Doutes tsa léger chez la femme adulte

Galicia8 Messages postés 1 Date d'inscription vendredi 21 avril 2023 Statut Membre Dernière intervention 21 avril 2023 - 21 avril 2023 à 16:25

Bonjour,

Je vous écris, car j'ai un doute sur un potentiel autisme léger me concernant.

J'approche doucement et lentement mais sûrement de la trentaine et j'ai des troubles dys (surtout dyspraxie) et un Tdah, depuis que je suis toute petite, je n'ai jamais su comprendre le fonctionnement des autres enfants, puis ados et adultes. Je n'arrivais pas à créer de liens et le très peu de copains/copines que j'ai eu, ça n'a pas durer longtemps, je ne sais pas garder une amitié. Il y a toujours eu ce décalage entre les autres et moi.

Quant au travail, je suis pour l'instant sans emploi, à chaque fois que je fais un stage, ça ne débouche pas sur un CDD ou CDI (trop compliqué de me concentrer et d'être adroite pour être employée libre service, par exemple). Depuis peu, je prends de la Ritaline, j'espère que ça sera plus efficace. 

Ce décalage entre les autres et moi-même, je pensais que c'était juste lié au Tdah mais le hic, c'est que je retrouve en moi, des comportements plutôt liés à un autisme léger du genre asperger.

Par exemple, je n'ai jamais eu l'envie de me mettre en couple avec quelqu'un, ni de me marier, ni d'avoir des relations sexuelles. Je peux trouver certains hommes beaux mais je n'ai jamais été amoureuse. (Je ne suis pas attirée par les femmes). Je n'ai aucun ami, juste une copine que je vois que très rarement et depuis peu. (Elle a 7 ans de moins que moi, a aussi des troubles cognitifs et en général, je m'entends plus avec les personnes qui sont plus âgées que moi que l'inverse).

Apparemment, être asexuel, aromantique, et être très solitaire, presque asocial serait commun chez les autistes légers. Ça le serait moins chez les personnes qui ont seulement un Tdah.

Je suis suivie une fois par moi, chez une psy spécialisée dans le Tdah et elle ne pense pas que je sois autiste. Pour elle, c'est seulement parce que je suis différente des autres. Et comme il y a plusieurs degrés dans l'autisme et dans le Tdah, c'est compliqué de faire la différence. Chaque autiste, chaque personne dys/Tdah est différente d'une autre qui a elle aussi ce trouble.

Est-ce que vous pensez qu'il serait utile pour moi, de faire un test dans un centre spécialisé ? (mais je n'en trouve pas près de chez moi, je ne suis pas véhiculée). Pensez-vous que les symptômes/comportements que j'évoque ne sont que liés au Tdah ou peuvent être liés à un tsa léger ? Ou bien, c'est parce que je suis une personne "spirituelle" qui est plus en accord avec moi-même qu'avec les autres ? Parce que très souvent, je m'ennuie plus facilement quand je suis avec des gens que quand je suis seule. 

Merci d'avance. 

A voir également: