1
Merci

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés.

Oropharyngectomie - indications, déroulement et suivi

L’oropharyngectomie est une opération chirurgicale destinée à retirer une tumeur. Elle est proposée seule ou en complément de la chimiothérapie et de la radiothérapie, dans le traitement d’un cancer des voies aérodigestives supérieures.



Définitions

L’oropharyngectomie est une intervention chirurgicale à visée curative proposée dans le traitement des tumeurs de l’oropharynx.
L’oropharynx est la partie du pharynx située à l’arrière de la cavité buccale, entre le nasopharynx et le laryngopharynx. Il contient les amygdales, la base de la langue, l’arrière de la gorge et le voile du palais. Les cancers des voies aérodigestives supérieures dont fait partie l’oropharynx touche plus souvent les hommes, avec l’alcool et le tabac comme principaux facteurs de risque.

Indications

La décision de prise en charge d’un cancer de l’oropharynx est prise au cas par cas selon la localisation de la tumeur, son étendue (le stade), son degré d’agressivité et le type de cellules impliquées. La stratégie thérapeutique mise en œuvre relève systématiquement de la consultation de plusieurs professionnels (Réunion de Concertation Pluridisciplinaire).
L’oropharyngectomie peut être proposée sur une tumeur de l’oropharynx de petite taille ou à un stade primitif en vue d’une exérèse complète. Le recours à ce type de traitement implique un diagnostic précoce. L’intervention peut également être envisagée en complément de la chimiothérapie et/ou de la radiothérapie selon l’importance de la tumeur et la réponse au traitement.

Déroulement

L’oropharyngectomie consiste en une ablation d’une partie du fond de la bouche pour retirer les lésions tumorales. L’intervention est souvent associée à un curetage des ganglions.
Réalisée sous anesthésie générale, l’oropharyngectomie peut être pratiquée par différentes voies d’abord : transorale ou endobuccale (par la bouche), cervico-transorale (double voie d’abord par la bouche et par le cou), ou transmandibulaire (mâchoire inférieure) conservatrice ou non. La durée d’hospitalisation requise s’étend généralement sur plusieurs semaines.

Suites opératoires

« Un suivi régulier et toute la vie est indispensable. Dans les premiers mois et premières années après la fin du traitement, les médecins spécialistes vérifient l’absence de récidive locale ou ganglionnaire cervicale ou l’apparition de métastases. » (source : cancer de l’oropharynx, CHU de Bordeaux).
Des séquelles sont également à envisager à la suite d’une oropharyngectomie. L’intervention peut affecter les fonctions comme la parole et l’alimentation et nécessiter le suivi d’une rééducation.

Sources



Crédits photo : © eyetronic - Fotolia.com

A voir également

Publié par . Dernière mise à jour le par sante-medecine.

Ce document intitulé « Oropharyngectomie - indications, déroulement et suivi » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.fr) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.

0 Commentaire