Puceau, et jamais de copine, à 18 ans ...

Fermé
Fraps - 7 févr. 2012 à 23:36
 unmec - 4 nov. 2019 à 00:18
Bonjour,

Alors voilà, c'est la première fois que je parle de ça, j'ai 18 ans, et comme indiqué dans le titre, je suis encore puceau.

Ca me complexe beaucoup, à vrai dire pour être précis je n'ai même jamais eu de copine ... J'ai déjà embrassé une fille en soirée en étant bourré, mais c'est tout, j'appelle pas ça avoir une copine.

Et je trouve qu'à 18 ans, ça craint quand même d'avoir 0 expérience, pourtant je suis quelqu'un de plutôt sociable, je me fais rapidement des potes, je suis plutôt drôle ... Mais je ne sais pas parler à une fille, probablement car je n'ai pas confiance en moi.

A vrai dire, je me trouve également plutôt moche, je ne suis pas non plus affreusement laid, disons un peu en dessous de la moyenne, mais je soigne mon physique, j'essaie de bien m'habiller, j'ai une bonne hygiène ... Peut-être est-ce du à un problème de confiance en moi, mais je suis sur que mon physique y est pour quelque chose.

Alors voilà, je ne sais pas quoi faire, je suis totalement incapable d'aborder une fille, et de plus dans les études que je fais, il y a 6% de fille, ça ne m'aide vraiment pas du tout ...

A vrai dire le fait d'être puceau n'est pas réellement mon gros complexe (ou du moins je ne crois pas), c'est plutôt de n'avoir jamais eu de copine, je me sens affreusement seul, que faire ? :(

Merci d'avance.

8 réponses

Bonjour !!
Alors moi, jusqu'à récemment, c'était la même chose.
J'ai 19 ans, je suis une fille, et je n'avais jamais eu de "vrai" copain (comme toi, quelques baisers échangés furtivement lors de soirées...).
Tu sembles attacher beaucoup d'importance à ton physique. Je ne crois pas que ce soit cela qui soit la conséquence de ton célibat. Beaucoup de garçons franchement pas gâtés par la nature enchaînent les expériences. Moi-même, on me dit souvent jolie (filles comme garçons), et pourtant, ... 19 ans de célibat derrière moi ! Donc il faut te retirer de la tête l'équation bien trop simplificatrice selon laquelle célibat = moche, couple = beau. Et puis, si comme tu le dis, tu fais attention à ton apparence, à ton hygiène, tout est parfait.

Je ne te connais pas assez pour te dire où se situe ton problème, mais je peux te dire où se situait le mien quand j'étais dans ton cas. Car je crois que nous avons vécu la même chose.
- Pendant une longue période (jusqu'à mes 15 ans ?), je n'attachais pas vraiment d'importance à être en couple ou pas. Je regardais les garçons, certes, mais à distance, sans vraiment chercher à m'en approcher. Est-ce que c'est parce que je n'étais pas prête à avoir un copain ? Aucune idée. Je me focalisais énormément sur d'autres choses (très prise par mes activités : danse, musique, etc.).
- Est arrivé un âge où j'ai pris conscience (fin du lycée) que j'étais en "retard" par rapport à mes ami(e)s qui avaient déjà connu une voire souvent plusieurs expériences. Et là je me suis sentie affreusement seule.
- Mais cette prise de conscience était bien trop tardive. Comme toi, dans mes études, je rencontre peu (très peu !) de garçons.
- Un jour, par contre, j'ai rencontré un garçon à une soirée, et ... je ne sais pas, ça s'est fait tout seul. Je ne suis pas restée avec ce garçon, mais ça m'a enlevé ce "blocage" qui s'était fait, et j'ai pu aborder la perspective d'une relation avec beaucoup plus de sérénité. Aujourd'hui, je suis de nouveau en couple.

Que retenir de tout ça ?
- Ne pense pas que tu es célibataire parce que tu ne te trouves pas beau, ou je ne sais pas quoi. Déjà, j'en doute très fortement. Et puis la beauté est un critère subjectif. Si tu prends soin de toi, si tu t'habilles bien, je suis certaine qui tu peux être très attirant. En plus, penser que tu es célibataire PARCE QUE tu es prétendument moche, c'est aussi attribuer à ton célibat une certaine notion de fatalisme ! Comme si tu ne pouvais rien y faire. Une excuse toute prête, en fin de compte : "ah ben oui, je suis célibataire parce que je suis moche, je ne peux rien y faire...". Si tu pars de ce principe, effectivement, tu ne pourras pas avancer... Et puis franchement, si tous les moches (et je suis sûre que tu n'en fais pas du tout partie !!) étaient condamnés à rester célibataires...
- Donc comment avancer ? Déjà tu soignes ton apparence, ce qui est très bien. Continue. le but ultime serait que tu prennes confiance en toi.Car, oui, paradoxalement, on pense souvent que si on plaît aux autres, on se plaira à soi-même... ce qui est vrai ! Mais pour plaire aux autres, il faut AUSSI DEJA se plaire à soi-même ! Facile à dire, hein ? Comment te plaire à toi-même ? Fais toi plaisir, mets des vêtements qui te plaisent, qui mettent en valeur ce qui te plaît dans ton corps (tes jambes, tes fesses, ton torse, tes bras ?), passe du temps devant le miroir. Prends soin de toi. Fais du sport : pas forcément pour te muscler (on s'en fout, ça), mais surtout pour que tu prennes conscience de ton corps, que tu apprennes à en avoir la maîtrise.
- Prochaine étape : prendre confiance en toi. C'est difficile. On ne te demande pas d'avoir une confiance inébranlable en ta personne. déjà, ce n'est pas possible... et puis les gens qui sont comme ça sont tout simplement insupportables. Il y a une marge entre le garçon super introverti, replié sur lui-même et qui n'ose pas aller vers les autres, et celui qui se la pète comme un petit coq. Trouve ta place entre les deux. N'hésite pas à sourire, à rire, dès que tu en as l'occasion (ça détendra ton visage et ça te fera du bien). essaie de te forcer à aller vers les autres, dans n'importe quel contexte : poser une question à un passant, à un prof, à une vendeuse... pour n'importe quoi ! Juste pour t'habituer à prendre la parole, à t'affirmer. Méthode testée et approuvée par mes soins. :)
- Après, bien sûr, je ne peux pas te garantir que tu vas tomber sur la bonne dans une semaine. Peut-être vas-tu encore rester encore célibataire quelques mois... Tu n'es jamais certain de tomber sur quelqu'un qui te plaira, avec qui le feeling passera. C'est une question de chance, aussi. Mais en attendant, suis tous les conseils que je t'ai donné, pour que quand ELLE arrivera, tu sois prêt à affronter la situation, pour que ton estime pour toi-même soit regonflée...
- Quant à ta virginité, ne te fais pas de souci à propos de ça. Entre amis, on a tendance parfois à taquiner encore les puceaux (et pucelles !) en les considérant comme coincés ou je ne sais quoi. Mais tu sais, la moyenne en france est de perdre sa virginité à 17 ans... ce qui veut dire que une bonne partie l'a perdue après sa majorité ! est-ce que c'est grave ? Bien sûr que non ! Au début, tu prendras peut-être moins facilement ton pied, mais tu es jeune, tu as le temps d'apprendre. Et une fille qui t'aime ne se moquera jamais de toi à cause de ça. Est-ce que tu te moquerais d'une fille vierge ?
561
alinou22
Messages postés
1
Date d'inscription
samedi 4 octobre 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
4 octobre 2014

4 oct. 2014 à 10:16
tu a raison juna moi suit pas tres beau aussi mais le fisique il fait rien si rien dans la personne
en toi mon amie me le dit aussi et pourtant je suit comme je suit bref beau sujet puna et merci a toi
0
Merci
0
Beau message.
0
Jai 18 ans et jamais eu de copine.
Ton message est encourageant, réconfortant.
Merci à toi
0