Rééducation après une prothèse de hanche ou de genou - modalités et déroulement

Posez votre question
La pose d’une prothèse de hanche ou de genou nécessite une phase de rééducation pour rétablir la mobilité de l’articulation dans les mouvements du quotidien. Le point sur les suites opératoires et leur durée.



Définition et indications

Les prothèses de hanche ou de genou sont des dispositifs indiqués dans le cadre du traitement de pathologies comme l’arthrose. Ils sont posés en remplacement d’une articulation pour rétablir la marche et la mobilité et pour soulager les douleurs liées à l’usure du cartilage.
La pose d’une prothèse de genou ou de hanche est généralement préconisée en dernière intention, en cas d’inefficacité des autres stratégies thérapeutiques (médicaments antalgiques, infiltrations).

Déroulement

Phase préopératoire

Le patient est préparé à l’intervention, aux modalités de rééducation et à la prévention des complications quelques jours ou semaines avant de recevoir la prothèse de hanche ou de genou. Cette phase comprend au moins une séance pour se familiariser avec les aides à la marche requises après l’opération et avec les soins postopératoires.

Après l’opération

En phase aiguë, « la rééducation démarre au plus tôt, si possible sans attendre l’ablation des drains et du pansement compressif » (source : Haute Autorité de Santé). Dans le cas d’une prothèse de hanche ou de genou, cette première étape consiste à limiter les douleurs, récupérer la mobilité de l’articulation et se réadapter aux mouvements du quotidien. Elle s’étend sur plusieurs semaines selon la voie d’abord et l’état de santé général du patient. La reprise de la marche est généralement possible dès le lendemain de l’intervention, de manière progressive et au moyen de cannes anglaises (béquilles).
La phase secondaire de rééducation débute environ 6 semaines après la pose de la prothèse, à la suite d’une consultation de chirurgie. Elle dure également plusieurs semaines et vise à stabiliser l’articulation.

Retour à domicile

La durée d’hospitalisation dépasse rarement une dizaine de jours après la pose d’une prothèse de genou ou de hanche. Dans certains cas, l’intervention peut avoir lieu en ambulatoire avec une sortie le jour même.
Le séjour en centre de rééducation est rarement prescrit pour une prothèse de hanche. Il est en revanche recommandé pour une prothèse de genou.

Activité sportive

La reprise d’une activité sportive ne doit s’effectuer que sur avis médical à la suite de la pose d’une prothèse articulaire. Les disciplines comme la marche, la natation ou le golf sont à privilégier aux sports de contact. La pratique du vélo est possible, en particulier avec une prothèse de hanche.

Sources



Crédits photo : © Pavel Chernobrivets - Fotolia.com
Pierrick Horde

Réalisé en collaboration avec des professionnels de la santé et de la médecine, sous la direction du docteur Pierrick HORDE, directeur éditorial de Santé-Médecine et du Particulier Santé.

Santé médecine.net Le Particuler Santé
Publi-information