Je suis désespérée et mal

-
Bonjour,
Je suis une jeune f de 23 ans qui songe à mourir.
Cet été je suis partie avec mon copain faire du woofing. Nous avons atterri dans un lieu bizarre, la maison dégageait de mauvaises ondes et j'ai commencé à délirer. Je pense que lon a mis de la drogue dans mon verre... car j'ai commencé à ressentir des choses dans la maison et à me couper de la réalité. J'ai d'abord mis à l'écrit tout ce qui mavait chagrine auparavant et à faire des reproches à tout le monde. Je ne dormais plus, j'écrivais et j'avais cessé de m'alimenter. Jai décidé de retourner en France avec mon copain car ce pays qui était l'Allemagne minquietait et j'avais l'impression d'être poursuivie par un demon... bref je delirais.
Arrivée en France, je suis allée chez des amis qui se sont inquiétés pour moi et qui ont appelé le samu une fois que j'avais fugué. Arrivée aux urgences, j'ai tenu des discours incohérents et ai parlé de ce "diable", en disant que j'étais harcelée, etc. Je me suis retrouvée en psychiatrie et on m'a dit par la suite que j'avais fait un épisode psychotique aigu. Il avait été décidé que j'allais prendre un traitement pendant 2 ans et voir un psychiatre en plus d'un psychologue. Rentrée chez moi, je continuais à me sentir ultra anxieuse, avec la crainte de mourir de telle façon que je n'arrivais pas à être bien. J'avais des bouffées de chaleur, le coeur qui battait vite et j'avais peur de tout. Je suis retournée dans un autre hôpital et j'ai très peu de souvenirs de ce qu'il s'est passé vu que je planais totalement. Jetais droguée aux cachets et dormais beaucoup. Suite à cela, on m'a envoyé en maison de repos pendant 1 mois et j'ai commencé à être en dépression lorsque la psychiatre a interdit de visite mon copain. Jai commence à me sentir déprimée mais a peu à peu retourner dans la réalité. Mes 2 parents étaient là pour me rendre visite mais j'allais mal quand je sortais de l'hôpital pour me rendre sur paris. J'avais peur de la foule et des transports et je me sens toujours un peu agoraphobe. Je suis sortie de l'hôpital et j'ai eu du mal en y sortant. J'y suis retournée quelques jours après car je ne faisais que dormir et reclamais dy retourner. Ma mère s'est redeplacee des Antilles pour me voir et j'ai décidé daller y vivre avec elle. Le seul bémol est que je n'avais toujours pas pu revoir mon copain (qui était retourné en allemagne). Aujourd'hui ça fait 5 mois que je ne l'ai pas vu et que je ne fais quasiment rien. Je suis rongée par la dépression, nai envie de rien et ne communique plus. Je nai plus rien à dire... jai un blocage dans la communication, même basique. Je ne me suis pas fait d'amis la où je suis et ne communique presque plus avec le peu d'amis que j'ai. Je pense à mourir tout le temps et ne vois pas dissue de secours possible... est Il arrive une situation presque similaire à qqn ici? Qui sen est sorti ou qui est comme moi?
Afficher la suite 
Publi-information