Androcure + oromone : danger ?

Fermé
Salomé - 29 janv. 2017 à 19:17
Bonjour,
J'ai dans quelques jours 17 ans et cela fait maintenant 5 ans que j'ai de l’acné (léger jusqu'à mes 13 ans puis devenu fort par la suite). Dès cette période, ma mère m'a emmené voir un dermatologue qui m'a d'abord donné il me semble du robozinc, puis une ribambelle de crèmes de gels type curaspot. Puis ne voyant aucun résultat, ma dermato m'a mise sous antibiotiques en combinant avec toujours les crèmes. Mes 14 ans sont arrivés et mon acné ne faisait qu’augmenter, elle m'a donc envoyé chez une endocrinologue. Dès mon premier rendez-vous, elle m'a mise sous androcure et oromone pendant 20 jours puis arrêt 8 jours. Les premiers mois, les résultats étaient géniaux, j'en étais ravie ! Je n'ai pas pris de poids, ni vu de changement niveau pilosité, mais mon acné est parti presque entièrement. Seulement après 2 ans de traitement, une nuit je me suis réveillée avec une douleur pelvienne très intense, et un petit saignement par la suite, c'était la première, je ne savais pas d'où elle venait, je ne me suis pas trop inquiété. Durant cette première année de douleurs, elles venaient environ une fois tout les 2 mois où je le mettraient à 6-7/10 niveau douleur. Je suis allée voir mon endocrinologue à cette période, je lui en ait parlée, et elle m'a dit que c'était des « spottings » rien de grave. Mais depuis maintenant bientôt 1 ans, ces douleurs sont de plus en plus fréquentes et de plus en plus douloureuse (8 voire 9/10, à presque en faire des malaises tellement que la douleur est grande) je précises que ces douleurs ne durent pas très longtemps (max 30 minutes) mais sont très intenses. Après en avoir parlé à mon médecin traitant (qui trouve ce traitement un peu étrange) j'ai passée une échographie pelvienne, mais tout est normal. Je suis persuadée que ces douleurs viennent d'oromone et androcure mais je ne sais plus quoi faire, dois-je arrêter ce traitement au risque que mon acné revienne puissance double, dois-je continuer ou dois-je aller voir un autre spécialiste qui me change mon traitement ?
Partagez moi vos expériences, ça me rassurerait.