Régurgitation chronique

julie64 - 24 oct. 2011 à 22:27
Docteur Pierrick Hordé Messages postés 40905 Date d'inscription vendredi 21 décembre 2007 Statut Webmaster Dernière intervention 29 janvier 2023 - 24 oct. 2011 à 23:35
Bonjour, Je me décide à venir sur ce forum parce que je n'ai jamais osé parler de mon problème à un médecin, par honte mêlée à de la timidité .
Comme le titre l'indique, j'ai un problème de régurgitation, je ne sais pas si c'est véritablement le terme exact, disons que je « vomis dans ma bouche » (oui c'est dégoutant, c'est pour ca que j'ai honte).
J'ai toujours eu ce problème, depuis vraiment petite, en fait je ne me souviens pas de son apparition, puisque du plus loin que je me souvienne ( même vers 5 ans) j'avais déjà ce problème... Si bien que c'est en grandissant, que je me suis aperçu que ce n'était pas « normal ». J'ai l'impression d'être une vache à ruminer mon bol alimentaire.
Je ne peux rien y faire j'ai toujours des renvois, tant et si bien que j'ai toujours eu le souvenir après les repas de m'éclipser aux toilettes où je régurgitait dans les toilettes pour n'avoir pas à ravaler.
J'ai toujours ce mode de fonctionnement car je n'ai toujours pas osé en parler à un médecin (sauf une fois étant petite, mais pas vraiment pris au sérieux) . C'est vraiment très handicapant, à chaque fois que je mange quelque chose j'y ai droit. Dans la vie de tous les jours, à l'école, au restaurant, et parfois même dans la rue entre deux voitures, car « ca remonte tout seul » mais je ne peux pas forcément recracher (imaginez en cours par exemple...). Alors oui, forcément, on me dit que j'ai de la chance de pouvoir manger autant, et d'être mince. Car je dois re-grignoter davantage pour avoir de vrais apports.
Et puis même si j'essaie que ca ne se voie pas (d'ailleurs ca doit marcher puisqu'à dix neuf ans personne ne connaît mon problème) ce ne doit pas être esthétique puisque ca doit surement donner une impression de rot silencieux (si ce n'était que ça, hélas)
Bref, je n'ose rien faire, et j'écarte ce problème de ma pensée à chaque fois, mais parfois j'ai un peu peur, je me dis que j'ai peut-être « quelque chose », je sais bien que ce n'est pas normal et bon pour la santé et que je ne sais pas ce qui me « ronge ».
Bref, outre le fait que c'est l'enfer à vivre au jour le jour, même si c'est presque une sorte d' habitude innée, auriez-vous une solution ? Avez-vous déjà entendu parler de ce genre de bizarrerie, est-ce grave ou bénin, et est-ce que ça se soigne ?
Merci pour vos réponses

3 réponses

Docteur Pierrick Hordé Messages postés 40905 Date d'inscription vendredi 21 décembre 2007 Statut Webmaster Dernière intervention 29 janvier 2023 28 229
24 oct. 2011 à 22:55
Ce n'est évidemment pas normal et nécessite un avis médical.
Maintenant , nous ne pouvons pas te forcer à consulter.
Tu as apprit à vivre avec ce symptôme et â y trouver un certain "intérêt psychologique", sinon tu aurais consulté depuis longtemps.
Il peut s'agir d' un reflux gastro oesophagien,mais aucun diagnostic ne pourra âtre fait sans avoir vu de médecin.
Tient nous au courant.
0
Merci pour cette réponse.
Je sais que je dois consulter mais comme je l'ai dit ce n'est pas facile d'en parler et je suis très timide.. voilà pourquoi je me rabats sur internet.
Je sais bien que cette situation ne peut pas durer éternellement.
0
Docteur Pierrick Hordé Messages postés 40905 Date d'inscription vendredi 21 décembre 2007 Statut Webmaster Dernière intervention 29 janvier 2023 28 229
24 oct. 2011 à 23:09
Je suis desolé d' insister un peu pour vous "remuer" un peu mais c'est pour votre bien: il n'y a pas que la timidité qui est en cause.. Il y a une forme de satisfaction à garder ce symptôme.. Ne perdez pas trop de temps car plis vous attendez et plus ce sera difficile.
0
Oui, je pense que je vais prendre un rdv chez un gastro entérologue. Faut-il passer par le médecin généraliste?
0
Docteur Pierrick Hordé Messages postés 40905 Date d'inscription vendredi 21 décembre 2007 Statut Webmaster Dernière intervention 29 janvier 2023 28 229
24 oct. 2011 à 23:35
Parlez en d' abord avec votre médecin généraliste.
0