Accouchement naturel - principe, déroulement et indications

Posez votre question
L’accouchement naturel ou physiologique est une approche qui limite les interventions médicales pendant la naissance. Cette méthode est réservée aux grossesses sans complications.



Définition et bienfaits

L’accouchement naturel ou accouchement physiologique implique une prise en charge médicale minimale : sans péridurale, ni épisiotomie, ni acte permettant d’accélérer le processus, et avec le moins possible de touchers vaginaux.
Cette méthode répond au souhait de plus en plus fréquent des femmes de rester active lors de leur accouchement et de le ressentir pleinement (liberté de mouvement, choix de la position). Pour celles qui le choisissent, l’accouchement naturel favorise également l’intimité.

Indications

Seules les femmes ayant une grossesse normale et sans complications peuvent prétendre à un accouchement physiologique, pour leur propre sécurité et celle de l’enfant à naître. La naissance doit également être déclenchée spontanément entre 37 et 42 semaines d’aménorrhées, avec un bébé qui se présente par la tête.

Préparation et déroulement

Les femmes souhaitant accoucher naturellement sont invitées à en parler le plus tôt possible avec un professionnel de santé (médecin généraliste, gynécologue, sage-femme). Un avis médical est requis pour bénéficier d’un accompagnement et d’une préparation adaptés, et pour un accouchement au plus proche de la volonté de la future maman. La Haute Autorité de Santé recommande également « d’encourager les femmes à préparer un projet de naissance, notamment lors de l’entretien prénatal précoce, et à l’exprimer oralement ou par écrit. Ce projet comprend les préférences de la femme ou du couple quant aux modalités d’accouchement. »
L’accouchement physiologique peut avoir lieu à la maternité dans une salle de naissance spécialisée. Certaines unités mettent à disposition des équipements destinés à gérer la douleur et à aider le bébé à descendre : baignoire de relaxation, lianes suspendues en tissu, ballon, lit de naissance. Un accouchement naturel peut également se dérouler à domicile avec l’assistance d’une sage-femme libérale.

Contre-indications et précautions

L’accouchement physiologique est contre-indiqué dans toutes les situations à risque : grossesse gémellaire, diabète gestationnel, retard de croissance, antécédents de césarienne, accouchement prématuré, présentation par le siège.
Il est important de noter que toute complication survenant pendant l’accouchement doit donner lieu à une prise en charge médicale spécifique. En cas de douleurs trop intenses lors des contractions, il est également possible de demander la pose d’une péridurale. Si le travail a commencé à domicile, la parturiente peut être orientée vers la maternité à sa demande ou à celle de la sage-femme.

Pour aller plus loin


À lire également

Accouchement naturel - définition

Crédits photo : © mmphoto - Fotolia.com
Pierrick Horde

Réalisé en collaboration avec des professionnels de la santé et de la médecine, sous la direction du docteur Pierrick HORDE, directeur éditorial de Santé-Médecine et du Particulier Santé.

Santé médecine.net Le Particuler Santé
Publi-information

Publié par sante-medecine. Dernière mise à jour le 12 octobre 2018 à 09:13 par sante-medecine.

Ce document intitulé « Accouchement naturel - principe, déroulement et indications » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.fr) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.