Cette fameuse parasthésie dentaire...

Jacinthe_Canada
Messages postés
1
Date d'inscription
samedi 15 décembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
15 décembre 2012
- 15 déc. 2012 à 18:08
Bonjour, c'est en cherchant sur le Net au sujet de la parasthésie dentaire que j'ai découvert ce forum ! Enfin, des gens qui vivent et ressentent les mêmes malaises et épreuves que moi. Pour mon cas, j'y saisis quasi rien. En mai 2012, ma dentiste régulière me dit après tous les exams habituels : Tout est beau, pas de problèmes, vous prenez votre santé dentaire à coeur !
Fin septembre dernier, je fais une mauvaise chute, je prends tout en pleine poire sur la machoire inférieure. Douleurs vives que je corrige avec des analgésiques. Une semaine plus tard, sensibilité croissante au mandibule et en regardant de plus près, j'entrevois la formation d'un abcès caché au bas de la gencive. Pas si grave, que je me suis dite... erreur. Cinq jours passés, j'avais le visage boursoufflé, je me faisais peur à me voir dans la glace. De go, j'appelle ma dentiste régulière afin qu'elle puisse examiner le pb. Impossible, son agenda est booké même pour une urgence (c'est ma dentiste depuis 12 années). Elle me propose d'appeler URGENCE DENTAIRE de mon quartier. Bon, ok. On me reçoit donc le lendemain car faut pas que ça traîne ! Résultat : suite aux radios, le traitement de canal et illico ! J'avais pourtant la gueule enflée et des douleurs lancinantes comme jamais. 7 jours sur les antibios et hop, la suite, sur le fauteuil pour le traitement radiculaire. J'étais stressée (je ne connaissais pas à fond cette nouvelle dentiste) et surtout que la dent en question n'avait aucune carie mais... une fêlure. Mais bon, je lui obéis. Après lecture des commentaires rapportés sur le forum Dentaire, je me suis souvenue de l'état que je vivais alors. J'en suis à croire que le stress additionné à celle d'une nouvelle dentiste m'ont pénalisé. J'ai ressenti comme de petits chocs électriques pendant l'opération au point que je serrais diablement fort les bras du fauteuil au point que la dentiste m'en fit des commentaires ! Pour faire court, j'en suis à me dire que la dentiste a touché ce nerf lingual jusqu'à l'endommager car depuis cette journée, une parasthésie dentaire partielle me défigure. Je vois bien que j'ai la lèvre inférieure enflée, que je salive moins bien, que ma gorge est grossie, que cette réparation est encore sensible même à l'air. J'en ai fait part à cette dentiste qui me réponds qu'en 12 ans de pratique, elle n'en a connu que deux (moi inclus) alors elle ne pouvait expliquer l'incident si ce n'est que de laisser le temps corriger mon état. Là, en lisant sur ce forum, je découvre que je ne suis pas seule dans mon malheur. Je vais tenter l'expérience en prenant du Complexe B (B1,B6,B12) pour qq mois, pourquoi pas ! Réflexion : Et dire que je songeais à l'extraction au lieu du traitement proposé par la dentiste... qui sait, je ne serais peut-être pas à me lamenter de malaises au quotidien 2 mois plus tard !!