Lutényl - prise de poids

Clemdan1 Messages postés 1 Date d'inscription dimanche 19 juillet 2020 Statut Membre Dernière intervention 20 juillet 2020 - 20 juil. 2020 à 13:56
Bonjour à toutes,
J’écris sur ce forum, en recherche de conseils, de réponses et témoignages.

En 2013, alors que j’étais âgée de 23 ans, on me diagnostique une endométriose. S’en suit alors la prescription du lutenyl 5mg en continu. Pendant 3 ans, aucun effet secondaire. Pas de prise de poids, libido normale... rien à signaler. J’étais soulagée car je n’avais plus de règles, donc plus de douleurs atroces, de saignements hémorragiques, je me sentais « libérée ».

En 2015, donc 2 ans plus tard, mon gynécologue voyant que l’endométriose est stabilisée, et compte tenu de mon âge (25 ans), me propose de passer sous pilule Leeloo, également en continu. Et là : catastrophe. Je me mets à gonfler comme un ballon de baudruche, pleine de rétention d’eau. En l’espace de 2 mois, la transformation physique était frappante, Mes doigts, ma poitrine, mon cou, tout était gonflé ! tandis que la moindre prise d’alcool me donnait des nausées...

Je reviens le voir, il me dit aussitôt d’arrêter et me remets sous lutenyl en continu. Au début, je me disais que tout allait bien, tout rentrait dans l’ordre : j’ai dégonflé en 2 mois de toute l’eau que j’avais pris sous leeloo. Le temps passe, avant qu’environ 8 mois plus tard, donc en 2016-2017 commencent à apparaître un enfer d’effets secondaires : perte de cheveux, libido totalement absente, sécheresse vaginale, ongles cassants, sueurs nocturnes, bouffées de chaleur, troubles digestifs, beaucoup de ballonnements, sécheresse oculaire, et par dessus tout ça : la prise de 10 kg en 1 an. Je ne me reconnaissais plus. Pourtant rien n’avait changé, même alimentation, même pratique sportive. J’avais 27 ans, et avais pris deux tailles de vêtement, moi qui étais avant connue pour être très très mince et « plate comme une limande », je me suis retrouvée avec un corps que je ne reconnais plus du tout.

J’ai extrêmement mal vécu ce changement physique. J’ai tout essayé. Des séances de palper rouler hors de prix et soit disant « hyper efficaces » : rien à faire. Des régimes, aller voir des nutritionnistes qui m’ont dit « mademoiselle vous êtes déjà au régime. » rien, pas 1 gramme en moins sur la balance. Heureusement, depuis 1 an, mon poids semble s’être stabilisé. Mais impossible de perdre quoique ce soit.

Au début de cette année, je fais une skenite (l’équivalent d’une bartholinite mais à la glande de sken), avant qu’on ne me diagnostique un lichen vulvaire.
Face à tant de problèmes gynécologiques, et avant même de prendre conscience des risques de méningiome, j’ai pris la décision d’arrêter le lutenyl, il y a 2 mois.

J’ai désormais 30 ans. Et realise sans doute seulement maintenant tous les dérèglements que j’ai du faire subir à mon corps en prenant ce médicament aussi longtemps. Je recommence à peine à avoir une libido timide (mais déjà, quel changement! Moi qui pensais avoir un problème), à être moins obligée de mettre des gouttes dans les yeux pour supporter mes lentilles... le retour des cycles est arrivé, pour l’instant assez chamboulé (règles toutes les 2 semaines).

Mais il reste ce qui me complexe le plus : mon poids. Tout dans le haut des cuisses, Les fesses, les poignées d’amour et le bas du ventre, alors que je reste avec une taille plutôt fine. Je ne parle pas de ma poitrine (seul avantage n’est ce pas! Où j’ai pris une taille de soutien-gorge).

Vais-je revenir à la « normale »? Comme j’étais avant ? A minima vais-je ne serait ce que parvenir à commencer à entrevoir que je peux perdre 1 ou 2 kilos en mangeant comme je le fais (équilibré, pas de nourriture transformée, pas de grignotage, etc)? Ou ai-je définitivement transformé mon corps qui ne reviendra jamais à son état d’avant ?

Les filles, si vous prenez ce type de médicament, faites attention à vous... je n’ai pas écouté mon corps qui me disait qu’il fallait que j’arrête, et j’ai du coup le sentiment d’en payer trop tard les conséquences. J’ai essayé d’en parler à mon gynécologue : aucune de chez aucune réponse, si cen’est avoir écrit sur sa feuille dans mon dossier la liste des effets secondaires que j’ai énuméré ci-dessus, et la prescription de progestérone pour Essayer de remettre mon cycle en « ordre ». Quant à mon poids ? Silence radio de son cote...