Stérilet (DIU) - indications et avantages pour la femme nullipare

Posez votre question
Contrairement aux idées reçues, le stérilet ou DIU peut être indiqué aux femmes n’ayant jamais eu d’enfant. Le point sur ce moyen de contraception, son efficacité et ses avantages.



Définition

Le stérilet ou DIU (dispositif intra utérin) est une méthode de contraception de longue durée à insérer dans l’utérus. Il peut être au cuivre (sans hormone) ou hormonal.
Le DIU est posé par un gynécologue, une sage-femme ou un médecin généraliste.

Indications

En l’absence de contre-indications, le stérilet peut être proposé aux adolescentes et à toute femme n’ayant jamais eu d’enfant.
« Toutes les méthodes de longue durée d’action sont utilisables chez les femmes nullipares », indique la Haute Autorité de Santé. Pour l’Inpes, « les dispositifs intra-utérins (DIU) ne sont pas uniquement destinés aux femmes ayant eu un ou des enfant(s) (multipares). Il s’agit d’une méthode contraceptive de 1ère intention très efficace de longue durée d’action et pour laquelle aucun risque cancéreux ou cardiovasculaire n’est établi ».

Avantages

L’efficacité est le premier avantage du dispositif intra-utérin. Celle-ci est estimée à 99%.
Le stérilet ne nécessite pas de prise ni de gestion quotidienne et ne comporte pas de risque d’oubli. Cette caractéristique est d’autant plus importante pour les jeunes femmes nullipares dont la fertilité est optimale. Le DIU fait également partie des méthodes de contraception ayant un faible taux d’abandon.
Le stérilet au cuivre peut être privilégié par les femmes souhaitant une contraception sans hormones. Le DIU hormonal peut réduire la durée et le flux des règles, de même que les douleurs associées. Dans certains cas, il supprime les règles, limitant le recours aux protections hygiéniques.

Précautions et contre-indications

La nulliparité ne constitue pas une contre-indication à l’utilisation d’un DIU qu’il soit au cuivre ou hormonal. Le risque de complications (grossesse extra-utérine, stérilité, infection) existe mais demeure extrêmement rare. La douleur liée à la pose du dispositif est propre à chaque individu et ne se révèle pas forcément plus importante chez la femme nullipare. De plus, il existe différentes tailles de stérilet pour s’adapter au corps de toutes les femmes. Ne pas hésiter à consulter un professionnel de santé en cas de doute.
La pose d’un stérilet est contre-indiquée chez les femmes atteintes d’une IST ou d’une infection génitale haute, souffrant d’une malformation de l’utérus, de saignements vaginaux hors règles, d’un cancer, d’une phlébite ou d’une affection du foie.
Il est également important de rappeler que seul le préservatif protège des infections sexuellement transmissibles (IST). Un dépistage est fortement recommandé avant d’envisager d’arrêter de l’utiliser.

Sources


À lire également

Stérilet nullipare - définition

Crédits photo : © abasler - Fotolia.com
Pierrick Horde

Réalisé en collaboration avec des professionnels de la santé et de la médecine, sous la direction du docteur Pierrick HORDE, directeur éditorial de Santé-Médecine et du Particulier Santé.

Santé médecine.net Le Particuler Santé
Publi-information

Publié par sante-medecine. Dernière mise à jour le 25 janvier 2019 à 09:04 par sante-medecine.

Ce document intitulé « Stérilet (DIU) - indications et avantages pour la femme nullipare » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.fr) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.