Alcool et grossesse

maria29 - Modifié par 00lina00 le 30/12/2011 à 17:16
00lina00 Messages postés 29347 Date d'inscription lundi 1 décembre 2008 Statut Modérateur Dernière intervention 5 août 2023 - 30 déc. 2011 à 17:17
Bonjour, j'ai bu de l alcool durant les 3 premiers mois de ma grossesse, j'ai pris conscience et je ne bois plus mais comme vous j'ai affreusement peur des conséquences sur mon bébé.
On dit que quelques verres, il n'y a pas de risques ... bref si vous avez des témoignages après votre accouchement en étant dans le meme cas que moi, cela m'interesserait . Meme s il sont pas positif, je veux savoir ce que mon enfant risque. Le pire c'est de faire subir cela à son père.
qu il la appris et est complètement effondré. J'aimerai pourvoir lui dire ce qui pourrait arriver....
Merci fortement
A voir également:

1 réponse

00lina00 Messages postés 29347 Date d'inscription lundi 1 décembre 2008 Statut Modérateur Dernière intervention 5 août 2023 6 247
30 déc. 2011 à 17:17
Bonsoir,

La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves sur la santé de l'enfant.
L'alcool passe du sang maternel vers le sang du foetus, à travers le placenta et agit sur le foetus.

Un verre de vin consommé par une femme enceinte entraine autant d'alcool dans le sang de son bébé que dans le sien, mais en proportion davantage compte-tenu du poids du foetus et du fait que le foie et le rein du foetus ne sont pas capables d'éliminer l'alcool
Plus la consommation d'alcool se produit au début de la grossesse, plus les risques pour le foetus sont importants.
Les effets de l'alcool sur le foetus sur le foetus sont notamment néfastes sur le système nerveux central du foetus.
L'alcoolisation foetale est la première cause non génétique de handicap mental chez l'enfant.


La recommandation actuelle est de ne consommer aucun verre d'alcool pendant la grossesse. La tolérance zéro est ainsi recommandée pour les femmes enceintes.
L'académie de Médecine recommande un sevrage total pendant la grossesse et avant même la conception.
[http : //www.academie-medecine.fr/upload/base/avis_96_fichier_lie.rtf Pour en savoir plus]
Une consommation quotidienne d'alcool, même très faible, pendant la grossesse peut entrainer des complications durant la grossesse.

Retard de croissance du foetus
Risque de fausse couche
Accouchement prématuré
Troubles psychiques ou du comportement de l'enfant :
D'apprentissage
De la mémorisation
De l'attention...

Le syndrome d'alcoolisation foetale (SAF) représente l'atteinte la plus grave de l'exposition prénatale à l'alcool.

Ses manifestations sont :

Des anomalies de la face du bébé
Des retards de croissance
Une malformation de la boite crânienne et de l'encéphale ainsi que des troubles nerveux
Des anomalies du système nerveux central qui peuvent se traduire par un retard du développement, des déficits intellectuels et des troubles de l'apprentissage, une hyperactivité, des troubles de l'attention et/ou de la mémoire, une incapacité à contrôler sa colère, des difficultés à résoudre des problèmes.



Dr. P. HORDE