Peut-on subir plusieurs avortements? [Fermé]

Signaler
-
 lili -
Bonjour,
j'aimerais juste savoir si c'est possible d'avorter plus d'une fois et quels sont les risques.si vous avez la réponse à ma question merci de m'envoyer un message .bon courage à toutes.

15 réponses

bonjour, je vais subir mon 3ème avortement, les 2 premières fois c'était par aspiration et cette fois ci c'est par médicament, j'aimerais savoir si j'aurai des difficultés à retomber enceinte par la suite??
merci de votre réponse
619
Merci

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

journal des femmes avec santé médecine 28782 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Faites attention les filles...
j'ai subit un avortement il y a un an parce que le pere ne vivait pas dans le meme pays que moi, que nous etions tous les deux etudiants et que jamais ma famille n'aurait accepter l'enfant. Le poid social d'une grossesse inatendu est horrible et vraiment enorme lorsqu'on a un role a jouer dans notre environnement. Je ne pouvais donc pas me permettre ce bout de chou, que j'ai pleurer longtemps...j'ai fait ensuite un petit passage en service de psychiatrie avec des envies de suicide, parce que le lendemain de mon avortement, mon ex repartait definitivement, que je realisait l'empleur de cet accident et surtout ma solitude. je me suis juree de ne plus jamais revivre cette situation horrible. Je n'ai toujours pas finit le deuil de ma grossesse, mais je subit un choc post-avortement, ou j'ai besoin de me deculpabiliser, d'aller au-dela et de m'exorciser de mon drame.
Et voila qu'un second accident survient. je ne suis avec le pere que depuis quelques mois, et c'est le paradis. Mais justement, sa ne fait que quelques mois, et c'est ridicule de retomber enceinte dans une telle situation. je termine mes etudes et je recherche un travail, etant issus d'une famille qui exige des unions conformes. Je ne me trouve aucune excuse, je me sens stupide et mechante, et surtout j'aime deja cet enfant, alors que je sais pertinament que je ne pourrais pas le garder. Il n'aura pas de pere, c'est certain, et certainement pas l'accueil qu'il merite. Il arrive a une periode de transition, il tombe vraiment mal...
Se faire mepriser par le service medical qui te verra deux fois, vivre un avortement dans le secret parce que personne, meme pas celui avec qui tu es, ne doit savoir, supporter les douleurs etc...toute seule, une seconde fois, n'est jamais amusant. Oui a la contraception, mais surtout, Oui a la prise de conscience. Je veux etre mere, et je l'aurais ete, si je pouvais...
se sentir irresponsable et culpabiliser tranquilement en attendant que ma deprime explose, c'est tout ce qui me reste. Au-dela des jugements et de ma peine, je prie qu'a ma prochaine vie, je sois un homme...
Messages postés
102
Date d'inscription
lundi 15 septembre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
28 avril 2010
15
bonjour je ne suis pas la pour juger mais avorter une fois deux fois ok apres on reflechi a son mode de protection on est en 2009 pas trop d excuse sur ce point la tout le monde a du voir des fiches pub ou autres chez le docteur dentiste ou psycologue sur les protections adapter pour une grossesse non desirer ou pour les mst reflechisser jai mis des annees pour avoir un seul bebe et peu plus en avoir apres celui la
D'accord nous sommes en 2009 et sauf erreur toutes les femmes qui viennent sur ce forum ont tous les âges. Pour ma part j'ai 52 ans et parler de contraception il y a seulement 20 ans était tabou.
Vu l'augmentation constante des nouveaux cas de séropositivité il semblerait que les campagnes ou affichages quels qu'ils soient manquent leur but, pour rappel on dit IST désormais et non plus MST. Renseignez-vous si vous désirez donner des leçons.
Faire un enfant n'est pas un droit et que vous ayez des difficultés à procréer prouve que la nature a ses raisons.
Les personnes qui viennent ici cherchent du partage et du soutien, vous n'avez rien à faire ici si ce n'est pour apprendre l'orthographe.
bonjour,
j'ai subi une ivg il y a exactement 1ans et là je suis retombée enceinte, je suis jeune et je ne peux pas le garder...
je voudrais savoir svp, si d'avorter 2 fois aura des conséquences, si plus tard je veux être maman
svp aidez moi, je suis vraiment pas bien...
Messages postés
3
Date d'inscription
samedi 19 avril 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
20 avril 2008
10
bonjour,
oui on peut recourir plusieurs fois à l'IVG, j'en ai subi quatre sans dommage physique mais le souvenir est toujours douloureux aussi je conseille toujours une contraception efficace et en cas de doute une analyse (une grossesse a démarré alors que je portais un stérilet).
Bon courage
je suis enceinte alors que ce n'est pas le moment mon copain n'est pas prêt alors que je le désire plus que tout c'est tellement magnifique!!!mais c'est pas mon genre de faire un gosse derrière le dos de mon copain alors comment le convaincre?j'ai déjà subi 3 IVG et une fausse couche autrement dis la totale quoi!!!pas de quoi en être fière et oui folie de la jeunesse mais aujourd'hui j'ai 26ans et 1 garçon de 6ans donc la honte pour moi d'aller refaire une IVG! Ma santé c'est le plus important je souhaite pas prendre le risque!
Bonjour, j'ai 21 ans et je me suis fait avorter pour la première fois a 19 ans. J'ai oublié ma pilule et pensant que je ne risquais rien, et par paresse, je ne me suis pas déplacée chercher la pilule du lendemain. 1 mois et demi après, je me sépare de mon ami dont j'étais très amoureuse, il me quitte et ce jour là, j'ai fais un malaise. Je pensais que c'était la tristesse et non, j'étais enceinte. C'était une catastrophe pour moi, mon ami me quitte et je suis enceinte de lui.. Je n'avais pas d'autres choix que d'avoir recours à l'IVG. J'avais très peur, je ne suis pas contre l'avortement mais j'avais ce sentiment d'empêcher la vie. J'ai procédé par voie médicamenteuse, je n'ai eu aucunes douleurs, mais lorsque le foetus doit sortir...quand on le sent...bref, psychologiquement j'étais très mal.
Je m'étais promis de ne plus jamais oublié ma pilule. Quelques mois après je revoyais cet ex qui m'avait quitté, et je refais la même erreur, celle qui était en trop! Juste un oublie, un seul et me revoilà enceinte de lui avec qui je n'étais pas. J'étais en panique, car pour le 1er avortement j'ai fais une dépression, et je ne me revoyais pas revivre cette détresse mentale. Je m'en voulais atrocement, je m'en souviens encore, je regardé mon ventre et je pleurais en m'excusant à "ce bébé" qui n'existait finalement pas. Je devais ré interrompre ma grossesse, car mon ex ne me donnais pas le choix. Mais il est vrai que je n'envisageais pas non plus le garder car je n'avais pas fini mes études et nous nous aimions plus et n'avions aucunes ressources pour élever un enfant. J'ai donc refais un avortement par médicament qui s'est bien passé, toujours sans aucunes douleurs. Mon gynéco m'a dis que j'avais des risques de "désordre" physique mais que le risque de stérilité était moindre . Il ne faut pas joué avec ça mais je comprends très bien qu'on puisse y recourir (je suis bien placée). Après ce deuxième avortement, je me suis responsabilisée et depuis 2 ans que je suis avec mon ami actuel je n'ai jamais jamais oublié joué avec le feu de peur de me bruler, et les brulures mettent du temps à cicatriser... Il m'est arrivé d'oublié la pilule et dans ces cas, je n'ai aucune relation avec mon ami et j'attends de régulariser mon cycle pour avoir des rapports. Aujourd'hui c'est une chose avec laquelle je ne jouerai plus et le jour ou j'aurais des enfants avec une situation et l'homme que j'aime j'oublierai ces 2 souvenirs qui m'obsèdent encore. bon courage a vous toutes, merci de m'avoir lu.
Bonjour,
Jamais nous n'oublions nos choix si difficilles furent-ils, vous apprendrez à vivre avec et vous vivrez des bonheurs qui atténueront vos douleurs.
C'est le prix à payer pour devenir adulte.
Je vous soutiens totalement et en attendant je vous souhaite tout le courage possible.
> mozu74
merci beaucoup a toi et je te souhaite ainsi bon courage, grosses bisss

Apres avoir lu tout vos message je me permet de vous faire part de mon histoire...
L'avortement est un droit dans notre pays et heureusement,ceci n'est pas une decision simple a prendre ;des années après on se pose encore des questions (de quel sex,a quoi il aurai ressemblai ,plein de qst)
J'ai etait dans ce cas 2fois!!!La 1er fois j'avais 18ans encore lyceenne av mon homme depuis 2ans,et chez moi aussi y avai un oublie de pillule,quand j'ai apris j'etait boulverser ne sachant pas quoi faire mais longtemps reflechie jai pris la decision d'entreprendre un IVG ,biensur trop tarp pour un IVG medicamentaux donc IVG au bloc..j'etait pas bien mais de la chance que mes amies etait la pour me soutenir,je me disai que c'etait la meilleur solution pour le bb!!et puis a 19ans rebelotte j'etait toujours av le m homme mais a cette periode plus rien n'aller donc malheureusement g du proceder de la meme facon avec le soutien de ma mere...
Aujourdui j'ai 24ans toujours av le meme homme et je souhaiterai avoir un bb etant prete,ayant une bonne situation et tres amoureuse.Le prob c que j'ai peur que je suis sterile apres c 2IVG lundi vais prendre rdv av le gyneco pour faire un test,j'ai vraiment tres peur car je ne sais pas si je le supporterai et mon homme ne sais pas si lui il le supporterai et pourrai rester av moi car ca plus grande envie c d'etre pere.

Donc tout ca pour vous dire que lorsque on es pas passez par la on ne peut pas juger,certaine situation nous donne pas d'autre choix que de penser a lavenir incertain d'un etre humain si on ne pas lui offrir lessentiel lamour,la nourriture,le temps ect..on doit prendre cette decision et ne croyer pas que c une decision simple a prendre car c une periode de la vie qu'on ne pourra jamais oublier.

Jai etait heureuse davoir put partager mon histoire avec vous
bonsoir Mozu
J'ai pu lire tous tes message et j'ai remarquée que tu étais de trés grand conseil.Donc j'espere que tu pourra me repondre comme tu la si bien fait à toutes ses filles.
Voila,je me suis fait avorter 3 fois. Aprés mon dernier avortement,je me suis fait poser un sterilet mais voilà,je suis aujourd'hui encore enceinte de 2 semaine je pense l'enfant serait le bienvenu mais malheureusement je n'est pas les moyen financier,le papa n'est pas d'accord... J'ai un peu honte d'avoir encore recours a sa.Je me souvien que apres mon 3eme avortement la personne qui ma fait avorter ma di si jamais je souhaiterais me faire avorter une 4eme fois elle ne m'autoriserais pas a le faire.Tu t fais avorter dans les meme cliniques?Est ce que d'une clinique a une autre il sont au courant de tes antecedents?J'espere que tu pourra un peu m'eclairé assez rapidement.Je te remercie d'avance
Bonjour Clara,
Malheureusement un stérilet ne protège pas toujours d'une grossesse et s'il est avéré que ton stérilet est toujours en place, vérifies en premier que le fil est toujours là, il peut être remonté le long du col de l'utérus sinon une simple radiographie suffira à le repérer. Personne ne peut te refuser une IVG même d'ailleurs dans le cas où tu l'aurais perdu. La personne qui te refuse une IVG est dans son tort. Si dans ta région il existe un centre de planning familial, je te conseille de t'y rendre, tu y seras conseillé par des personnes compétentes qui pourront te diriger vers un service plus compréhensif. Il existe des femmes plus fécondes que d'autres et nous en faisont parties. En attendant bon courage et n'hésites pas à me laisser un message.
Bonjour,
J'ai 20 ans et subit demain une IVG par inspiration . Ce fut une surprise d'apprendre que j'étais enceinte et de 8 semaines en plus.
Mes dernières règles se sont avérées être des saignements mais je n'ai rien vu puisque je prends la pilule et cela sans oublie aucun !
Je dois faire partie de ces femmes qui ne se rendent pas compte de leur début grossesse ...
Enfin, c'est ma 1ere et dernière IVG que j'espère faire.
Après avoir lu tous les messages, je vois que beaucoup culpabilise.
Ce n'est pas forcément mon cas car je ne me suis pas attaché à ce foetus même si cela est un acte psychologiquement dur, je souffre seulement un peu.
je suis en couple depuis 4 ans mais je ne suis qu'en 3eme année de licence de droit, je ne peux pas me permettre de garder un enfant qui ne pourrait avoir une vie descante ou du moins au début de sa vie.
C'est réconfortant de voir que l'on peut donner la vie mais stressant de passer par la case hôpital.

Je vous souhaite à tous bonne continuation et de sourire à la vie
Bonjour,

Je suis complètement perdue... je viens de découvrir que j'étais enceinte de 7 semaines, alors que j'étais sous pilule.... Je ne peux pas garder le bébé pour diverses raisons. Ce qui m'incite à me confier sur ce forum c'est que ce n'est pas mon premier avortement...mais le troisième... La première fois j'étais mineure : 17 ans. La seconde fois est similaire à cette fois : j'étais sous pilule.....
Je suis tétanisée à l'idée de plus pouvoir avoir d'enfants et psychologiquement très affectée... J'ai pourtant fait très attention !
Si vous avez été dans mon cas et que "le final" s'est avéré "joyeux" : que vous avez eu des enfants par la suite, merci de bien vouloir me répondre.

Par avance merci

PUNAISE
La première impression qui me vient est que la pilule que tu prends ne te convient pas ou est sous-dosée. Le terme légal d'une IVG est de 12 semaines et demi aussi ne tardes pas et diriges toi vers un centre de planning familial qui peut t'aider efficacement. Ne tardes pas car les jours passent vite. En attendant je te souhaite de garder un bon moral et bon courage pour la suite.
Messages postés
208
Date d'inscription
samedi 28 mars 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
27 août 2009
75
Courage à vous, moi aussi je me dis que si le mien était là il aurait eu 19 ans, mais chacun mène sa vie comme il l' entend, on prend nos décisions pour nous, mais pas pour faire plaisir aux autres.
Messages postés
208
Date d'inscription
samedi 28 mars 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
27 août 2009
75
Bonjour Espèrance, je sais par quoi tu passes, il faut bien faire, cacher les choses pour que personne ne souffre, c'est très beau de ta part, mais est ce que les autres qui t'aiment ils ont réellement besoin de ça, ou au contraire ta famille, ton ami, aurait aimé partagé cette épreuve avec toi ? peut être que tu ne les connaissent pas vraiment.
Si tu ne parles pas à ton ami de cet grossesse, comment peux tu savoir qu'il n'acceptera pas ce bébé ?
Tu sais en plus tu dis une famille qui exige, mais tu es maître de ta vie, ne vis pas pour faire plaisir aux autres, mais à toi ! aujourd'hui tu souffres, demande l'avis de ton ami en ce qui concerne l'avortement, demain, il pourrait te reprocher cet acte si il l'apprend. Moi, j'étais exactement comme toi, mais un jour, seule entre quatre murs avec mes amies la peine, la culpabilité, la solitude, la dépression, j'ai dis STOP je vis pour moi tout en respectant les autres, en les aimant, je ne juge personne au contraire j'essaye de les réconforter, de les aimer, alors ils n'ont qu'à faire pareil, et depuis tout va bien.
Si il faut attendre d'avoir un travail, une maison, un mari pour faire un bébé, je pense que c'est responsable mais parfois idiot : j'ai vu des gens avoir tout ça et tout perdre leur maison, leur travail leur mari ou leur femme alors qu'ils jugeaient les autres qui avaient un enfant .
Je pense qu'il faut en parler, je te souhaite bon courage, bisous!
Messages postés
1
Date d'inscription
mardi 4 août 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
4 août 2009

Merci Mozu74 pour ces mots réconfortants...Je compte effectivement changer ma pilule pour la troisième fois... J'ai une consultation cette semaine ...
Merci encore pour ses mots et tes conseils
oui je pense que l'on peut subir des avortements , mais il faut vraiment faire attention et utiliser une contraception vraiment efficace . je vous souhaite bon courage et n'oubliez pas que c'est votre décision et non pas celle des autres .