Coeur et palpitations

Signaler
-
Messages postés
107334
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
28 janvier 2021
-
Bonjour,

Depuis quelques mois j'ai des palpitations de temps en temps (souvent le soir), et hier soir et avant-hier soir j'en ai eu encore. J'avais du mal à me lever car je ne me sentais pas bien et j'avais les jambes lourdes, j'avais une sorte de gêne dans la poitrine et j'avais des fourmillements dans les pieds et les mains quand je les bougeais, sinon ils étaient chauds. Je me suis pris la tension avec un tensiomètre et j'avais des mesures plutôt basses (comme ça m'arrive des fois) et ça m'a dit "Une potentielle arythmie a été détectée". Je l'ai reprise un peu de temps après m'être reposée et ça ne m'a plus redis ça, j'avais même plutôt une tension dans la normale.

Actuellement je trouve que mon coeur bat un peu fort mais je ne le ressens pas comme hier directement dans la poitrine.

J'ai deux questions :
- Est-ce que je dois consulter relativement vite au vu de ces symptômes ? Je suis assez facilement anxieuse et je sais que ça peut faire ça et j'ai un rendez-vous chez le cardiologue dans 2 mois.
- Est-ce que d'ici là je peux continuer à avoir des activités physiques et me masturber sans risques ou est-ce que je ferai mieux de faire très attention ?

Merci de vos réponses,
Capucine.

6 réponses

Messages postés
35524
Date d'inscription
vendredi 21 décembre 2007
Statut
Webmaster
Dernière intervention
27 janvier 2021
20 231
Voir avant tout un médecin Rapidement
Un peu de sérieux !
1
Merci
Docteur Pierrick Hordé

Directeur éditorial de Santé Médecine et du Particulier Santé

Messages postés
107334
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
28 janvier 2021
16 567
Et je soupçonne un tantinet d'hypocondrie
Oui je reconnais que je m'inquiète facilement. À vrai dire je suis inquiète car je n'ai encore jamais consulté de cardiologue et que j'ai toujours peur du pire, alors que je sais pourtant que les crises de panique ça produit ce genre d'effets là. Mais à chaque fois je n'arrive pas à me dire "ce n'est que le stress", je me dis toujours que ça peut être quelque chose de grave (alors que à mon âge il n'y a pas beaucoup de chances).
Messages postés
107334
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
28 janvier 2021
16 567
Et quel age as tu ?
Messages postés
107334
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
28 janvier 2021
16 567
Commence par suivre la recommandation du Dr P. Hordé, consulte ton médecin traitant et si tous les examens n'ont rien retrouvé, et seulement dans ce cas, il va falloir penser à une composante psychosomatique du symptôme
Une consultation avec un médecin psychiatre pourrait t'aider à faire le point et surtout te soulager, sais tu à qui et où t’adresser ?
Cliquer sur les liens bleus pour en savoir plus

Les psychiatres oui, ce qui m'inquiète là c'est justement de ne pas avoir eu d'examens (ma docteur me dit que c'est l'angoisse et dans le fond elle a surement raison mais je n'ai vraiment pas eu d'examen et c'est ça qui m'inquiète le plus en fait).
Messages postés
107334
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
28 janvier 2021
16 567
"ma docteur me dit que c'est l'angoisse"
Et elle a certainement raison, je vais te proposer trois choses :
-Demande à tes parents de consulter un pédo psychiatre ( médecin psychiatre de la naissance jusqu'à 16 ans ). Ils devront t'accompagner à la première consult pour des raisons administratives mais n'assisterons pas à l'entretient et par la suite tu iras seul(e).
Tu peux prendre prendre RDV chez un pédo psychiatre en libéral ( remboursé mais risque de dépassement d'honoraire parfois, se renseigner avant )
Tu peux aussi prendre RDV dans un CMPP* infanto juvénile ( Centre Médico Psycho Pédagogique ) proche de ton domicile, service public, gratuité des soins, aucune avance d'argent. Il y a là des équipes pluri disciplinaires, pédopsychiatres, psychologues, infirmiers(es) psychiatriques, assistante sociales, diététiciens(nes),ergothérapeutes, psychomotriciens et éducateurs spécialisés. .
NB: Les psychologues en libéral ne sont pas remboursés

https://www.onisep.fr/Formation-et-handicap/Mieux-vivre-sa-scolarite/Accompagnement-de-la-scolarite/Le-CMPP-centre-medico-psycho-pedagogique

- Si cela te semble difficile, je te propose d'aller parler de tout ceci dans une "maison des adolescents "( reçoivent les jeunes de 11 à 25 ans pour certaines) en souhaitant qu'il y en ait une près de chez toi, tu y rencontreras des professionnels compétents dans ce type de problèmes, neutres, bienveillants et ils pourront t'écouter, t' aider, te conseiller voire t'orienter.
C'est anonyme et gratuit, clique sur ton département «  :

https://www.filsantejeunes.com/carte_mda


-Tu peux aussi en discuter sur un site qui est à la disposition des jeunes de 12 à 25 ans et où tu auras la possibilité de t' informer, d'échanger, de poser des questions, de partager tes préoccupations.
C'est ici :
https://www.filsantejeunes.com/
Ils proposent des forums de discussion et de chat.
Il y a aussi moyen d'échanger par mail et même par téléphone avec des professionnel(le)s de la santé qui connaissent bien les problèmes et les préoccupations des ados et jeunes adultes.
Santé-Médecine n'offre pas ces moyens car un forum à ses limites.
N'hésite donc pas et inscrit-toi sur ce site sérieux et de confiance.
Merci pour les liens, et je suis d'accord qu'elle a surement raison (surtout que j'ai peur d'autres choses en plus, et au bout d'un moment ça fait un peu trop de trucs graves pour que ça soit réel). Mais même en me disant ça j'ai toujours peur, en fait je n'arrive pas à me raisonner même en me disant que c'est surement rien (car beaucoup trop de choses pour que ça soit vrai et pas beaucoup de chances que ça arrive à mon âge).
Messages postés
107334
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
28 janvier 2021
16 567
Mais de rien et repasse donner de tes nouvelles ou si autre question et tache de te soigner