Cholestéatome - symptômes, causes et traitement

Posez votre question
Le cholestéatome est une tumeur bénigne qui affecte l’oreille moyenne à proximité du tympan. Elle est indolore mais peut avoir des complications et entraîner une perte partielle ou totale de l’audition.



Symptômes

Le cholestéatome est le plus souvent indolore. Il « peut rester silencieux plusieurs années avant sa découverte », relève le Dr Camille Bodenez (Centre Hospitalier de Bretagne Sud).
Il se manifeste par plusieurs symptômes : une perte de l’audition qui évolue de légère à sévère, des otites à répétition et une sensation d’oreille bouchée. Il cause également une otorrhée : un écoulement intermittent, jaunâtre et nauséabond provenant du conduit auditif externe.
Dans un stade plus évolué et notamment lorsqu’il touche la structure de l’oreille interne, le cholestéatome provoque une perte d’équilibre, des vertiges ou une paralysie du nerf facial. Il peut aussi entraîner une surdité complète. La proximité avec le cerveau représente un risque accru de méningite et d’abcès cérébral lorsque la tumeur est dans un stade d’évolution avancé.

Causes et facteurs de risques

Le cholestéatome fait suite dans la majorité des cas à une infection qui n’a pas été détectée ou non traitée : des otites chroniques, un mauvais fonctionnement de la trompe d’Eustache, etc. Il peut aussi se former à la suite d’un traumatisme de l’oreille, ou après une intervention chirurgicale.
Dans certains cas, le cholestéatome est d’origine congénitale, avec une masse localisée derrière la membrane tympanique et restée intacte chez l’enfant ou le jeune adulte. Ces tumeurs sont plus rares et se forment in utero (pendant la grossesse).

Diagnostic

Le diagnostic repose sur un examen clinique de l’oreille, au cours d’une otoscopie. Il est réalisé par un oto-rhino-laryngologue (médecin ORL). Il peut être complété par une IRM ou un scanner afin de déterminer l’étendue de la tumeur et les éventuelles complications. L’éventuelle perte d’audition peut également être mesurée.

Évolution et traitement

Un traitement antibiotique et des gouttes auriculaires peuvent permettre de nettoyer l’oreille dans un premier temps. La prise en charge du cholestéatome est principalement chirurgicale et consiste à pratiquer une ablation de la tumeur. L’opération est pratiquée sous anesthésie générale et peut être doublée par une deuxième opération quelques mois plus tard pour s’assurer de l’absence d’une tumeur résiduelle. Une surveillance s’impose en raison des risques de récidive.

Sources


À lire également

Cholestéatome – définition

Crédits photo : © dalaprod - Fotolia.com
Pierrick Horde

Réalisé en collaboration avec des professionnels de la santé et de la médecine, sous la direction du docteur Pierrick HORDE, directeur éditorial de Santé-Médecine et du Particulier Santé.

Santé médecine.net Le Particuler Santé

Publié par sante-medecine. Dernière mise à jour le 18 janvier 2019 à 09:29 par sante-medecine.

Ce document intitulé « Cholestéatome - symptômes, causes et traitement  » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.fr) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.