Érythème noueux – symptômes, causes et traitement

Posez votre question
L’érythème noueux est une hypodermite nodulaire. Il se traduit par l’apparition de nodules profonds douloureux, localisés surtout dans les jambes. Il survient les plus souvent chez la femme entre 25 et 40 ans.



Symptômes et évolution

Les premiers symptômes de l'érythème noueux sont marqués par un épisode de fièvre pendant 3 à 6 jours accompagné de douleurs articulaires, parfois abdominales. Pendant cette première phase, l'affection peut être confondue avec une infection rhinopharyngée. Lors de la seconde phase, les nouures apparaissent sur les jambes et les genoux. Elles peuvent aussi se manifester sur les cuisses et les avant-bras, en petites quantités, avec une taille comprise entre 10 et 40 mm de diamètre, mais elles sont rapidement douloureuses.
Les nouures deviennent bleues et jaunâtres en une dizaine de jours pour disparaître complètement. La station debout accentue les poussées qui peuvent durer de 4 à 8 semaines.

Causes

L’infection à streptocoques béta-hémolytiques est responsable de l'érythème noueux dans 10 à 60 % des cas. Trois semaines auparavant, le patient ressent généralement les symptômes d'une angine.
La sarcoïdose fait également partie des causes de l’érythème noueux. Elle concerne surtout les jeunes femmes. Chez l'enfant, la yersiniose, une maladie infectieuse, peut provoquer l'apparition d'un érythème noueux.
À noter également que la survenue de l’érythème noueux est inexpliquée dans 10 à 55 % des cas et que la récurrence est rare, ce qui oriente souvent le médecin vers une cause infectieuse.

Diagnostic

Le diagnostic de l'érythème noueux « reste clinique », indique la Société Française de Rhumatologie.
Le caractère douloureux des lésions peut orienter l'examen, surtout lorsqu’il s’accentue en station debout. Il n’est pas nécessaire de pratiquer une biopsie qui n’apporte pas d’élément probant.

Traitement

Le traitement de l'érythème noueux est symptomatique, avec la mise au repos du patient comme première mesure à mettre en place. Il est également important de garder les jambes allongées pour soulager les douleurs et accélérer l’évolution des lésions cutanées.
La prescription d'un anti-inflammatoire non stréroïdien (AINS) comme l'ibuprofène est envisageable chez les patients qui ressentent des douleurs articulaires.
Dans certains cas, l'hospitalisation peut être recommandée en vue d'un bilan étiologique.

Pour aller plus loin


À lire également

Érythème noueux - définition

Crédits photo : © Studio Romantic - Fotolia.com
Pierrick Horde

Réalisé en collaboration avec des professionnels de la santé et de la médecine, sous la direction du docteur Pierrick HORDE, directeur éditorial de Santé-Médecine et du Particulier Santé.

Santé médecine.net Le Particuler Santé

A voir également

Publié par sante-medecine. Dernière mise à jour le 4 novembre 2018 à 12:43 par Docteur Pierrick Hordé.

Ce document intitulé « Érythème noueux – symptômes, causes et traitement » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.fr) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.