! On fais une partie de bowling?"), ne te comporte pas en gros macho hétéro 'à fond' si tu ne l'es pas.
En étant honnête avec toi-même et envers eux, tu constatera 2 choses : tes amis véritables (ceux qui penserons que l'amitié envers toi est largement plus importante que les 'mauvais' regards) et que l'amitié véritable, c'est quelque chose de vraiment fort et agréable.

(insérer transition logique ici... pas trouvé, désolé)

Aussi, tu peux te dire que l'attirence sexuelle n'est pas très définie (et définitive) chez les jeunes. Je ne suis pas certain sur ce point. Il faut dire que c'est un sujet assez subjectif!

" Je suis amoureux d'une fille. [...] je m'imagine mal au lit avec. "

Ah! Tu éprouve donc une attirence sentimentale, mais pas physique!
Il faut bien faire la distinction entre le psychique (mental) et le physique.
On fais très souvent l'amalgamme à cause du fait qu'on emploie le même mot (amour) pour les deux.
Exemples :
Une mère éprouve de l'amour pour son enfant.
Un homme éprouve une attirence sexuelle pour une... autre personne, même s'il ne la connait pas du tout, rien qu'en voyant sa photo.

" A l'école, tout le monde pense que je suis gay mais j'aimerais un jour leur prouvé le contraire. "

Et si finalement, tu leur prouve que tu es heureux, en t'acceptant tel que tu es, et en prenant confiance en toi? Penses-tu que ce ne serai pas si mal, après tout? :)
1
Merci

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

journal des femmes avec santé médecine 25507 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Messages postés
78034
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
28 juillet 2021
31 255
Bonjour,

"sans pour autant leur avouer clairement ton homosexualité"

"Et si finalement, tu leur prouve que tu es heureux, en t'acceptant tel que tu es"


A15 ans, Il ne sait pas encore ce qu'il est !!

Donc inutile de l'encourager dans une direction dont on ne sait si c'est la bonne ou la définitive.
Tu as un peu trop tendance à imposer ta vision des choses en méconnaissant totalement la réalité du contexte.

1
Merci

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

journal des femmes avec santé médecine 25507 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Messages postés
2606
Date d'inscription
vendredi 20 janvier 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
8 août 2013
658
"Quitte à l'influencer, autant le faire dans le bon sens " les intervenants doivent faire preuve de neutralité et ne doivent nullement influencer.
Messages postés
73335
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
28 juillet 2021
8 239
" Quel contexte? Celui de la place des homosexuels dans la société? "
" la moitié de son topic ou il explique avec maints détails ce pourquoi il est certain d'être homosexuel."


Erwann, tu te trompes de voie.
Le seule contexte c'est le contexte de la personne, c'est à dire de Ouechy qui se sent mal durant ses interrogations comme la majorité des ados.
Ce passage est à la fois utile, constructif et permettant de se trouver en paix à partir d'un certain moment de sa vie où ces interrogations n'auront plus besoin d'y être.

Les adolescents se posent (pour la plupart) des questions (poussées aussi par les médias de tout genre).
Les grandes amitiés profondes entre ados ne doivent pas systématiquement être considérées, de suite et immédiatement, comme étant une difficulté en lien avec la détermination de l'identité mais plutôt une réflexion en lien avec le développement personnel normal qui peut engendrer des émotions les plus diverses.
Utilisateur anonyme
Je n'ai pas a accepté mon Orientation vu que je ne l'accepterais jamais ! :3
Mais je suis vraiment pertubé car des fois, je me dis. Peut-etre que je suis Bi vu que ça me fait un tout mais vraiment tout petit effet quand je vois un cxl de fille ... Donc voila quoi :/
Messages postés
15113
Date d'inscription
lundi 8 septembre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
24 avril 2021
44
" à 15 ans il y a encore beaucoup d'ados qui s'interrogent "

C'est vrai... ils s'interrogent. Mais quand ils se masturbent sur telle ou telle genre, c'est plus que de l'interrogation!

" Pourquoi vouloir le persuader qu'il est véritablement ce qu'il craint d'être ? "

Ce n'est pas moi qui tente de l'en persuader... il l'est déjà. Je lui explique seulement comment l'accepter.
Messages postés
73335
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
28 juillet 2021
8 239
https://sante-medecine.journaldesfemmes.fr/forum/affich-1400544-je-suis-gay-et-je-ne-veux-pas-l-etre#12

Et ton interrogation à tout-à-fait sa place dans ton existence normale.
Permet-toi juste du temps pour continuer ton évolution.
Messages postés
102039
Date d'inscription
mercredi 7 octobre 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
23 juin 2021
17 505
Bonjour

Tu dis toi même que tu es amoureux d'une fille. Donc pas gay.

L'homosexualité ce n'est pas l'attirance physique,la sexualité, mais en premier l'AMOUR pour une personne du même sexe.

Ce qui n'est pas le cas pour toi apparement.
Messages postés
15113
Date d'inscription
lundi 8 septembre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
24 avril 2021
44
" L'homosexualité ce n'est pas l'attirance physique,la sexualité, mais en premier l'AMOUR pour une personne du même sexe. "

Et l'amour d'une mère pour ses enfants, comment appele-t'on cela, déjà?...

Les grecs était plus précis au sujet du concept d'Amour : ils utilisaient 4 termes! Un équivalent à l'amitié, l'autre concernant le sexe, un troisième évoque l'empathie (ressentir/partager la douleur des autres) et le dernier désigne l'amour familial.

En utilisant ces termes, on peut dire que 'Ouechy' éprouve l'éros pour les hommes, et une profonde philia pour cette fille. Philia qu'il a du mal à exprimer autrement qu'avec le terme 'amour' (car on ne lui a enseigné que ce terme) et qu'il distingue certainement d'éros car il s'imagine mal au lit avec!

PS : c'est impressionnant la façon dont j'arrive à imposer... euh, pardon, exposer (!) ma vision des choses en m'appuyant sur des termes vieux de plusieurs millénaires.

==========

Le terme amour recouvre quatre sentiments distincts de la Grèce antique : l'éros, la philia, l'agapè et la storgê.

La philia se rapproche de l'amitié telle qu'on l'entend aujourd'hui, c'est une forte estime réciproque entre deux personnes de statuts sociaux proches. Elle ne pouvait exister à l'époque qu'entre deux personnes du même sexe, du fait de l'inégalité entre les sexes. C'est une extension de l'amitié.

L'éros désigne l'attirance sexuelle, le désir. Dans la pensée platonicienne, il est parfois vu comme l'une des passions néfastes que produit l'épithumia (ou « appétit »), mais aussi comme une « divine folie » qui est « la cause des plus grands biens pour les hommes »3. Cependant il pouvait se mêler à la philia à travers la pédérastie4, qui liait un amant d'âge mûr (« éraste ») à un jeune aimé (« éromène »).

L'agapè est l'amour du prochain, une relation univoque que l'on rapprocherait aujourd'hui de l'altruisme. Il se caractérise par sa spontanéité, ce n'est pas un acte réfléchi ou une forme de politesse mais une réelle empathie pour les autres qu'ils soient inconnus ou intimes. Dans la tradition chrétienne des pères de l'Église, ce mot est assimilé au concept de charité, bien que celui-ci soit plus proche d'une relation matérielle établie avec des personnes en souffrance. L'agapè originel ne revêt pas cette connotation morale de responsabilité devant une autorité divine.

La storgê décrit l'amour familial, comme l'amour, l'affection d'un parent pour son enfant.

==========
Messages postés
78034
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
28 juillet 2021
31 255
Pour être franc et direct, présentement, tu es totalement hors sujet... Tu nous pond des pavés qui n'intéressent que toi... Tu parais surtout cultiver l'auto-suffisance dans des discours totalement abscons.
Rappelle toi que la culture, moins on en a et plus on l'étale...
Bref, en Français courant, tu deviens lourd et gonflant et tes interventions ne peuvent qu'égarer les internautes en mal de conseils ou de simples infos.

Je ne veux vraiment pas l'être. Mon rève est peut-être banal mais c'est le plus important. Je suis jaloux de cette fille car elle est en couple. Elle m'aime(ait)et je n'ai jamais fait vraiment attention. Maintenant, je la veux pour moi mais ca va être compliqué ._.
J'ai choisi mon choix. C'est un femme. Je n'accepterais jamais d'avoir un Homme dans mon lit. Sinon, je vous remercie pour vos messages. Je pensais n'avoir aucunes réponses ^^
Bonne Soirée mais sinon, autres conseils sur vos habitudes pour aimer une femme. Je suis romantique quitte à dire.
Messages postés
102039
Date d'inscription
mercredi 7 octobre 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
23 juin 2021
17 505
Tu aime déjà une femme... personne ne peut dire comment faire.

C'est uniquement ton coeur qui ferra le choix.
Messages postés
78034
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
28 juillet 2021
31 255
Bonjour,

Vu qu'il est impossible de poursuivre une saine discussion.
Je ferme ce topic et m'en excuse auprès de Ouechy.
Dommage pour lui.