Reconstruction mammaire - indications, techniques et déroulement

Posez votre question
À qui s’adresse la reconstruction mammaire et comment est-elle pratiquée ?



Définition

La reconstruction mammaire ou reconstruction des seins s’inscrit dans la prise en charge d’un cancer du sein. Les femmes peuvent y avoir recours pour se sentir plus à l’aise dans leur corps en évitant d’avoir à porter une prothèse externe. Elle n’est pas obligatoire ni systématique et résulte avant tout d’un choix personnel.

Indications

La reconstruction mammaire s’adresse aux femmes ayant subi une intervention de chirurgie dans le cadre de la prise en charge d’un cancer du sein. Elle est généralement réalisée après une opération non conservatrice (mastectomie), sur un seul sein ou sur les deux.
La reconstruction du sein peut également être indiquée à la suite d’une intervention conservatrice (tumorectomie) en cas de déformation ou de différence importante de volume.

Techniques

Il existe plusieurs techniques de reconstruction mammaire : la pose d’un implant mammaire ou la reconstruction du sein par lambeaux. Elles peuvent être combinées ou employées séparément.
Le choix d’une méthode de reconstruction mammaire est décidé au cas par cas, selon l’étendue de la chirurgie, la morphologie de la patiente, son état de santé général, le suivi d’éventuels traitements complémentaires ou encore la disponibilité des tissus pour procéder à la reconstruction.
La pose d’un implant mammaire consiste à mettre en place une prothèse interne sous le muscle de la poitrine. La reconstruction par lambeaux est exécutée au moyen de tissus prélevés sur d’autres parties du corps (grand dorsal ou abdomen).

Déroulement

« La reconstruction mammaire se fait parfois en même temps que la chirurgie du cancer, on parle dans ce cas de reconstruction immédiate », indique l’Institut National du Cancer. L’intervention peut aussi être secondaire et être pratiquée à distance du traitement du cancer. Si des séances de radiothérapie sont prescrites, le processus de reconstruction doit nécessairement être différé. La patiente peut aussi décider du moment qui lui semble le plus opportun, toujours en concertation avec le chirurgien.
La reconstruction du sein nécessite plusieurs étapes : la reconstitution du volume, l’harmonisation des seins et, si la patiente le souhaite, la reconstruction de l’aréole et du mamelon.

Précautions et complications

Les éventuelles complications d’une reconstruction mammaire sont propres à chaque technique. En cas de pose d’un implant il est possible d’observer un déplacement ou un suintement de la prothèse. L’infection et l’hématome font partie des complications possibles après une reconstruction par lambeau.
La mise en place d’un suivi régulier permet de détecter leur survenue et de les traiter précocement.

Sources


À lire également

Reconstruction mammaire - Définition

Crédits photo : © anetlanda - Fotolia.com
Pierrick Horde

Réalisé en collaboration avec des professionnels de la santé et de la médecine, sous la direction du docteur Pierrick HORDE, directeur éditorial de Santé-Médecine et du Particulier Santé.

Santé médecine.net Le Particuler Santé

Publié par sante-medecine. Dernière mise à jour le 1 mars 2019 à 09:28 par sante-medecine.

Ce document intitulé « Reconstruction mammaire - indications, techniques et déroulement » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.fr) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.