Cervico-dorsal

Alien_War
Messages postés
1
Date d'inscription
mardi 29 avril 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
29 avril 2014
- 29 avril 2014 à 22:52
Bonjour,

Après un violent accident de voiture par derrière (50 km/h), je suis resté avec une douleur au niveau de la nuque et des muscles du dos qui se bloque à l'occasion de façon sournoise et inattendue. Au Québec, la loi est sensée nous indemniser lorsqu'un tel accident se produit et nous donner accès à des soins d'adaptation physique qui rende l'épreuve psychologique plus supportable. Mais voilà, lorsque l'on témoigne des faits devant les tribunaux, les jugements sont défavorables et il n'y a pas d'indemnisation. Depuis ce temps, je calcule la douleur perçue de jour en jour comme un dû de moins en moins supportable. Donc, j'ai cessé de travailler et je me suis mis sur l'assistance sociale, ainsi, le gouvernement paie quand même sans que je contribue à la société par un quelconque impôt. Ainsi, la vie devient plus supportable sans le stress du travail qui fait ressortir ma blessure et qui prend plus de temps à récupérer lors des congés. Au Québec, la législation voit le blessé du travail comme un criminel en puissance lorsque celui-ci est blessé et fait une demande d'indemnisation. Il faut dire qu'au Québec, il y a beaucoup de corruption et les médecins n'aime pas remplir les papiers du gouvernement pour les accidentés de la route ou du travail. De plus, ils demandent des montants de 500,00$ la demi-journée pour venir témoigner en cour pour le travailleur ou l'accidenté de la route. Il faut donc composer avec le système et les séquelles de l'accident.