Le papa m'a quitté à l'annonce de la grossess

Signaler
-
 lulu9740 -
Bonjour,

J'ai appri que j'étais enceinte à 2 semaines, je l'ai aussitot annoncer au père de l'enfant qui ma clairement annoncer qu'il voulais que j'avorte ...
je ne comprend pas sa réaction nous avons des emploi , je suis secrétaire en CDI et lui gendarme en CDI aussi .. A nous 2, on touche 3000 euros et nous vivions ensemble dans un appartement...
Nous avons l'argent, l'emploi et l'appartement..
Il me dis qu'il est pas pret mais on vivra au jour le jour on apprendra ensemble au fur et à mesure ...
il ma quitté
Aujourd'hui à 8 semaine de grossesse, monsieur enchaine les cconquète en essayant de se caler comme si moi et lenfant on existait pas .
je ne sais pas comment réagir vis à vis de lui , puis je encore espérer qu'il revienne ?
le faire changer d'avis du'ne manière ou d'une autre?
aller voir ses parent ou le rendre visite au comissariat?
conseillez moi svp je suis perdu complet partager entre la colère de sa réaction et lespoir qu'il revienne ...
j'ai vraiment peur que mon enfant grandisse sans papa....

1 réponse

Bonsoir,

Je ne pourrai pas te dire quoi faire....je suis desolée surtout pour lui, car il se refuse un bonheur!
Maintenant, il semblerait que tu aies decide de le garder avec ou sans lui! Malheureusement, je crains qu'il faille te resoudre à élever seul ton enfant, sauf s'il a un declic au cours de la gossesse en te voyant ou apres l'accouchement. Maintenant, peut être as tu de la famille? et ses parents, peut être voudront-ils connaitre leur petit-enfant!

Mais je ne pense pas que te rendre au comisariat changera les choses, si ce n'est les agraver....quoiqu'il en soit, ayant la chance d'avoir ma fille, je peux te dire que pour rien au monde je n'aurais avorté et le bonheur qu'elle m'apporte me pousse chaque jour vers l'avant. Il est vrai que j'ai de la chance d'avoir mon epoux aupres de moi, mais si tu es décidée à garder ton bébé, montre-lui que tu es forte pour toi et ton bébé et vis ta grossesse pleinement!

Fais toi aider par ta famille, tes amis, peut être les parents du papa, mais ne reste pas seule, car avec les hormones.....nos humeurs....

Bon courage, ma Belle (si je puis me permettre) et sois forte pour vous deux!