Cancer poumon : calvaire

mycora Messages postés 1 Date d'inscription jeudi 30 novembre 2017 Statut Membre Dernière intervention 30 novembre 2017 - Modifié le 30 nov. 2017 à 18:43
Bonjour,

Mon père est partit il y a 4 semaines aujourd'hui. Il a été diagnostiqué il y a 4 ans, après avoir subi un double pontage coronariens. On lui a enlevé le lobe supérieur où se trouvait la tumeur. A ce moment là, il n'y en avait pas ailleurs. Tous les 6 mois, c'était l'angoisse du scanner, qui est resté silencieux durant 3 ans. Et puis, un autre cancer du poumon est né, nouvelle ablation, chimio...la tumeur a largué ses petits sur les os, rayons, fatigue, dégout, perte de 23 kg en 1 an. Il a été hospitalisé le 23 septembre 2017 car ses jambes ne répondaient plus à cause d'une importante anémie due à la chimio. Il est resté 1 mois puis est rentré à la maison en hospitalisation à domicile. Nous l'avons vu diminuer tous les jours un peu plus, il avait peur, ne pouvait plus parler. Ces merdes lui ont littéralement absorbé toute son énergie vitale. Jeudi 02 novembre, il est allé se coucher et se s'est plus réveillé. Il n'a pas souffert, il est partit chez lui, au milieu des siens. Je reste persuadé que tout n'a pas été tenté, je ne veux toujours pas croire qu'il soit partit bien que j'ai pleuré sur son corps que la vie quittait. Profitez des vôtres, dites leur tout ce que vous avez à dire, répétez que vous les aimez. Je n'ai pas de regrets, mon père savait que nous l'aimions tous très fort. Il faut être fort tout au long de ce calvaire et je salue le courage de ma mère, qui a passé ses journées et ses nuits à l'hôpital pour ne pas le laisser seul. Aujourd'hui, la vie continue pour ceux qui restent mais elle est tellement différente sans lui. Courage à tous.