Glaires impossibles à expectorer au niveau de l'oesophage. [Résolu/Fermé]

Gizmo - 28 févr. 2013 à 15:07 - Dernière réponse :  coco69490
- 10 sept. 2017 à 22:16
Bonjour,
Voilà plus de deux ans que j'ai une sensation de glaires coincée dans la gorge au niveau de l'oesophage.
Situation insupportable, pompant toute mon énergie, me causant des nuit blanches à racler ma gorge, et puis pour le voisinage proche, c'est tout sauf agréable d'entendre un homme racler sa gorge (alors que je suis une personne propre, ne buvant et ne fumant pas).

Une précision importante, c'est que lorsque je vais en vacances en montagne, voir à la mer, mes glaires deviennent plus râres et je parviens aisément à les expectorer.

Gastroentérologue :
D'abord j'en ai parlé à ma Gastroentérologue, car j'ai depuis des années des reflux biliaires et ulcère à l'estomac et l'oesophage chroniques.
Elle m'a refait une endoscopie, ce qui confirma la nécessité de mon traitement gastrique depuis près de 20 ans (Nexiam et Riopan) afin de régulariser mes troubles digestifs.
Elle m'a dit qu'elle n'avait jamais entendu parler de glaires restant bloqués dans l'oesophage, et ne pouvait m'aider.

Médecin ORL :
Après Fibroscopie m'a dit que tout était en ordre, à part irritation de mon oesophage due à mes reflux et raclement de mes glaires ; mes cordes vocales sont également ok.
Je n'ai pas de microbes voir virus. Il n'y a aucune infection et n'ai aucun rejet de couleur, dans le glaires où lorsque je me mouche.
Il me dit que pour lui c'est dû à mes reflux biliaires et ne sait pas m'aider (mais mon Gastroentérologue m'a dit ne rien pouvoir faire pour moi !).

Médecin Généraliste :
Il m'a dit que mon problème était peut-être dû à la pollution de la ville, mais ne savait pas réellement m'aider à solutionner mon problème.
Il m'a prescrit du Lysomucil pour liquéfier les glaires, mais en fait mes glaires sont déjà liquéfiées et propres, mais elles restent comme coincées à hauteur de l'oesophage, puis avec le temps s'écoulent.

Donc vous voyez personne ne sait m'aider et maintenant les troubles s'accentuent ; c'est tous les jours que j'ai ces glaires restant bloquées à hauteur de l'oesophage ; j'ai beau racler encore et encore, ces glaires très propres et fins de salive restent bloqués.
Au coucher c'est le pire car mon nez se bouche en plus et les glaires très propres restent présentes dans la gorge. Pour l'instant je passe des nuits blanches à racler la gorge ; c'est devenu insupportable.

Quelqu'un peut-il m'aider, car ma situation devient invivable.
Merci
Gizmo
Afficher la suite 

6 réponses

Meilleure réponse
SAGJF 1 Messages postés mercredi 28 mai 2014Date d'inscription 28 mai 2014 Dernière intervention - Modifié par SAGJF le 28/05/2014 à 15:54
258
Merci
Pour ma part j'ai consulté un ORL et il m'a dit que c'était une rhinite chronique et je nettoie mon nez deux à trois fois par jour avec du SINOMARIN (laisse agir le produit dans le fond de la gorge, on en avale un peu mais ensuite cela décolle les glaires) et j'arrive à évacuer les glaires dans le fond de ma gorge en me mouchant et plus un traitement pendant 3 mois avec AVAMYS..Cela va beaucoup mieux voir certains jours plus rien et pourtant j'avais ce problème depuis des années...

Merci SAGJF 258

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

journal des femmes avec santé médecine a aidé 9800 internautes ce mois-ci

Publi-information
Merci pour votre conseil, j'ai le même problème depuis des années aussi et ç'est très Génan.
p.horde 26774 Messages postés vendredi 21 décembre 2007Date d'inscriptionModérateurStatut 22 septembre 2018 Dernière intervention - 28 févr. 2013 à 15:26
18
Merci
Il reste l'allergologue qui me paraît important de consulter.
Publi-information
puckkk 1 Messages postés vendredi 21 février 2014Date d'inscription 21 février 2014 Dernière intervention - 21 févr. 2014 à 17:41
15
Merci
Pour aider à faire remonter ces glaires qui sont souvent le résidu de bronchite chronique ou bronchite 'asthmatiforme' on peut faire des gammes.
En commençant par votre note la plus grave laisser rouler l'air à travers vos cordes vocales pour faire comme un bruit de moteur qui tourne au ralenti. Monter progressivement par demi ton , vous constaterez au fur et à mesure qu'on monte vers les aiguës que les cordes s'encombrent sur certains notes d'une gamme, à ce moment là vous pourrez expectorer sans effort. Racler fort sans cesse ne fait que qu'inflammer davantage la zone encombrée
et donne envie de racler encore plus. C'est difficile de se contrôler car on en a tellement envie de se débarrasser des mucosités. La méthode en chantant n'est pas miraculeuse et evidemment on ne peut pas chanter toute la journée mais ça soulage et permet d'évacuer les glaires sans se forcer, en plus ça procure une sensation de bien être traces aux vibrations sonores.
best regards
Puckkk
mimidebesac 31 Messages postés lundi 21 janvier 2013Date d'inscription 13 avril 2018 Dernière intervention - 5 nov. 2013 à 09:04
7
Merci
bonjour,
je viens de lire votre message.
cela ne vous consolera pas, mais je suis dans la même situation et les médicaments contre le reflux ne m'apportent aucune amélioration.
j'espère encore découvrir l'ultime solution parmi tous les messages concernant ce problème.
les médecins semblent ignorer les traitements efficaces contre cette affection.
croquer des pommes !
cela m'a été suggéré et bien que depuis des années je croque des pommes (épluchures et pépins compris), j'ai constaté, après avoir boudé les pommes, la recrudescence de ces glaires.
par contre les médocs sont complètement inefficaces !
bonne journée !
Publi-information