Devenir médecin

Signaler
-
Messages postés
334
Date d'inscription
samedi 23 août 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
6 janvier 2019
-
J'ai 15 ans, je suis en 3°, et j'aimerais devenir médecin
Depuis petite j'ai toujours été passionnée par l'anatomie humaine (j'ai beaucoup de livres là dessus..)
Au collège j'ai une moyenne d'environ 15/16 mais sincèrement je pourrais faire encore mieux en bossant tous les jours (pas vraiment le cas, je fais un peu le minimum) mais je pense que j'ai de bonnes capacités pour l'apprentissage. Sinon en math j'ai 16, en SVT 18,5 (J'ADORE CA, surtout ce qui porte sur le corps humain)
Depuis que j'ai 5 ans, lorsqu'on me demande ce que je veux faire, je répond médecin! Mais je me rapproche petit à petit de tout ça (même si j'ai le temps je sais..) et j'aimerais pouvoir parler à des personnes qui sont dans le même cas que moi ou alors qui sont en médecine!
Ces deux dernières années mes gros soucis de santé m'ont amené à passer énormément de temps à l'hôpital, et j'ai découvert comment étaient les médecins et comment tout cela fonctionnait, et cela m'a donné d'autant plus envie de poursuivre dans cette voie :)
Personne dans ma famille n'est médecin, mais ma famille du côté paternel est scientifique.
Sinon voilà j'adore tout ce qui porte sur les maladies quelconque, et le fonctionnement des organes et tout ça, et puis j'adore les neurosciences!! :) voilou, voilou merci d'avance
Clara

3 réponses

Messages postés
334
Date d'inscription
samedi 23 août 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
6 janvier 2019
71
Bonsoir,
La preuve puisque je l'ai fait malgré un numerus clausus drastique.
Ce que je voulais dire par là "et en plus j'étais pion" c'est que très peu d'étudiants en premiere année depuis qu'il s'agissait d'un concours, avaient un travail régulier durant l'année d'études (souvent un job d'été mais rarement un job régulier toute l'année, personnellement dans mon amphi je n'en connaissait pas. ce n'etait sans doute pas exceptionnellement mais peu fréquent toutefois.

Ce que je voulais dire par là était surtout pour insister sur le bien fondé de l'envie de.
Tu as peut être lu récemment dans notre presse spécialisé des articles sur la selection de premiere année, la mode étant de proner des matieres moins scientifiques. Il y avait une réponse très interressante d'un médecin, professeur universitaire, qui expliquait qu'il avait d'abord obtenu un bac litteraire puis avait fait quelques études de philosophie avant de s'inscrire en fac de médecine.

A plus
Messages postés
78821
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
15 octobre 2021
33 124
Bonjour,

"Sinon voilà j'adore tout ce qui porte sur les maladies quelconque, et le fonctionnement des organes et tout ça, et puis j'adore les neurosciences!!"

Très bien...
Mais ces domaines là n'interviennent qu'après l'obstacle du concours permettant d'entrer véritablement dans les études médicales.
Et ce concours porte surtout sur des matières n'ayant qu'un lointain rapport avec la médecine telle que tu l'évoques. Il s'agit avant tout d'ingurgiter une somme de données n'ayant souvent qu'un très lointain rapport avec la médecine.
Va lire ici => http://www.google.fr/...

Pourquoi... ? ...Parce que...C'est comme ça...Et pas autrement...C'est la vie...
Messages postés
334
Date d'inscription
samedi 23 août 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
6 janvier 2019
71
bonjour,

je pense qu'elle a des résultats satisfaisants et qu'a partir de là, avec de la motivation et de la volonté on y arrive, je ne pense pas qu'il faille décourager ou noircir un tableau.
Je vais vous conter mon histoire :
un jour étant petit (en 5ème à l'époque) j'effectuait un voyage en train.
Personne de ma famille n'est médecin, mon pere était employé de bureau et ma mère élevait mes soeurs et moi...
Mon père très convivial avait lié conversation avec un gros monsieur que je trouvais peu sympathique.
Dans la conversation ce Monsieur se tourne vers moi et me demande ;
"et toi mon petit que veux tu faire plus tard ?
je lui répondit sans hésiter, "je veux être médecin!"
"ahhhhh. mais tu sais c'est très difficile, tu as très peu de chance d'y arriver etc etc etc...et j'en passe.
Je me suis retourné, me suis un peu renfrogné et n'ai rien répondu, en moi même je me suis dit : "vieux chnok! yen a bien qui y arrivent, pourquoi pas moi..."

Aujourd'hui je suis médecin , installé, j'aime beaucoup mon métier, j'ai passé en effet ce concours réputé difficile (il demande du travail en effet) et en plus j'étais pion! ce qui est rare en premiere année, mais indispensable pour moi car faibles revenus] de mes parents à l'époque.

cordialement
Messages postés
78821
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
15 octobre 2021
33 124
Bonjour,

" et en plus j'étais pion! "
Je l'étais aussi et le suis resté presque jusqu'à la fin des études médicales. Pion dans un internat, ce qui me laissait les journées libres. Mais à cette époque là (1967), le concours et le numerus clausus n'existaient pas encore et l'étape de l'année préparatoire, appelée CPEM à cette époque, était un peu plus aisée à franchir.
Ce n'est plus le cas actuellement. Mais avec beaucoup de volonté et une organisation suffisamment rigoureuse, on peut très bien y arriver.