Pleurer sans le vouloir

Signaler
-
Messages postés
106347
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
13 janvier 2021
-
Bonjour,

Depuis que je suis petite, je pleure sans le vouloir. C'est surtout lorsque je suis dans une situation qui ne me plait pas ou que l'on parle d'un aspect de ma personnalité que je n'aime pas.

On me dit depuis toute petite que je suis timide. Donc, à force de l'entendre, je finis par y croire et plus j'y crois, plus je le suis... Sauf que je peux très bien ne pas être timide lorsque je maîtrise la situation, que je sais quoi faire, etc...

Je veux changer, je me le suis "imposée" (j'ai vraiment envie de le faire, personne ne me force !). J'ai été voir un psychiatre qui ne m'a pas du tout aidé. Il m'a simplement dit que je pleurai parce que j'étais triste. (ce qui n'est pas le cas quand je pleure sans le vouloir ! Dans ces moments-là, je ne suis pas triste !)

Aujourd'hui encore, j'ai eu un entretien pour un travail. La dame, très gentille, voit que je suis un peu stressée et me demande si je suis timide. Et bam, je me mets à pleurer sans rien y faire.

Je ne sais pas si certains d'entres vous sont comme ça. Si c'est le cas, comment faites-vous pour surmonter cela ?

Sachez que j'ai déjà réfléchi à un "traumatisme" qui aurait pu m'arriver étant plus petite mais rien. J'ai toujours été comme ça. Et aujourd'hui, je veux vraiment que ça s'arrête (ou au moins pouvoir gérer).

Merci à vous,

1 réponse

Messages postés
106347
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
13 janvier 2021
16 175
Bonjour,
Tu semble souffrir de manque de confiance en soi et ce psychiatre avait sans doute raison car une dépression peur être " larvée " ou masquée
"Sachez que j'ai déjà réfléchi à un "traumatisme" qui aurait pu m'arriver étant plus petite mais rien"
Tu n'en sait rien, c'est le propre de l'inconscient et bien souvent lors d'un traumatisme de l'enfance, celui ci est refoulé car l'enfant n'a pas les moyens de comprendre ce qui se passe.
Une thérapie cognitive et comportementale ( TCC ) pourrait bien t'aider et je ne puis que te conseiller de consulter à nouveau un médecin psychiatre
Clique sur les liens en bleu pour en savoir plus