Syndrome de la bandelette ilio-tibiale - symptômes, causes et traitement

Posez votre question
Le syndrome de la bandelette ilio-tibiale ou syndrome de l’essuie-glace se caractérise par une douleur sur la face externe du genou. Il survient fréquemment chez les sportifs.



Symptômes

La vive douleur à l’effort est le symptôme caractéristique du syndrome de la bandelette ilio-tibiale. Elle se manifeste par une sensation de brûlure sur le côté du genou (bilatérale ou unilatérale), d’apparition progressive pendant la pratique sportive, et s’atténue spontanément au repos. L’intensité de la douleur a également tendance à augmenter lorsque le genou est fléchi.
En l’absence de traitement, la douleur liée au syndrome de la bandelette ilio-tibiale peut apparaître immédiatement au début de l’entraînement, voire au repos dans les cas les plus graves.

Causes et facteurs de risque

Le syndrome de la bandelette ilio-tibiale est dû à une inflammation du tendon du muscle tenseur du fascia lata (TFL) : un long tendon plat en forme de bandelette, qui s’étend du fémur au tibia sur le côté de la cuisse.
Cette inflammation survient fréquemment chez les sportifs qui pratiquent la course à pied, le vélo ou la marche en montagne. Elle peut être favorisée par de nombreux facteurs tels qu’un matériel inadapté (chaussures usées, selle ou pédales mal réglées), un défaut de posture, un volume d’entraînement trop important, ou la répétition de courses en côte ou en descente. « Le TFL voit son activité croissante en fonction de la flexion de la hanche d'où des courses en côte et en descente », explique l’Association Nationale des Podologues du Sport. Courir constamment dans la même direction ou du même côté de la route peut aussi accélérer l’installation du syndrome de la bandelette ilio-tibiale.

Diagnostic

Un examen clinique et l’élimination des autres causes possibles de douleur au genou suffisent généralement pour affirmer le diagnostic du syndrome de la bandelette ilio-tibiale. Pour situer le siège de la douleur, le médecin procède à deux tests : le test de Renne (mouvements de flexion du genou en appui sur un pied) et le test de Noble (palpation avec le doigt sur le côté du genou). Une échographie peut également être demandée.

Traitement et prévention

La prise en charge du syndrome de la bandelette ilio-tibiale repose en premier lieu sur des mesures de rééducation (physiothérapie, étirements) et sur la mise au repos. Un traitement médical peut aussi s’avérer nécessaire.
En prévention, il est recommandé de réévaluer les programmes d’entraînement, de modifier ou remplacer le matériel, et de corriger les éventuels défauts posturaux (orthèses, position sur le vélo).

Sources


À lire également

Syndrome de la bandelette ilio-tibiale - Définition

Crédits photo : © denissimonov - Fotolia.com
Pierrick Horde

Réalisé en collaboration avec des professionnels de la santé et de la médecine, sous la direction du docteur Pierrick HORDE, directeur éditorial de Santé-Médecine et du Particulier Santé.

Santé médecine.net Le Particuler Santé
Publi-information

Publié par sante-medecine. Dernière mise à jour le 7 décembre 2018 à 09:11 par sante-medecine.

Ce document intitulé « Syndrome de la bandelette ilio-tibiale - symptômes, causes et traitement » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.fr) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.