Spasmophilie

gamma91 - 24 déc. 2011 à 16:05
00lina00 Messages postés 29347 Date d'inscription lundi 1 décembre 2008 Statut Modérateur Dernière intervention 5 août 2023 - 26 déc. 2011 à 10:19
Bonjour,
Bonjour,
Je me prénomme Adrien, j'ai 21 ans.
Je viens aujourd'huis sur ce forum pour essayer de passer un cap, ou tout simplement pour évacuer ce que je ressens.
Il y a Bientot 1 an, suite aux décés des mes grands Parents, j'ai eu ma première crise d'angoisse.
Suite à cela tout c'est enchainé, crises permanentes, incapable de manger, de faire un effort physique,une fatigue énorme, des insosmies, des douleurs à la poitrine, au coeur énorme pertes de Poid... Bref vous avez compris " la loose" comme on dit.
Convaincu d'etre atteind d'un mal incurable j'ai vu bon nombre de médecins généralistes ou spécialistes ou psychotérapie diagnosticant tous de l'angoisse, du stress, des peines refoulées...
Cela fais maintenant un an que je vis comme ça, avec des hauts et des bas.
Autant vous dire que je n'en peux plus, lorsque j'ai le sentiment d'avoir gravis une marche, j'en redescend cinq par la suite.
Je veux sortir de cela, je veux vivre, sortir, rire, me lacher, j'ai conscience que j'ai des angoisses.
Seulement je me sens mal parfois, souvent pour ainsi dire, sans pour autant me sentir "angoisser", je me sens mal physiquement, suffoquant, des sensations d'abscences et de vertiges continuelles, de difficulter à réspirer, parler.
Le plus frustrant et cas une époque je souffrais de beaucoup de douleur "physique" des mals dans le cou et le dos invivable, des douleurs aux niveaux des reins à donner des nausées, des pleurs, les bras la machoire les doigts, qui vous lance, comme des pulsions de sang qui vous brules...
seulement maintenant, je souffre, je ressens un mal être quotidien sans pour autant souffrir physiquement.
Je me sens juste "mal, ailleurs"
incapable de comprendre ce qui se passe, incapable d'accepter que ce soit le stress ou l'angoisse qui me provoqu cela, vu que je ne me sens pas particulièrement angoissé ou mal.

J'espere que cela ne fera pas trop fouilli...
Si c'est personne comprenne se mal être quotidien, au dela des crie d'angoisses, je serais ravis de pouvoir parler à ce propos.
Je vous souhaites par ailleurs de Tres Bonne fêtes, ainsi qu'un joyeux Noel !

2 réponses

Bonjour,

Ma fille a 16 ans a fait de la spasmophilie du au deces de sa grand mère qu'elle adorait.

Toutes les nuits elle me reveillait avec la sensation d'etouffer, je lui parlais pendant des heures car c'est un mal etre du aux questions que vous vous posez.

Un psychologue serait d'un grand secours, car il faut parler et evacuer votre souffrance
0
Utilisateur anonyme
25 déc. 2011 à 21:44
Bonsoir,


Tu portes encore une lourde peine , ton deuil n'est pas terminé, tu es toujours en colère contre ce que tu crois être une injustice ( le décès !...)

Et oui, tout le monde passe minimum par 3 étapes: naître, vivre et mourir !

Tu dois demander de l'aide à un professionnel de la santé ( psy ), tu dois retrouver le goût de vivre, admettre le décès de tes grands-parents, que tu chérissais certainement beaucoup !..

Bonne soirée.--
" Ce qui est passé a fui ; ce que tu espères est absent ; mais le présent est à toi. "
Proverbe Arabe
0
bonjour a tu essayer de respirer dans un sac? car c est le premier truc a faire quand tu as une crise
0
00lina00 Messages postés 29347 Date d'inscription lundi 1 décembre 2008 Statut Modérateur Dernière intervention 5 août 2023 6 247
26 déc. 2011 à 10:19
Bonjour mure,

Merci de ne pas donner de conseils aussi absurdes que tu viens de le faire !!

J'ai regardé tes autres messages : ils sont tout aussi aléatoires que celui-ci.
Un ambulancier n'est pas un médecin, ni un infirmier et n'a pas fait d'études médicales.

Merci donc de t'abstenir.


00lina00 Modératrice CCM
0