Différence de libido dans un couple [Résolu/Fermé]

runman - 10 juin 2008 à 16:17 - Dernière réponse :  Gandalf
- 4 mai 2018 à 17:49
Bonjour,

Comment gérer la différence de libido dans un couple ? La situation est la suivante : j'ai une libido normale je dirai (c'est à dire souhaiterai avoir 2 ou 3 rapports maxi par semaine) alors que pour ma copine un semble déjà trop. Faire l'amour avec elle me manque terriblement. Je suis obligé de me masturber. Ce n'est pas satisfaisant bien sur mais ça m'évite d'aller voir ailleurs. Car je ne veux pas aller voir ailleurs.
Elle me dit dès fois qu'elle pourrait se passer de faire l'amour, ou me dit ne plus sentir son sexe comme si son corps n'était plus relier à son sexe.

Et quand on fait l'amour elle a un seul orgasme. Quand cela arrive, car ce n'est pas systématique. en fait c'est quand elle est sur moi qu'elle y arrive. Je n'ai jamais pu la faire jouir en position du missionnaire. Cela est frustrant pour moi et je pense pas que le problème se situe à mon niveau. Ses ex copains n'ont a priori pas arrivé à lui donner un orgasme dans cette position. Elle n'a jamais eu une grosse libido apparemment avant de me connaitre.

Je me pose des questions et elle ne me donne pas les réponses. Elle a une mauvaise estime d'elle. Son éducation semble aussi être un facteur défavorisant pour sa libido : honte du sexe. Elle me dit qu'elle ne trouve pas sa beau, ni le sien ni le mien d'ailleurs. Elle ne se trouve pas femme petit sein, petite hanche...bref.

Le pire dans tout celà c'est que j'ai l'impression qu'elle est attirée par les femmes. C'est arrivé dès fois qu'en lui faisant des bisous à son sexe, elle fait en sorte de ne pas me voir. Je me pose des question.

Je suis triste et malheureux de cette situation car je voudrai lui faire l'amour plus souvent.

Pouvez vous m'aider me conseiller. Merci d'avance.

Runman
Afficher la suite 

53 réponses

Meilleure réponse
YODA13119 780 Messages postés dimanche 2 mars 2008Date d'inscription 29 janvier 2009 Dernière intervention - Modifié par Jeff le 27/04/2011 à 17:24
438
Merci
Bonjour à tous et à toutes,
je ne prétends pas détenir LA solution mais je peux vous livrer mon expérience. Bien j'ai 37 ans, ai connu ma femme à 19 ans et on est resté ensemble 17 ans !! Aujourd'hui séparés pour d'autres questions, notamment financières et familiales (bref, peu importe). 2 enfants avec elle le premier après 10 ans de vie commune le second 18 mois après.
Après la naissance du second, baisse de libido et de la fréquence de nos rapports avec des "hauts et des bas" quand ceux-ci se produisaient.
J'ai fait une chose très simple, au lieu de raisonner en "individualiste" (je suis le plus beau, le meilleur et ça vient d'elle) je me suis posé une question très simple : si on se connaissait pas, aurait-elle envie de tenter quelque chose avec moi ? Est-ce que mon comportement, mon look, ma façon de faire seraient encore capables de déclencher chez elle l'envie d'aller plus loin avec moi ? Bref, suis-je encore séduisant à ses yeux ?
Et à cette question, j'ai répondu très objectivement et je me suis rendu compte que de faire plaisir, d'être présent pour les enfants, les tâches ménagères et tout ça, c'était une partie de la vie qui n'a rien à voir avec l'intimité du couple et que, comme bon nombre de gens, on les avait laissé pénétré cette intimité sans s'en rendre vraiment compte. Alors, j'ai fait un truc tout simple, je me suis mis en tête de séduire à nouveau celle qui était pourtant ma femme. Mais de la séduire vraiment, c'est-à-dire sans aucun "acquis" ni certitude, un peu comme quand tu vas draguer et que t'es pas sûr de te revoir et donc encore moins de passer la nuit ensemble.
Et ça commençait le matin pour finir le soir, avec ou sans relation sexuelle, c'était pas l'important, l'important c'était juste de retrouver dans ses yeux la petite étincelle qui brillait au début quand elle avait envie de moi.
Je ne suis pas devenu quelqu'un d'autre, je me suis simplement repris en main sur le plan vestimentaire, sur l'apparence, sur les mots que je lui disais, sur les "perches" que je lui tendais.
Et vous savez quoi, je me suis rendu compte d'un truc très con, c'est que depuis plus de 10 ans on avait changé tous les deux et que ce qui fonctionnait à 20 ans ne marchait pas forcément à 30 !! Et en intégrant son propre changement et en utilisant mes "atouts" du moment (et plus ceux du passé !!) et bien c'est reparti.
En fait, ce n'est pas reparti comme avant, non, c'est une nouvelle histoire qui s'est écrite avec des personnages en apparence similaires mais en réalité complètement différents.
Alors, voilà, à mon avis, la quête du passé c'est à bannir, il faut vivre dans le présent et pour le futur, repositionner un projet commun qui n'aura de sens qui si on intègre l'évolution des "acteurs".
Et si ça ne marche pas, c'est que l'amour n'est plus là et il faut tourner la page. Mais bon, ne jamais oublier que tout ce qu'on a fait auparavant on l'a fait à 2 et que tout ce que l'on doit faire, c'est à 2 aussi qu'on doit le faire en commençant par soi-même.
Bien sûr que le dialogue est important pour identifier les problèmes mais très souvent, on ne pose pas les bonnes questions. Et je crois que celle de l'envie que l'on déclenche encore ou plus du tout ou très peu chez l'autre est primordiale. Le reste, routine, éducation, enfants, vie quotidienne, ce n'est en fait que l'arbre qui cache la forêt !! Soyez le meilleur des maris (ou des épouses) et s'il n'y a aucun désir déclenché en face, pas de petits câlins !!! Elle (ou il) vivra dans ses souvenirs et les comparera inévitablement au présent et que va-t-elle (il) trouver ? La même personne que par le passé ou une autre personne ? La réponse est évidente, une autre. Mais qui aime-t-elle (il), le souvenir ou la personne qui partage son quotidien ? A priori, s'il y a un problème de couple, c'est que c'est le souvenir qui prévaut alors faites en sorte que son amour se porte non sur celui (ou celle) que vous étiez mais sur celui (ou celle) que vous êtes devenu.

Regarde également ceci :
Raisons de la baisse de libido
Comment retrouver sa libido

Que la force soit avec vous

Merci YODA13119 438

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

journal des femmes avec santé médecine a aidé 14479 internautes ce mois-ci

Analyse très juste.Une justesse des mots et expliquer Simplement...
Pour l'avoir vécu, rien de mieux que ce remettre en question pour raviver la flamme.
Merci , c'est une bonne remise en question pour moi et mon couple , je me suis retrouvé dans vos paroles , pas dans la totalité mais certains points !
J'espère vous redire merci
70
Merci
Je m'explique, tu mets au même plan ton rôle au quotidien, celui de compagnon, et tu le fais sans doute bien et avec beaucoup de bonne volonté et d'amour, et ton rôle "intime", celui d'amant on va dire où là tu sembles avoir quelques soucis. En clair, être un bon compagnon de vie ce n'est pas excitant pour une femme, pour preuve, la co-location faire la vaisselle !!
Côté amant, je crois que tu as du mal à la surprendre, le resto c'est bien, mais c'est un peu réchauffé, ça passe avec un inconnu en raison du besoin de découverte, mais moins avec celui qui partage sa vie et ses soucis. Inévitablement, le quotidien va revenir à la charge et prendre le pas sur l'intimité, donc c'est encore le compagnon qui est mis en avant et pas l'amant, donc celui qui n'est pas très excitant et pas celui qui la fait vibrer !!
A titre d'exemple, je vais te dire rapidement ce que j'avais fait étant dans ta situation et ayant beaucoup d'attention pour mon épouse. C'était pour nos 5 ans de mariage. Toute la semaine précédente, j'ai omis de parler de "l'événement" de sorte qu'elle pense que j'avais oublié. En fait, j'ai contacté la baby-sitter sans lui en parler, j'ai réservé une bonne table au bord de la mer, j'avais arrangé un dessert sur la plage avec le patron de l'établissement et j'avais réservé une chambre dans l'hôtel en face avec terrasse les pieds dans l'eau. Le midi, depuis le boulot, j'ai appelé mon épouse pour lui dire que le soir il fallait qu'elle vienne me chercher et que je m'étais arrangé pour les enfants. Elle est donc venue à 17h30 et j'ai insisté lourdement pour aller faire quelques boutiques (achats pour le soir pour elle !!). Et puis, au lieu de la ramener à sa voiture, on est parti direction la plage. Donc, repas, puis dessert en tête à tête sur la plage même, à l'écart des "autres" avec un bouquet de 15 roses rouges (3 par années de mariage) qui trônait au milieu de la table.
Enfin, direction l'hôtel où sur le lit attendaient ses dessous de notre
47
Merci
Bonjour...
Je viens de lire ton post et je te comprend au combien...
J'ai le même soucis mais avec mon homme...
Nous faisons l'amour une fois par semaine les bonnes semaines et lui ça lui suffit...moi pas...
J'en arrive a lui faire des crises de larmes pendant des nuits entières parce que je ne supporte plus de vivre avec cette frustration permanente et comme toi je lui ai proposer d'aller voir un sexologue, il m'a envoyée bouler...Son égo de mâle a du en prendre un coup...
Je ne sais plus quoi faire et je me demande si il n'existerait pas des traitements pour ralentir la libido, pour calmer les hormones quoi...bon à 20 ans ça m'embète un peu de faire ce genre de fchoses oui mais voila, je suis très amoureuse, je refuse de le quitter pour une histoire de fesses et le tromper n'est pas envisageable...
On me répondra surement de le chauffer de le stimuler toussa, je précise que je ne suis pas du genre à avoir peur des initiatives, mais il me rejette toujours...mon égo à moi se prend des baffes aussi et du coup je n'ose plus aller vers lui...
Vous qui apparament ètes des hommes...Dites moi comment lui donner envie...
Mince alors un homme qui n'a pas de désir c'est frustrant...
(pour ce qui est des tenues originales dirons nous :p j'ai également épuiser mon stock => rien...)
despratehousewife - 21 déc. 2008 à 04:19
Salut Weedy,

ce soir je me sens un peu réconfortée que qq part il y a une personne qui ressente ce que je peux éprouver mais ce n'est qu'une maigre consolation et je n'ai pas de solution à te donner.
Je viens d'avoir mon deuxième enfant et je suis en congé maternité, je passe déjà toute mes journées à rester seule à la maison. Ce qui est déjà dur, moi qui est toujours active. Mon mari, quand il ne rentre pas trop tard passe son temps à jouer sur internet. Nos moments à deux se sont beaucoup diminués. Déjà pendant ma grossesse, il a commencé à dormir sur le canapé et aujourd'hui il continu trouve toutes les excuses pour rester sur le canapé. Il évite tout contact avec moi. Et même quand c'est moi qui vais vers lui.

Etre rejetée est quelque chose de très difficile à vivre et je t'assure que j'ai souvent mis mon égo de côté pour retourner vers lui. Aujourd'hui je suis lasse, frustrée avec un sentiment de solitude très pesant. Il n'y a que mes enfants qui me permettent de tenir le coup. Mais les calins des enfants ne remplacent pas les bras de son homme ( ou d'un homme tout court). Je me sens seule, c'est pourquoi je te répond à 4h du matin en attendant que mon bébé se réveille pour son bib alors que mon mari dors sur le canapé en bas.

Je suis très malheureuse, je souffre et ce qui me conduit à voir un comportement irrationnel, je deviens jalouse de ma cousine, qui regarde la télé très tard avec lui ou qui rigole avec lui, de sa famille qui va voir le week end alors qu'il passse si peu de temps avec moi.

Pourtant il me dit qu'il m'aime, que je suis tout pour lui. Je sais très bien que cela est vrai. Je ne sais pas où est le problème et commment le résoudre ( car pour lui il n'y a pas de problème).

Ce n'est pas seulement le sexe qui me manque mais c'est la tendresse, je pense qu'il y a très peu de femme qui aime dormir seule. Ma situation est telle que je commence à lui en vouloir, d'ailleurs je me suis dit que quand monsieur daignera à revenir "dans le lit nuptial" c'est moi qui le congédierai. J'ai envie d'aller versun autre homme pour le rendre jaloux mais aussi pour me dire que je continu à plaire.

Aidez moi je me sens sens si seule et je crois que je vais y laisser ma santé mentale.
MARLAU > despratehousewife - 13 févr. 2009 à 18:58
bONJOUR Desperathousewife,
j'ai lu ton message et ça m'a beaucoup touchée, j'en ai eu les larmes aux yeux.
je sais que ça ne va pas changé grand chose ce
que j'ai réssenti en te lisant mais je voudrais te féliciter car c douloureux ce que tu vis et pourtant tu lui es encore fidèle. tu sais on pourrait compter les femmes du bout des doigts les femme qui y arrivent. Je me demande ce que j'aurait fait à ta place.

Surtout, ne répousse pas ton homme quand il reviendra vers toi car tu en souffrirais davantage et cette fois tu ten voudras à toi. J'espère de tout mon coeur qu'il retrouvera cette flamme qui l'a conduit à toi et que vous ratrapperez ce tps perdu.


Du courage à toi
bonjour
je vis la meme situation avec mon amie.c est tres dure.je lui en parle souvent et ca seule reponse est:"ce n est pas de ma faute"! nous avions une vie sexuelle tres epanouissante auparavant mais depuis ca fausse couche ca se passe mal et je ne sai plus trop quoi faire!je l aime et je n envisage pas d aller ailleurs!mais....je n envisage pas non plus de vivre continuellement comme cela! elle ne veut rien savoir et me dit tout le temps que ce n est pas marrant pour elle!mais elle ne cherche pas a s en sortir! je ne sais plus quoi faire.
bises a tout le monde
bonjour wendy,
je suis dans le meme cas de figure que toi ,mon cheri ne me touhe vraiment plus beaucoup depuis que j'ai accoucher(ma fille a 11 mois)a fréquence de 1 voir 2 ou 3 fois par mois.moi son corps me manque,j'ai vraiment l'impression de ne plus l'attirer.
j'ai beau essayer des truc nouveaux ca ne marhe pas plus,il donne comme excuse qu'il a eu une dur journée,qu'il a mal a la tete ou autre,et qd on fais l'amour c me semble t il sans grande conviction .
le probleme est que je l'aime vraiment mais que comme tout etre humain j'ai des besoins physiques et je commence a me mettre a regarder d'autre homme,ce qui est vraiment mauvais signe.je ne peux pas m'en empecher.je suis tres fidel ca il n'y a aucuns doute mais j'ai peur de me lasser.
on ne fait que ce disputer je lui reproche de ne plus m'aimer et de ne plus me desirer il dit que c'est faux !bref voila ensuite on se prend la tete pour un rien!mais je sais qu'il m'aime et c'est reciproque! donc courage esperons que ca revienne a la normal
morgane
photodia56 2298 Messages postés jeudi 21 décembre 2006Date d'inscription 27 août 2015 Dernière intervention - 18 mars 2009 à 14:27
Malheureusement je n'ai pas de solution. Quand on a l'habitude d'avoir envie en permanence et rester sur sa faim, on n'imagine pas un autre scénario. Ma femme ne fait rien pour allumer, au contraire et l'envie est pourtant là! Imagine ce que ce serait si elle allumait et n'éteignait PAS!
28
Merci
Bonjour à tous

A la lecture de tous vos commentaires sur ce sujet, je trouve que la vie est vraiment mal faite. Comment des êtres qui aiment vraiment leur conjoint peuvent-ils ne pas le désirer voir même se refuser à lui (quel que soit la durée de vie du couple et les problèmes auxquels ils sont confrontés, comme tout couple) ? Peut-on encore parler d'amour dans ces cas là, ou est-ce de l'attachement à l'autre uniquement ? Et comment les conjoints "en manque" font-ils pour subir cette situation au quotidien, sans craqué pour quelqu'un d'autre, au risque de devenir aigris ? Dans ce cas, l'adultère me paraît inévitable et même justifié, si on a exprimé sa souffrance à l'autre et qu'il reste sourd à notre mal-être. Sinon il y a les psy, mais encore faut-il que les deux partenaires se sentent concernés et souvent celui-qui refuse les contacts sexuels trouve que "tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes" et que c'est l'autre qui a un problème : trop obsédé par le Q ou un peu trop nympho (pour ma part, c'est ce que m'a reproché mon conjoint, durant des années, en se disant trop fatigué pour faire l'amour (à cause de la pression au boulot...). Et avec le recul que j'ai sur notre vie de couple : 22 ans de vie commune, 2 enfants et à mi-parcours, de graves problèmes : cancers de notre deuxième enfant + moi, deuils, T.S., depressions et j'en passe, j'ai toujours été plus femme que mère, pour lui (même quand notre enfant à été hospitalisé non-stop pendant 6 mois dans un service de cancérologie infantile, j'ai continué à éprouver du désir pour lui et ai trouvé le moyen de maintenir ce lien), idem durant mes grossesses (où j'avais envie de lui, jusqu'à la veille des accouchements...et une semaine après). En 22 ans, je ne suis resté que 10 jours sans faire l'amour, de son fait (grosse engueulade dûe à son boulot, que je trouvais trop envahissant...), et j'ai ressentie un vide immense ! Et vous voulez connaître le résultat des courses ? : eh bien, j'ai souffert d'un manque de contacts physiques (ainsi que de calins, de tendresse, de condidération, de soutien durant toutes ma vie et sourtout depuis toutes ces épreuves...) et j'ai supporté tout ça, par amour (les psy, eux, me parlaient de dépendance affective...) et je suis restée fidèle à mon mari, mais suis devenue irritable, au fil du temps, sans vraiment m'en rendre compte, bouffée par la frustration, les soucis et le manque d'amour, tout simplement !... Et deviné comment mon mari, qui n'aimait pas faire l'amour trop souvent et qui disait pouvoir rester 6 mois, sans "baiser", eh bien il m'a fait cocue, pendant + de 2 ans, avec 2 pétasses de son boulot, de 20/25 ans (pour qui il a eu des attentions, à qui il a consacré beaucoup de temps (et d'argent aussi d'ailleurs), à mon détriment et au détriment de nos enfants, qui avaient besoins de leur père...). Pour info, je vais avoir 40 ans et je ne me suis pas laisser allé physiquement durant mon mariage (j'ai le même poids qu'à notre rencontre : 56 kg pr 1M72), je ne me balade pas en jogging (j'aime les vêtements et sous-vêtements sympas), je me maquille tous les jours et aux dires des gens, je serais plutôt "classe" (je ne suis donc, à priori, pas un "tue l'amour", même si moi je me trouve banal, voir moche le plus souvent). Allez donc comprendre ?... Si c'était à refaire, je ne me serais rien laissé imposer (absence répétées... : pour le boulot, bien-sur) , même "par amour", car il me savait acquise, voir soumise (puisque j'ai accepée de subir, mème avec des grincements de dents) et aujourd'hui je souffre atrocement d'avoir cru en lui, d'avoir attendu des choses de lui qui ne sont jamais venues... En bref, il m'a imposé sa volonté (sexe quand lui le voulais seulement), pour, au final s'envoyer en l'air avec ses greluches dans mon dos, pendant que je souffrais "du manque de lui" et étais à mille lieu de me douter de ce qu'il faisait !... Et j'aurais du compensé mon vide affetif et sexuel avec des amants et j'aurais certainement été plus épanouie que je ne le suis. Je sais que mon témoignage n'a pas valeur de référence et que chaque cas est unique, mais faitent attention aux conjoints qui n'ont pas envie...avec vous, peut-être, sont-ils mieux au boulot, avec leurs collègues !...
soifdamour 8 Messages postés mardi 10 février 2009Date d'inscription 23 septembre 2009 Dernière intervention - 12 févr. 2009 à 11:24
Bonjour Kat69,
Pas grand'chose à dire... ton témoignage m'a beaucoup touché, et au final sur tout ce que j'ai lu, je reviens toujours à cette même conclusion : la vie est mal faite. Je sais qu'il existe des couples heureux, mais il faut croire que cette chance n'est pas réservée à tout le monde...
19
Merci
je suis ravi de savoir que je ne suis pas le seul dans cette situation en effet, vivant maritalement depuis 7 ans avec la femme pour laquelle j'aurais par le passé décroché la lune, je déplore aujourd'hui notre relation au quotidien. les rapports charnels deviennent de plus en plus rares et j' en souffre car je ressens le besoin inexorable de la sentir blottie contre moi. sa libido depuis que je la connais est, je le pense trop peu suffisant pour satisfaire mes besoins (je tiens à préciser que l'acte sexuel je ne pratique qu'avec elle car j'ai besoin de sentiments pour exercer cet acte...je l'aime) est-ce une fatalité aprés plusieurs années de vie commune? Nous avons 3 enfants qui nous mènent la vie rude. Je lui ai expliqué plusieurs fois ma position sur ce sujet et elle me rétorque qu'il n'y a pas que CA dans la vie... Elle ne ressens ni l'envie ni le besoin d'entamer des rapports physiques. Elle peut d'après ses dires vivre sans sexe.Que dois-je faire? A qui dois-je m'adresser? Je suis fruster à outrance de ne pas pouvoir satisfaire pleinement ma libido mais n'ai en aucun cas envie d'aller me vider ailleurs. A quoi bon...Ca n'apporte que des soucis et des remords. Enfin je le présume!

EXISTE T-IL UN REMEDE POUR QUELLE EST ENVIE DE MOI?????
J'ATTENDS DEPUIS SI LONGTEMPS

JE SAIS QUE C'EST BEAU CAR CE FUT LE CAS AUTREFOIS
En fait, il ne sert à rien de se taper l tête contre les murs et encore moins de penser à l'adultère. L'envie ne peut revenir que par elle à condition qu'elle décide qu'elle puisse. Se rend elle compte que votre histoire d'amour se brise sous la glace des ses rapports qui n'éxistent plus ?
bonjour,
Je ne sais pas si tu as réglé ton problème si non voila. J'ai véçu moi même la même chose plus envie de lui. Plus de libido. Mon marie ne voulait faire l'amour que si j'en avais envie (je ne simule pas je pense que ça n'aide personne) et là la situation est dure pour les deux. Le stress pour un homme peu même si il a très envie de sa partenaire n'arrivera a avoir une érection, ce n'est pas vraiment diffèrent pour la femme, le plus gros stress tue l'amour pour la femme c'est le a tout prix conclure ce n'est pas qu'un tue l'amour c'est aussi un tue le désir . Si l'homme est un peu trop éxiter c'est pas bien si il veut a tout prix conclure c'est pas bien si la pression est lourde pour la femme ça donne l'inverse. Bref, si vous voulez retrouver vos femmes pas de frotte frotte que des frôlement, des frôlements de lèvres de doigts de corps mais rien de trop lourd que de la douceur comme au début. Au lit des pseudos préliminaire qui ne doivent pas aboutir parce que si elle a besoin de redécouvrir son corp tu es le mieux placer pour l'aider en plus ça peu aussi te faire connaitre ce qu'elle aime, ce qui la stimule. Mais pour tout ça il faut aussi les circonstances le mieux c'est le flash back recréé les situation de désir et plaisir du couple c'est a dire danser si elle aime, resto si la détend le bon vieux classique qui fait que tu as conclus jadis et qu'elle en redemander.Il faut que malgré la situation que l'homme se remet en cause ; redevenez le mecs sympa polis diplomate courtois séduisant, au vrai sens de terme !!!, on ne cri pas on ne reproche surtout rien et on est patient très patient encore plus que ça. Aujourd'hui mon couple et revenu de très loin mais on fêtera nos 10 ans de mariage de le bonheur et la complicité avec nos 3 enfants ( garçon 8 ans, et filles 7 ans et 2 ans) .Rien n'est pour autant gagné mais si tu es l'homme qu'elle a rencontrer est qui la séduite y a aucune raison que tu ne soit plus cet homme là (même si des fois il est bien caché derrière un sale "type" ) bon courage.
17
Merci
bonsoir j'ai moi aussi ce probleme qui comme je le constate touche beaucoup de gens.mon amie et moi sommes ensemble depuis 4 ans et plus le temps passe plus l ecart entre chaque calin devient grand.et le souci c que je lui fait savoir de facon pas toujours sympa car je lui fait la gueule et ca fini soit en engueulade soit chacun de son coté a bouder l autre.je sais neamoins que son travail la stress enormement et que cela joue sur son etat de fatigue et donc sa libido.lorsque je repenses a tout ca je m en veux d avoir ce comportement avec elle mais c plus fort que moi car j'ai sans cesse envie d elle.je n attend aucune reponse car le probleme ne peux etre resolu que par nous meme,mais meme en discutant beaucoup ensemble,la situation ne s ameliore pas.pour le moment j arrive plus ou moins agerer la situation mais qui sait?dans quelques annees aurais je encore la force et l envie de lutter pour conserver cet amour que je lui porte aujourd hui?
Je vous sens autant désespéré que moi. J'attends mon 2me enfants et me sens trés seule, ler à 17 mois. Mon mari a été trés conquérant au tout début de notre rencontre, nous n'avions que des rendez vous à nous donner. Nous , nous sommes trés vite rendu compte que nous devions construire ensemble. Ce qui est fait depuis 4ans. Enfant, mariage, maison. Mais plus rien d'autre que des reponsabilités liées à nos choix de vie. Je suis trés inquiéte quant à capacité à tenir le coup.
11
Merci
bienvevue au club les hommes moi aussi probleme avec mon epouse .la demande de calins ne viens jamais de son cote ,toujours moi qui dois faire la demarche ,quand je parle de sexe toujours la meme reponse tu ne pense qu'a ca tu es un malade que faire ?
00lina00 30128 Messages postés lundi 1 décembre 2008Date d'inscriptionContributeurStatut 24 janvier 2018 Dernière intervention > YODA13119 780 Messages postés dimanche 2 mars 2008Date d'inscription 29 janvier 2009 Dernière intervention - 10 janv. 2009 à 12:32
Clap ....clap.....clap...........

Merci YODA de comprendre les femmes :o)

Oui, hélas pour les hommes, mais on ne demande pas grand chose : au lieu de nous "baiser", faites nous l'amour ....

Au lieu de penser à votre sexe, penser à votre corps et celui de votre femme ..........

Vous n'êtes pas des reproducteurs ==========> et nous, nous ne sommes pas des lapines o:)))))
YODA13119 780 Messages postés dimanche 2 mars 2008Date d'inscription 29 janvier 2009 Dernière intervention > 00lina00 30128 Messages postés lundi 1 décembre 2008Date d'inscriptionContributeurStatut 24 janvier 2018 Dernière intervention - 10 janv. 2009 à 13:55
Oui,
bien sûr, comment veux-tu qu'ils comprennent les autres, ils ne se comprennent pas eux-mêmes ?

Quand tu lis que certains affirment ici que les enfants sont des "tue l'amour" !!! Ils sont à plaindre, pas à blâmer sauf lorsqu'ils refusent d'admettre qu'au lieu de se placer en "victime" ils feraient bien, avant, de se poser la question de savoir s'ils ne sont pas aussi "bourreaux".
Mais c'est le "nombrilisme" masculin, c'est pas moi (je suis parfait que diable !!) c'est les autres : 1° ma femme, 2° mes enfants et 3° ma belle-mère !! Et lui dans tout ça ? C'est, de son point de vue, "Saint Parfait priez pour nous" !!!
lucho10 2 Messages postés samedi 10 janvier 2009Date d'inscription 15 janvier 2009 Dernière intervention > YODA13119 780 Messages postés dimanche 2 mars 2008Date d'inscription 29 janvier 2009 Dernière intervention - 14 janv. 2009 à 17:23
oh non détrompe toi yoda .je suis dans le meme cas que les autres .je m'occupe des enfants le soir et je fais a manger des petis plas. et je ne baise pas ma femme comme tu le dit .je lui fais l'amour sans etre egoiste car je pense déja a son plaisir.quand je peu je l'emmène au resto.j'ai essayer beaucoup de chose; comme metre du piment dans mon couple ou dire amène atout et rien ne marche.les espaces sont de plus en plus long.quand aux enfants ce sont mes yeux.désolé pour l'expression mais je ne l'ai pas inveter et peu etre l'a tu mal comprit.je souffre plus que tu ne le crois et je ne suis pas misogine. je passe beaucoup trop de temp seul et je n'ais pas beaucoup d'affection en retour.et sache que certaines personnes peuvent etres trop présentes dans un couple ce qui contribue a son mauvais fonctionnement(je te laisse deviner).
YODA13119 780 Messages postés dimanche 2 mars 2008Date d'inscription 29 janvier 2009 Dernière intervention > lucho10 2 Messages postés samedi 10 janvier 2009Date d'inscription 15 janvier 2009 Dernière intervention - 14 janv. 2009 à 18:17
salut,
à mon avis Lucho, tu confonds deux choses différentes du couple : le quotidien et l'intimité. Je sais que les mecs on a souvent tendance à raisonner de manière "globale" à la différence des femmes qui ont un esprit plus "subtil" (et donc plus complexe !! ce qui veut dire difficile à comprendre aussi !!).
Je m'explique, tu mets au même plan ton rôle au quotidien, celui de compagnon, et tu le fais sans doute bien et avec beaucoup de bonne volonté et d'amour, et ton rôle "intime", celui d'amant on va dire où là tu sembles avoir quelques soucis. En clair, être un bon compagnon de vie ce n'est pas excitant pour une femme, pour preuve, la co-location est aujourd'hui monnaie courante même entre personnes de sexes différents. De plus, si nous on arrive à trouver érotique sa copine qui se baisse pour passer l'aspiro sous le lit, elles ne voient pas les choses de la même manière et ne trouvent pas forcément érotique de te voir derrière ton évier à faire la vaisselle !!
Côté amant, je crois que tu as du mal à la surprendre, le resto c'est bien, mais c'est un peu réchauffé, ça passe avec un inconnu en raison du besoin de découverte, mais moins avec celui qui partage sa vie et ses soucis. Inévitablement, le quotidien va revenir à la charge et prendre le pas sur l'intimité, donc c'est encore le compagnon qui est mis en avant et pas l'amant, donc celui qui n'est pas très excitant et pas celui qui la fait vibrer !!
A titre d'exemple, je vais te dire rapidement ce que j'avais fait étant dans ta situation et ayant beaucoup d'attention pour mon épouse. C'était pour nos 5 ans de mariage. Toute la semaine précédente, j'ai omis de parler de "l'événement" de sorte qu'elle pense que j'avais oublié. En fait, j'ai contacté la baby-sitter sans lui en parler, j'ai réservé une bonne table au bord de la mer, j'avais arrangé un dessert sur la plage avec le patron de l'établissement et j'avais réservé une chambre dans l'hôtel en face avec terrasse les pieds dans l'eau. Le midi, depuis le boulot, j'ai appelé mon épouse pour lui dire que le soir il fallait qu'elle vienne me chercher et que je m'étais arrangé pour les enfants. Elle est donc venue à 17h30 et j'ai insisté lourdement pour aller faire quelques boutiques (achats pour le soir pour elle !!). Et puis, au lieu de la ramener à sa voiture, on est parti direction la plage. Donc, repas, puis dessert en tête à tête sur la plage même, à l'écart des "autres" avec un bouquet de 15 roses rouges (3 par années de mariage) qui trônait au milieu de la table.
Enfin, direction l'hôtel où sur le lit attendaient ses dessous de notre nuit de noce et sa robe de mariée. Je te garantis qu'après ça, beaucoup de choses ont changé même si on a finalement mis un terme à notre relation 3 ans après, mais pour d'autres raisons.
Le gros truc qui a fonctionné à 2.000 %,selon ses dire, c'est d'être partie pour revenir à la maison et de n'être en fait rentrée que le lendemain matin, en plus chacun de notre côté, un peu comme des amants en quelque sorte et de voir que j'avais tout organisé et tout prévu sans qu'elle ne se doute de rien, même ses fringues pour le soir !!
lucho10 2 Messages postés samedi 10 janvier 2009Date d'inscription 15 janvier 2009 Dernière intervention > YODA13119 780 Messages postés dimanche 2 mars 2008Date d'inscription 29 janvier 2009 Dernière intervention - 15 janv. 2009 à 13:48
merci pour ta reponse yoda.mais avoir une intimite c'et tres dur a avoir entre nous.son travail est tres irrégulier donc il est tres difficile de prevoir (horaires et et dates aléatoires).j'aime beaucoup surprendre comme tu me l'as expliquer et je trouve cela tres charmant.elle travail avec son père mais celui ci ne pense pas toujours a notre petite famille et pourtant je l'adors.j'ai parler avec sa mère qui me comprend et elle sait qu'un petit peu plus d'attention arrangerait beaucoup de choses d'ailleurs elle fait beaucoup de choses pour éviter la rupture.ma femme est tres bien (bonne mère, propre etc) mais j'ai l'impression qu'elle ne sais pas mettre des barrières avec ses parents (couper un peu le cordon)et moi je ressent comme si j'éiais la dernière roue du carosse.je pense que maintenant elle fait un blocage et pas question pour elle d'aller voir un sexologue.enfin je vais essayer de la surprendre mais es-ce que ça va rester ponctuel? (du moins sa reaction)
11
Merci
Bonjour à tous,
j'ai pris le temps de lire tous vos messages avant de poster le mien, histoire d'être bien sur que la réponse à mon problème n'aie pas déja été énoncée dans ce forum...
Voila, j'ai 20 ans, je suisavec ma copine depuis maintenant 3 ans et un peu plus de 3 mois pour être précis ;) et nous rencontrons quelques problèmes depuis quelques semaines.
Je vous résume un peu notre situation: notre première année ensemble à vraiment été idyllique. J'ai ensuite du partir dans le cadre de mes études, à Lille, mais j'ai fait le nécessaire pour rentrer tout les week-ends, à quelques exceptions près, pendant lesquels nous passions de très bons moments, malgré les quelques disputes dues principalement à la distance importante, et ses peurs d'être trompée par moi (vous connaissez tous je pense la réputation des écoles de commerce...). Je n'ai cependant eu aucune relation avec quelque fille que ce soit pendant cette année, et elle le sait, et me fais confiance sur ce point là.
L'été dernier, elle m'a quittée pour un autre homme, et très honnêtement, cela nous a permis à tout les deux de prendre "un nouveau départ", d'avoir d'autres expériences, et ce fut au final un mal pour un bien.
Au mois de septembre, nous nous sommes remis ensemble, et avons pu reprendre une relation tout à fait normal puisqu'elle m'a rejoint à Lille. Nous nous sommes pleinement retrouvés, et c'était tout simplement parfait, tant sur le plan sexuel que sur le plan sentimental.
Cependant, depuis quelques semaines, ma partenaire éprouve de moins en moins l'envie d'avoir des rapports sexuels, alors que tout va pour le mieux dans notre couple. Je ne fais pas partie de ces hommes qui croient tout savoir et se persuadent d'être des dieu quand ce n'est pas le cas, mais j'en ai discuté avec elle, plusieurs fois, des discussions poussées puisque nous n'avons aucun tabou entre nous; tout ça pour dire que je ne pense pas que ce manque d'envie vienne de moi... Je n'ai en effet absolument pas changé mon comportement, je reste le même, toujours aussi ouvert à la discussion, je ne l'accable absolument pas pour ce qu'il se passe dernièrement, nous nous voyons toujours autant (nous n'habitons pas ensemble, mais mangeons ensemble, dormons ensemble la plupart du tempset passons également un grand nombre de soirée l'un avec l'autre, de très bonne soirées d'ailleurs, mais sans relations sexuelles...), je n'ai pas pris de poids, fais toujours autant de sport, mon physique n'est donc pas en cause (encore une fois, je ne cherche pas à me jeter des fleurs, je lui ai plusieurs fois demandé ouvertement si le problème venait de mon apparence, et la réponse était non...). Nous avons toujours étés très honnête l'un envers l'autre, je pense donc qu'elle ne me ment pas quand elle dis que je ne suis pas en cause dans nos problèmes sexuels récents. Je ne pense pas non plus qu'elle aille voir ailleurs, puisqu'elle me l'a dit immédiatement quand elle est sortie avec quelqu'un d'autre cet été, et la confiance et l'honnêteté sont parmi les bases de notre relation.
Nous avons parlé de ces problèmes ensemble, et voila un resumé de nos discussions: je ne lui fais pas mal lors de nos rapports, ni rien de desagréable, la seule chose est qu'elle n'éprouve plus de réelle sensation lorsque nous faisons l'amour, bien que j'arrive tout de même a lui procurer du plaisir et même des orgasmes grâce au cunilingus ou à la masturbation.
J'ai essayé de prendre plus de temps pour la caresser, ou lui faire des bisous avant même de faire des préliminaires, mais cela ne lui procure plus l'excitation qu'elle a connue avant.
Encore une fois, nous en avons longuement discuté à plusieurs reprises, je me remet totallement en question, mais c'est elle même qui me dit que le problème ne viens pas de moi...
Auriez vous quelques pistes à me donner, ou, mieux, des solutions à mon problème? Pour tout vous dire, je n'ai que 20 ans, et je trouve dommage qu'une relation à notre âge soit ternie par des problèmes sexuels... Je n'ai pas non plus envie de la quitter pour une autre, puisque je suis très bien avec cette fille, et n'ai absolument pas envie de lui faire du mal, d'autant plus que je suis persuadé qu'il existe une solution simple à ce problème.
Merci d'avance, et si vous souhaitez quelque précision que ce soit, n'hésitez pas.
7
Merci
Pour moi, c'est le monde a l envers ! Ca va bientot faire 2 ans que l homme de ma vie et moi sommes marries. La premiere annee, c etait nimporte ou nimporte quand... Tout le temps ! Maintenant je me fait constement rejeter !
C est toujours<je suis fatigue> ou bien <je suis grippe> ou bien encore < j'ai pas de force > .....
A la base, l excuse de la fatigue pour moi ne tient pas la route puisque je travaille dans le meme domaine que lui et que je fait le double des heures que lui pourrait faire. En plus je me tappe la cuisine le menage la paprasse et tout le reste ! Jassume absolument tout , alors je ne comprends pas comment je pourrais avoir de l energie pour lui faire l amour et lui pas. En plus je commence a me poser des question a savoir ; est ce que j'ai vraiment un probleme ? Si j'ai le malheur de le surprendre avec une tenue ou bien de le prendre par surprise a son reveil ou pendant qu il dort, Il me donne de dos en me disant que j suis une obsedee....Que je ne pense qu a CA. Certains de vous pourrais penser en lisant ceci que j'ai envie de lui faire l amour 5 fois par jours. c'est vrai mais je ne passe a l action(en me fesant rejeter bien sur ) que une fois o deux jours. Alors que pour lui l ideal serait 1 a 2 fois maxi / semaine .....
Je suis une femme frustree sexuellement qui commence a mettre en doute ses capacites d exciter son mari, qui autrefois avait si souvent envie d elle !!!
QQun pourrait m eclairer ?
ps... la therapie n est pas un truc envisageable pour le dit monsieur !!
Bonjour,
En effet, il est toujours frustrant de vouloir, et finir par se faire jeter. Je ne doute pas de tes capacités à stimuler ton mari. Tenue sexy, regard coquin, petit baiser en coin, etc...
Malgré tout tes efforts, si cela ne fonctionne toujours pas, pose toi la question de savoir s'il t'aime encore, et s'il n'a pas une maitresse. Peu d'hommes n'ont besoin que peu de relations sexuelles. C'est plutôt le contraire en générale.
Cependant, essaie de le "laisser tranquile" pendant au moins une dizaine de jours. Tiens le coup, masturbe toi s'il le faut, mais ne le cherche pas. Laisse le venir à toi. Normalement il devrait craquer. Sinon...voir ses relations...
En attendant, si tu ne peux pas rester sans faire l'amour aussi longtemps, et bien tampis, offre toi une relation ou deux discrètes (avec préservatif)...Bon courage.
Entre nous, j'aimerais bien avoir une femme tel que toi...
Bises
7
Merci
Runman,
Je suis tombée sur ton mail par hazard. J'ai bientôt 28 ans en mars prochain. Avant de rencontrer mon mari actuel, j'étais avec le père de mon fils que j'ai connu en 1997 à l'âge de 16 ans lors d'un camp d'ado; Nous nous sommes perdu de vue durant 2 ans. C'est avec lui que j'ai eu ma première fois (un très mauvais souvenir). Avec lui, je n'ai jamais eu d'orgasme ni de jouissance cela à durer jusqqu'au jour où je l'ai mis dehors en septembre 2005. Lorsque l'on faisait l'amour (enfin lui appellé cela comme ça mais pour moi ce n'était que douleurs et larmes) cela ne duré que quelques secondes (il éjaculer et se retirer pour se mettre de son côté)et encore il tourné ma tête de l'autre côté ou me mettait un oreiller dessus ou un magazine, enfin, otut pour ne pas me voir. Pourtant, je l'aimais et il justifiait son attitude en me disant que cela lui permettait de penser à d'autres filles.Nous avons eu un petit garçon, qui a maintenant 5 ans et demi et après mon accouchement très difficile, je ne voulais plus avoir de rapports avec lui cela a duré deux mois car je ne pouvait plus m'imaginer avoir des rapports alors que mon fils est passé par là et il en a eu marre car il lui fallait un vidoir, c'est tout ce que j'étais pour lui, juste un endroit pour se vider.Alors, il me forcer à avoir des rapports mais c'était super douloureux car il n'y avait aucuns préliminaires et j'en suis sur aucuns amours de son côté mais moi, je voulais y croire car moi je l'aimais pour il lui arriver de me battre. Et e me réveiller par un "lèves toi sale pute fait le café". Et moi, je me taisais et m'exécutais.J'ai hébergée une amie et sa fille encore bébé durant des mois et des mois, en janvier 2005 mon fils qui n'avait que 18 mois à l'époque a attrappé une leucémie et il a passé 6 mois à l'hôpital avec de la chimiothérapie. Le père de mon fils m'avait dit à cette époque que je pouvais dormir avec mon fils à l'hôital pour qu'il ne se sente pas seul et je ne me fit pas prier, je passer quasiment toutes mes nuits à son chevet car il avait des douleurs attroces que je ne souhaite à aucunes personnes même à mon pire ennemi. Cette amie m'avait dit qu'elle avait rencontrée un martiniquais et qu'elle était enceinte, moi comme une conne je l'ai cru et finalement j'ai mis le père de mon fils dehors le 23 septembre 2005 et elle accouche le 7 octobre 2005, d'une petite fille. Naturellement je suis allée la voir à la maternité et j'ai trouvée la petite bien pâle pour une métissée et elle m'a tout d'abord dit que c'était normale puis elle ne dit que le père du bébé est dans la salle de bains. Et deux minutes après, la porte de cette dernière s'ouvrit et le père de mon fils se tenait devant moi et il m'a simplement répondu : "je te présente ma fille" "Car elle au moins elle sait en faire" il faisait référence à mes 2 fausses couches. J'ai été très surpris et je suis même tombée dans les pommes et lorsque je suis revenu à moi, j'ai dit à celle que je pensait être mon amie, qu'elle aurait du me le dire plutôt, je l'aurai mis dehors avant. J'avais décidé alors de tirer un trait sur les hommes et me consacrer corps et ames au bien être de mon fils. Mais le destin en a voulu autrement puisque, j'ai rencontré celui qui a changé ma vie le 6 novembre 2005, alors que je m'étais offerte une soirée en boîte pour décompresser de toutes les tensions accumulées depuis des années et ce fut ce jour là que j'ai rencontrée Mathieu. Le lendemain de notre rencontre nous avions très envie l'un de l'autre et bien que pour lui c'était sa vrai première fois( puisqu'il éatit puceau) pour moi on peut dire la même chose puisque ce fut la nuit de mon premier orgasme et de ma première jouissance. C'était un moment magique, je me sentais aimée, désirée bref un moment inoubliable. Nous nous sommes mariés en juin 2006 et lors de notre voyage de noce nous avons fait l'amour 27 fois en 1 semaine.
As tu pensé à l'emmener en vacances ou bien même juste une petite soirée rien que vous deux avec petit diner au resto, un ciné et une petite nuit à l'hôtel histoire de vous retrouver ans une atmosphère neutre et différente; Si tu vois que cela ne marche pas pour autant, demande lui si elle a encore des sentiments à ton égard et si sa réponse est négative, je ne vois pas d'autres solutions pour toi que de rompre mais surtout ne l'a trompe pas attend ue votre histoire soit vraiment terminée pour retrouver quelques avec qui tu pourras t'épanouir sexuellement. Mais si elle t'aime toujours essayer de réinstaurer un dialogue pour voir se qui ne va pas, d'y aller progressivement en augmentant les préliminaires, en instaurant des jeux coquins et peut être en consultant un sexologue ou en l'accompagnant lors d'une visite chez son gynéco et en parler avec lui pour trouver une solution pour sauver ton couple.Je te souhaite beaucoup de courage et j'espère que cela va s'arranger
6
Merci
portelivre ton message me touche, j'me retrouve un peu dedans, je bosse dans la securité, je fais des nuits, des weekends, le jour à la maison, je m'occupe des taches menageres, j'en suis devenu maniaques de la propreté pour palier ma frustration, je cuisine, je l'initie aux sports comme par exemple le basket, je suis de nature sociable, prend le temps pour discuter et mes collegues me louent ma 'bonne oreille'
mais pour moi qui n'ai que 35 ans, je n'en peux plus de frustrer avec 3 rapports par mois, de plus pour etre cru, ma femme n'aime ni m'embrasser avec la langue, ni pratiquer la fellation, ca fait 14 ans que nous sommes ensemble, je ne pretend pas etre un amant exceptionnel mais je ne suis ni ejac precoce, ni trop mou ni trop brute et mon hygiene est impecc d'ailleurs cela fait 5 ans et a cause de ses troubles que je me focalise sur moi et que j'essaye d'etre au top
j'ai peur car j'ai pas envie d'aller voir ailleurs si l'herbe est plus verte mais je m'enfonce dans un marasme incroyable ( crise d'angoisse, agoraphobie, insomnie et tout le reste) je fais l'effort de me battre pour mon enfant sinon je me serais ecroulé comme une merde ( j pensais même en finir avec la vie)
voyez ou tout ca peut mener, le simple fait de se sentir rejeter physiquement et affectivement ( c lié)
j'ai essaye d'en parler plusieurs fois cool mais apparement d'apres elle, ca se passe dans ma tete
aidez moi j'ai besoin de vos lumieres
merci
Martine2509 - 25 janv. 2009 à 00:02
5
Merci
Salut,


Ton message me touche beaucoup et me prend aux trippes.

Explique-lui ton besoin.

Dis-lui que tu as envie d'elle, qu'elle est belle, que son ventre a donné la vie et que cette seule pensée t'excite au plus haut point.

C'est déjà fait? Bien!

Si elle n'est pas excitée demande-lui si ça la contrarierait si tu allais voir ailleurs.

C'est un besoin, la sexualité. Tu as beaucoup de respect et ça se sent. Je sais que tu l'aimes et que tu ferais tout pour elle et elle doit savoir que tu as aussi des besoins. Ce n'est pas parce qu'elle a un problème que vous devez être malheureux tous les deux. Elle doit faire qqch pour se sortir de là. Ne serais-ce que par amour et respect pour toi.

Moi je suis pour l'ouverture du couple de toute façon. Je crois que c'est mettre beaucoup de pression sur les épaules d'une seule personne que de lui demander d'être un bon père, mari, ami, amant, confident... idem du côté féminin. Personne n'est obligé d'ètre Superman. Quand on demande au couple d'être parfait, il éclate.

À part de ça, la fidélité est tout simplement contre nature. C'est la religion qui a inventé ça. Ce n'est pas biologiquement normal pour un homme de passer plus de 5 ans avec la même femme. Certains hommes y parviennent, d'autres pas. Pourquoi blâmer un groupe plus que l'autre?

Protège-toi, c'est tout ce que tu as à faire. Ce n'est pas toi qui a le problème, ce n'est pas à toi à le régler. Tu as fait ta part à mon avis. Si madame vie détachée de son sexe depuis quelques temps, et bien... qu'elle trouve qqun qui va l'aider à le rattacher... Qu'est-ce que tu veux que je te dise...

Le jour où elle voudra faire un pas dans le sens de la guérison et du bonheur (pcq qu'elle ne te fasse pas acroire qu'elle est heureuse...) elle aura alors 50% du problème de réglé.

Ouf! ça m'a fait du bien!

Martine de Montéal, Québec (Canada)
4
Merci
Je suis une jeune maman et mariée depuis plus d'un an. D'après mon expérience voilà ce que j'en pense de tout ça. En fait ce problème de libido (moi même j'en ai) chez la femme est lié à plusieurs facteurs:
- Tout d'abord déception de la femme si elle ne joui pas et pire si elle a des douleurs lors des rapports (c mon cas). Du coup la femme a de moins en moins envie de faire l'amour
- A mon avis le sens des responsabilités chez la femme est plus développé que chez les hommes en général (ménage courses enfants factures à payer...) Du coup stress permanent et baisse de libido. Personnellement je me sentirais plus disposée à faire l'amour si mon homme m'aider.
- Si on a un bébé l'attention la femme est dirigée vers le nouveau-né. Ca serait bien si papa aussi s'occuper de temps en temps de bébé. La maman pourra entre temps s'occuper d'elle et se faire belle pour son mari qui sera récompensé par ses efforts quand bébé dort ;)
- Mon homme est très mal organisé, il ramène son travail à la maison la nuit ou bien il passe le dimanche matin à dormir !!! alors que moi j'aurais préféré qu'il soit à mes côtés pour m'aider et discuter en même temps. Déjà nos horaires pour dormir ne sont pas les mêmes moi j'aimerais bien dormir après que bb soit couché vers 21h00 et pourquoi pas faire l'amour avant alors que lui à 21h00 il commence à travailler à la maison et vient dormir vers 02h00 du mat!!!!

En conclusion il ne faut pas tout rejeter sur la femme. Personnellement je fais des efforts pour passer ce cap malgré les douleurs lors des rapports et le stress et le bébé. Je me suis fixée un objectif avoir au moins 1 rapport par semaine déjà pour commencer. Mais il faut pour ça que je sois aidée par mon homme: il doit s'organiser dans son travail dans son sommeil et il doit m'aider dans les responsabilités de la vie quotidienne!; Malheureusement ce n'est pas encore le cas.

Discutez-en avec votre femme elle a peut être besoin d'être aidée ou je ne sais quoi d'autres?!!

Bon courage à vous tous
j'ai bien lu ton mes. et bien compris que d'après ce que tu dis l'entente doit ètre réciproque si bien qu'il n'est pas utile de se chercher mutuellement pour accomplir l'acte sous qu'elle forme que ce soit... Je l'ai connu ......il y a presque 8 ans maintenant, je m'explique "chaque fois que nous nous trouvions ensemble, n'importe oû, j'avais envie d'elle et elle avait envie de moi. un seul regard et je comprenais qu'elle me désirait et qu'elle avait envie de me sentir en elle. C'ètait fusionnel, magique, intense, orgasmique".
Aujourd'hui je pense ètre un homme incompris dans le sens oû elle pense que j'ai juste envie de me soulager grace à elle.Ce n'est pas cela que je recherche sinon j'irai voir ailleur.J'ai besoin je pense de vivre avec la femme que je pense aimer avoir des rapports sexuels à la hauteur de l'amour que je lui porte. j'aime le sexe mais seulement avec l'etre que je chéris.je m'arrête ici pour les détails sinon je vais y passer la nuit.
Nous avons consulter un sexologue dont le babil est tout droit tiré des livres d'apprentissages qui lui ont permis d'avoir ce titre professionnel. Il préconise de laisser faire le temps........... je sais je ne fait que ça.... ATTENDRE
prune > xor2010 - 19 janv. 2009 à 20:59
Bonjour,

Quand je lis votre message je peux dire que j'aurai presque pu l'écrire.....à la seule différence que je suis une femme...et que malheureusement mon homme c'est lui qui n'a pas plus envie que çà....
4
Merci
Salut ! Je suis d'accord avec toi, au sujet des responsabilités. Nous,çà fait 11 ans que l'on est ensemble et on a 2 enfants, 7 ans et 3 ans.On en est aussi rendu à 1 fois par semaine, mais parce que je m'efforce de lui faire plaisir (par quel que moyen que ce soit !)ou du moins j'essaie de ne pas le laisser en galère. J'ai je n'ai plus forcément d'envie, sauf en période d'ovulation donc une ou 2 fois dans le mois où çà va être bien, mais çà ne lui suffit pas. On s'aime mais on est trop fatigué le soir, on a la flème. Mais comme c'est ""moi qui travaille le moins"" .. (hors mi : mon travaille, mes enfants assumés entièrement toute seule, la maison, les courses, les papiers de la maison ET de l'entreprise, les RDV ....) ( car il est couvreur et je reconnais que c'est dur mentalement et physiquement!)..je suis senssée être moins fatiguée et donc c'est à moi de me débrouiller pour que çà aille mieux !!trouver des idées coquines, faire des strip, porter de la lingerie ...sauf que je me sens un peu seule, l'impression d'être là pour tout le monde mais moi aussi j'aimerai qu'il m'épate, qu'il me surprenne, qu'il me prouve autrement que par ses besoins compulsifs de me faire l'amour qu'il m'aime. Je l'aime toujours aussi fort, mais la routine devient un sujet qui fâche et j'ai peur !!Mais je vais aller voir le site conseillé ci-dessus ... çà me donnera peut-être du courage !!
4
Merci
Bonjour,
Je suis avec ma copine depuis un ans. Nous somme divorcé tous les deux. Et nous fessons l’amour 3 à 4 fois par mois.
C’est très dur pour un homme de supporter ce manque de sexe. Nous nous aimons et quand on fait l'amour, elle à 2 orgasmes, clitorisme et vaginale. Ce que je ne comprends pas, c'est qu’elle n’a pas d'envie comme mois. Je ne demande pas tous les jours, mais ou moins un a deux fois par semaine. Mais non, c'est que 2 à 3 fois par mois. C'est bien quand on le fait pourtant mais pas asset. Elle refuse de regarder les filmes X donc je me masturbe pour palier ce manque et pour ne pas aller voir ailleurs. Comment pourrais je faire pour qu'elle est plus d'envies ? J'ai vraiment peur de la quitter pour ça. Merci de votre aide
bonjour

Question 1: orgasme ne veut pas dire plaisir ou jouissance. Comme un homme, une femme peu aboutir sans plaisir!!! a t-elle du plaisir pendant l'acte ??

Question 2 : As tu pensé qu'elle peu simuler (comme tout les hommes tu n'en verrais rien). Et non rien du tout !!!

Maintenant si elle a du plaisir et qu'elle ne simule pas il n'y a plus de solution vu qu'il n'y a plus de problème ;et si il n'y a pas de problème pourquoi ne veut elle pas plus souvent !!!!!
Bellea 156 Messages postés jeudi 15 janvier 2009Date d'inscription 26 mars 2010 Dernière intervention - 2 févr. 2009 à 10:46
4
Merci
L'important lorsqu'il n'y a plus de relation sexuelle pour garder le couple en vie est de ce donner de l'affection.
Une caresse dans le dos, ce serré dans les bras, un doux baisé, s'enlacé tous les jours.

Parce que manquer de sexe n'est pas dangereux en tant que telle pour l'etre humain, mais manquer d'affection et d'amour on a meme pas idée à qu'elle point c'est dangereux.

Lorsqu'il a une baisse de libido, ( naissance enfant, stresse, maladie, opération, traumatisme, dépression, problème d'argent) Il est très important de mettre beaucoup d'importance sur l'affection. C'est la seule maniere de saufgardé le couple envie. Ce donner un max d'affection jusqu'à ce que le problème de libido se replace.
siriusien 24 Messages postés mercredi 25 mars 2009Date d'inscription 16 avril 2009 Dernière intervention - 9 avril 2009 à 10:16
4
Merci
Bonjour, je lis avec intéret vos messages, tous plus intéressant les uns que les autres. des tranches de vie qui témoignent de notre mal être passager ou pas dans notre vie de couple. "Il n'y a pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre" serait le dicton le plus approprié à ces situations.
Mais je ne lis pas les solutions, il y en t'il seulement ? Chacune, chacun a des bonnes raisons de ne pas changer. Nous posons nous les bonnes questions ?
J'aime ma femme, j'ai 60 ans elle en 45, nous vivons depuis 20 ans ensemble. Notre sexualité est normale, adaptée, je dirais plutôt conciliée. Question de dialogue entre nous (j'ose avouer sans prétention que j'ai plus d'envie qu'elle). J'essaie de l'initier inlassablement à l'érotisme, voilà j'ai laché le mot, mais elle n'adhère pas à ce principe de base. Elle trouve cela futile, inutile, faisant confiance aux besoins seuls de son corps ( attention ! elle sait se donner à moi) . Je dirais qu'elle a raison dans le principe. Alors, cela se respecte. Je ne veux pas gâcher un amour qui dure, c'est pour cela que le fantasme existe !
Courage à tous, persévérez, l'amour, il n'y a que cela de vrai.
3
Merci
Bonsoir à tous,

Cela fait 8ans maintenant que je suis avec ma copine. Cela n'a pas été de tout repos croyez moi. Aujourd'hui j'ai plus de besoin sexuel qu'elle. Je dois faire ma petite affaire pour na pas être frustré et surtout pour ne pas être demandeur chieur. Parfois c'est difficile car un eu marre. Je ne compte nos rapports. Cela peut-être deux fois dans le week-end plus une fois dans la semaine comme rien pendant une grosse semaine.
Elle est mon unique et je n'ai pas d'ex"rience à part elle. Je vois bien que je suis parfois maladroit dans les préléminaires qu'elle n'aime pas vraiment. PArfois je lui propose qu'elle me guide mais c'est comme si la magie n'était plus la.
Je ne sais pas si elle a de véritables orgasmes. Quelques fois il y quelques années, à la fin du rapport elle pleurait et la je sentais que j'avais fait un truc aps trop mal. Mais avec les soucis de la vie quotidienne même si elle me dit que c'est bien je ne sais pas trop.
Elle me dit qu'elle na pas de besoin mais pourtant elle aime le faire et ne n'arrive pas à expliquer ce paradoxe.
Aujourd'hui la situation se complique. Moi je suis à ma troisième année avec ma petite boite et je boss à la maison. Je sais que du coup je ne suis jamais vraiment tranquille à la maison. Elle boss dans un cadre très couloss avec pleins de mecs célibataires. A son labo c'est peu Hélène et les garçons. Du coup la situation s'enlise je deviens jaloux...bref la routine.
Ce manque de libido est venu avec le temps et les problèmes. Au début c'était 5 fois par jour....
Je n'apporte pas plus de réponse mais simplement un soutient pour ceux qui comme moi sont frustré et surtout n'arrive pas à avoir de dialogue pour changer.
Je n'ai jamais franchi le cap de l'adultère. Je ne vois jamais personnes et je suis de plus plutôt naïf. Pourtant je sais que je peux plaire même beaucoup. Mais je risque aussi de tomber de haut.
Salut,

Je ne sais pas quoi dire si se n'est que ma situation est la même.
Au début (il y a 10 ans), ma femme me reprochait de ne pas l'aider dans les taches ménagéres mais bon elle ne travaillé pas et moi je bossais 10 à 12h par jours dehors beua temps ou pas.

Maintenant je bosses 8h, et voici une journée type ( aujourd'hui)

levé 6h,ma femme s'est levée un peu avant moi ,sans me faire de bisou et s'est fait son café.
Je m'appercois que je dois me faire mon café (encore),donc je prépare le petit déjeuné de nos 2 enfants ( comme d'hab) puis mon café.

07h10 je conduis ma femme au travail car elle n'a pas le permit et pas de transport en commun viable.
07h25 retour chez moi,je recupére mes enfants pour les conduire à l'école.
08h00 j'arrive à mon travail
12h15 retour à la maison ou je profite de la coupure pour soit vider et reremplir le lave vaisselle ou passer l'aspirateur ou faire le lit
13h15 départ pour le travail
15h ma femme m'appelle me disant qu'elle a raté son bus, étant en avance sur mon taff ( bureau ) je me permets ( encore ) de partir pour la reconduire à la maison.(pas de bisou pour bonjour ni pour au revoir)
17h30 depart du taff, go ecole recupérer mes enfants à l'etude
18h arrivée à la maison, je me fais un café et lui demande si elle en veut un
18h10 je vide le lave vaisselle si besoin ou passe l'aspirateur
18h40 je vois les devoirs avec mes enfants
19h30 on se met à table ( ma femme ou moi avons fait le miam miam )
20H00 je debarrasse la table
20h10 nous disons bonne nuit aux enfants
20h15 je range et netois la cuisine puis passe l'aspirateur même s'il a été passé le midi car elle n'aime pas
20h45 salles de bain pour une douche puis je me place devant la télé
20H45 elle se léve du canapé pour s'occuper du linge ( machine à laver et seiche linge )
21H00 elle se fait un café
23h fin du film elle va dans la salle de bain
23h30 elle se couche de son coté ,moi du coup je me place dans le mien
00H00 elle s'est endormit sans me dire bonne nuit

Lorsque je craque c à dire au bout de 2 à 3 semaines car pas une seule marque de tendresse, elle place cela sur le fait que moi j'ai une vie cool avec du temps de libre et qu'avec les souci de la vie ( facture .... ) sa tete est trop pleine.Me dit que je ne la soutiens pas et qu'elle en a marre d'avoir 3 enfants ( nos 2 + moi ).Le pire s'est que dés fois au bout de 3 ou 4 semaines elle me fait la gueule parce que je suis resté dans mon coin malgrés ses coups de fesses ( signe qu'elle a envi ), et là j'ai droit à toutes les choses mechantes possible.

Bon ,je ne suis qu'un homme ( comme elle dit ) mais lorsque le raport conciste à " elle bouge les fesses ==> fonce " cela ne m'emballe pas mais je suis un homme et j'aime ma femme mais voilà s'est la vie.

Cela pour dire que s'il vous plait mesdames sachez que le plus difficile n'est pas de payer les facture mais de travailler pour avoir l'argent pour les payer.

Moi perso je sais que ma vie est à chier et je pense au divorce tous les jours mais je ne peux pas car je l'aime.
Elle me dit que je reste parceque sans elle je serai bon à rien mais là mdr....... mais elle me croit pas.

Elle n'a pas d'amant, s'est juste qu'elle s'en fou.
magnolia34 > portelivre - 18 déc. 2008 à 22:53
Pourquoi vous rendez-vous esclaves de votre vie ? Ce que j'ai lu est effrayant, si une femme décrivait un tel quotidien on dirait d'elle qu'elle une mére exemplaire mais seule...Etes vous dans un rapport dominé dominant ? Je pense que la personne qui ne fait pas d'effort chez vous c'est votre femme non ? Elle ne se rend pas compte de la chance qu'elle ad'avoir un alliié pour le quotidien et un homme qui la désire malgré des journées de folie ? Je suis dégoutée
altec_53 > portelivre - 11 janv. 2009 à 09:44
J ai lu ton texte et je me revois et vois d’ailleurs moi j'ai bientôt 47 ans je suis marie depuis 23 ans mais je pense que le manque de libido ne viens pas forcement du tresse car a mon humble avis s’est plus une excuse qu’autre chose je résume ma femme aussi me la fait donc au lieu de travailler 8 heure elle est passe a 3 heures jour pour quelle puisse avoir du temps a elle de surcroit a la maison s est moi qui fait le repassage malgré qu’il y est trois femme ma femme plus mes deux filles 20 et 16 ans et nous avons une femme de ménage alors pour tous vous dire je ne s est pas pour vous j'ai fait des expériences 1 crier cela ne sert a rien 2 lui en parle cela ne sert a rien 3 prendre sur soi et faire comme elle l’ignore mais il faut tenir et avec le recul j y suis arrive 45 jours sans une demande de ma part et un jour elle me dit tu ne m aime plus me désirs plus tu en as une autre non du tout alors pourquoi fait tu cela me dit t’elle je ne fait rien s est tu ce que je suis devenus grasse ou part ta faute je suis devenus un miroir elle a même incrimine ca pilule j'ai réagit j'ai subit une une vasectomie mais rien n’a change je pense très sincèrement que pour avoir du désir il faut le vouloir faire attention a l’autre homme ou femme
YODA13119 780 Messages postés dimanche 2 mars 2008Date d'inscription 29 janvier 2009 Dernière intervention - 4 janv. 2009 à 14:53
3
Merci
Bonjour,
je ne prétends détenir aucune vérité mais à mon avis ton mari ne t'aime pas !!
S'il n'est même pas jaloux de propositions extérieures c'est qu'il y a un vrai problème de sentiments ou alors qu'il aimerait tenter de la sexualité de groupe.
Mais bon, s'il n'entend pas ce que tu lui dis pourtant clairement, s'il ne veut pas faire les efforts nécessaires pour te faire plaisir, à mon sens c'est la première proposition qui prévaut.
Je crois que la seule solution, c'est l'ultimatum : soit il t'aime et il fait des efforts soit tu vas voir ailleurs et si ça te conviens tu prendras une décision en conséquence, rester pour les "avantages" que ta vie actuelle te procure en ayant des aventures extra-conjugales ou te séparer si tu ne supportes pas le fait d'avoir deux hommes (ou plus) dans ta vie. L'essentiel c'est que les choses soient clairement annoncées et qu'il sente la "pression" (par exemple tu t'inscris sur des sites de rencontre et tu laisses traîner les messages, les codes d'accès etc pour voir comment il réagit et lui montrer ta détermination) sans passer à l'acte dans un premier temps et puis s'il ne fait rien et bien franchis le cap !! Tant pis pour lui !!
Bellea 156 Messages postés jeudi 15 janvier 2009Date d'inscription 26 mars 2010 Dernière intervention - 18 mars 2009 à 00:39
3
Merci
kalimero, ton message m'a beaucoup touché. C,est d'une vérité pure. Va voir un (une) sexologue avec ta femme. Investi dans ton couple. Cela vaut la peine. Elle a des complexe et a besoin d'aide pour s'épanouir. Ton message m'a vraiment fait réflchir, j'ai vraiment aimé.
Publi-information