Cardiomyopathie dilatée - symptômes, causes et prise en charge

Posez votre question
La cardiomyopathie dilatée est une rare maladie du muscle cardiaque pouvant évoluer vers l’insuffisance cardiaque. Un point sur ses causes et les possibilités de traitements.



Symptômes et évolution

La cardiomyopathie dilatée est une affection du muscle cardiaque. Elle se caractérise par une augmentation de la taille des ventricules : généralement le gauche dans un premier temps, puis le droit dans les formes sévères. Les parois des cavités restent fines et les contractions du muscle cardiaque baissent en amplitude (hypokinésie).
Il est possible de ne ressentir aucun symptôme en cas de cardiomyopathie dilatée. Dans d’autres cas, la maladie se manifeste progressivement par un essoufflement à l’effort, des palpitations et la présence d’œdèmes au niveau des membres inférieurs.
La cardiomyopathie dilatée peut évoluer vers une insuffisance cardiaque, des troubles du rythme cardiaque, une embolie pulmonaire voire un AVC.
Chez la femme, la cardiomyopathie dilatée est un important facteur de risque de complication pendant la grossesse.

Causes et facteurs de risque

La cardiomyopathie dilatée est d’origine génétique dans la plupart des cas. Elle est alors due à la mutation de gènes et peut se transmettre de manière dominante ou récessive.
Certaines formes de cardiomyopathie dilatées sont secondaires et apparaissent à la suite d’une infection du myocarde, d’une réaction auto-immune ou d’une grossesse (cardiomyopathie du péri ou post-partum). La consommation excessive d’alcool est un autre facteur de risque de cardiomyopathie dilatée.

Diagnostic

« Le diagnostic de Cardiomyopathie Dilatée (CMD) suppose d’avoir éliminé les autres causes de cœur dilaté et hypokinétique, telles que l’infarctus du myocarde ou les maladies de valves cardiaques », indique la filière Cardiogen (source).
Une échographie cardiaque, une radiographie du thorax et un électrocardiogramme (ECG) sont pratiqués pour observer la dilatation des ventricules, la contraction du muscle cardiaque et le flux sanguin.

Traitement

Il n’existe pas de traitement spécifique à la cardiomyopathie dilatée, mais une prise en charge symptomatique permet d’améliorer la qualité de vie du patient et de limiter la survenue de complications. Elle associe des médicaments (diurétiques, bêtabloquants, inhibiteurs d’enzyme de conversion, anticoagulants), des mesures hygiéno-diététiques et la pratique d’une activité physique régulière d’intensité modérée.
Un traitement en fonction de la cause est également requis en cas de cardiomyopathie secondaire : sevrage alcoolique, par exemple.
En deuxième intention et face à des signes d’insuffisance cardiaque, la pose d’un dispositif (défibrillateur automatique, pacemaker) est envisageable.

Sources


À lire également

Cardiomyopathie dilatée - définition

Crédits photo : © SENTELLO - Fotolia.com
Pierrick Horde

Réalisé en collaboration avec des professionnels de la santé et de la médecine, sous la direction du docteur Pierrick HORDE, directeur éditorial de Santé-Médecine et du Particulier Santé.

Santé médecine.net Le Particuler Santé
Publi-information

Publié par sante-medecine. Dernière mise à jour le 7 février 2019 à 09:13 par sante-medecine.

Ce document intitulé « Cardiomyopathie dilatée - symptômes, causes et prise en charge » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.fr) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.