Lymphome non hodgkinien non guérissable

Fermé
poulichette822 Messages postés 3 Date d'inscription jeudi 14 juin 2012 Statut Membre Dernière intervention 15 juin 2012 - 14 juin 2012 à 21:54
sitelle42 Messages postés 651 Date d'inscription dimanche 30 mars 2008 Statut Membre Dernière intervention 13 juillet 2015 - 2 janv. 2013 à 12:06
Bonjour,
Me voila dans une situation très délicate, je me pose des tonnes de questions malgré des informations données par les médecins j'ai besoin d'avoir de vos conseils, vécu etc...

Ma mère est atteinte de la maladie du lymphome non hodgkinien elle a fait plusieurs séances de chimio thérapie qui n'ont pas fonctionnes ou du moins pas assez, le médecin nous a dit à notre grand désarrois, que la la chimio qu'ils allaient lui faire avait des chances de marcher qu'à seulement 10% . J'en conclu donc, que son lymphome risquerait de ne pas être guérissable.

Pouvez vous me dire si quelqu'un d'entre vous à été dans ce cas, et aujourd'hui est guérit, ou bien pouvez vous me dire s'il existe d'autres procédés pour guérir, ex : greffe de la moelle osseuse.... ?

un grand merci par avance pour vos réactions.

Sandrine.
A voir également:

2 réponses

M@thew Messages postés 1527 Date d'inscription vendredi 2 décembre 2011 Statut Contributeur sécurité Dernière intervention 19 février 2017 80
15 juin 2012 à 09:00
Bonjour.

Cela peut prendre beaucoup de temps de réussir à trouver
le protocole qui fonctionne, il faut être patient et confiant.

Avant de parler d'autogreffe* ou d'allogreffre** il faudra
tester plusieurs chimio jusqu'à trouver la bonne, de façon
à réduire au maximum la maladie.

*
L'autogreffe de moelle osseuse est pratiquée chez les l'individus atteints
par une maladie sanguine ou immunitaire grave, telle qu'une leucémie, un déficit immunitaire (insuffisance de défense de l'organisme contre les agents extérieurs microbiens, etc...), une aplasie médullaire (diminution de la fabrication des éléments à l'origine des cellules sanguines).

Dans cette variété d'autogreffe, la moelle se prélève chez le malade pendant
une phase de rémission (atténuation temporaire d'une maladie) de sa maladie.

Dans un deuxième temps, après le prélèvement, la moelle est traitée de façon
à éliminer les cellules malignes restantes. Elle est ensuite congelée par un procédé appelé cryoconservation. La technique de l'autogreffe de moelle osseuse consiste
à injecter au patient malade la moelle osseuse saine lors d'une éventuelle poussée de sa maladie.


===================================

**

L'allogreffe:
Opération par laquelle sont transmis à une personne malade un organe ou des cellules provenant d'un être humain autre que lui-même (par opposition à greffe autologue et à xénogreffe). Le préfixe « allo » caractérise l'origine du greffon, c'est-à-dire humaine mais d'une personne qui n'est pas le malade lui-même.





4
sitelle42 Messages postés 651 Date d'inscription dimanche 30 mars 2008 Statut Membre Dernière intervention 13 juillet 2015 308
2 janv. 2013 à 12:06
Il me semblait qu'à partir de 50 ans on ne faisait plus de greffe; ni auto- ni allo- Est-ce qu'il y a des exceptions? Ma mère a eu un cancer des ganglions, donc un adénocarcinome non hodgkinien, elle a survécu trois ans seulement; malgré radiothérapie et chimiothérapie. Mais elle a été diagnostiquée aux amygdales alors que le cancer avait déjà sans doute migré. Car elle a eu des récidives, aisselles et aines très rapidement.
0