Sexsomnie - symptômes, causes et traitement

Posez votre question
La sexsomnie est caractérisée par un comportement sexuel involontaire pendant le sommeil. Bien que dépourvues d’actes violents dans la plupart des cas, les crises peuvent s’accompagner de répercussions psychologiques.



Symptômes

La sexsomnie est un trouble du sommeil ou parasomnie impliquant un comportement sexuel. Il s’agit d’une forme rare de somnambulisme pouvant survenir durant toutes les phases de sommeil : sommeil lent ou paradoxal. Elle à distinguer d’autres phénomènes à caractère sexuel : orgasmes en rêve, érection nocturne ou matinale, lubrification vaginale.
La parasomnie sexuelle se manifeste par des symptômes variables selon les individus : masturbation, éjaculation, mouvements du bassin imitant l’acte sexuel, gémissements, rapport sexuel complet avec le ou la partenaire. La crise ne laisse généralement aucun souvenir au sexsomniaque, mais elle peut causer de graves séquelles psychologiques et sociales chez l’individu et son entourage proche. Il existe également un risque de comportement violent et d’agression sexuelle pendant le sommeil, même si ce type d’épisode reste exceptionnel.

Causes et facteurs de risque

L’étiologie précise de la sexsomnie est encore mal connue, mais plusieurs facteurs de risque sont déjà identifiés. Cette parasomnie concerne le plus souvent les personnes prenant des substances susceptibles d’augmenter la confusion pendant le sommeil : consommation abusive d’alcool et/ou de drogue, traitement par benzodiazépines. Le stress, la mauvaise hygiène de sommeil, l’apnée du sommeil, le syndrome des jambes sans repos et le somnambulisme dans sa forme classique sont d’autres facteurs déclenchants de crises de sexsomnie.
À noter que la sexsomnie affecte autant les femmes que les hommes, plus souvent chez l’adulte.

Diagnostic

Il est recommandé de consulter un médecin dès lors qu’un proche signale un comportement sexuel inapproprié ayant eu lieu pendant le sommeil. Une étude du sommeil dans un centre spécialisé peut se révéler nécessaire (polysomnographie) pour affirmer le diagnostic de sexsomnie.

Traitement et prévention

Il n’existe à l’heure actuelle pas de traitement curatif de la sexsomnie, les médicaments antidépresseurs ou sédatifs n’ayant pas d’efficacité démontrée. La prise en charge des troubles repose sur des mesures préventives consistant à agir sur les facteurs de risque : arrêter de consommer de l’alcool et des drogues surtout avant le coucher, réévaluer l’intérêt d’un traitement médicamenteux, pallier le manque de sommeil, éviter les situations stressantes.
L’environnement de sommeil doit également être sécurisé pour protéger le sexsomniaque et ses proches en veillant à fermer portes et volets. En cas de risque de crise de sexsomnie, il est impératif de ne pas dormir avec des enfants.

Pour aller plus loin

Parasomnies de sommeil lent profond, Société Française de Recherche et Médecine du Sommeil

À lire également

Sexsomnie - définition

Crédits photo : © vgstudio - Fotolia.com
Pierrick Horde

Réalisé en collaboration avec des professionnels de la santé et de la médecine, sous la direction du docteur Pierrick HORDE, directeur éditorial de Santé-Médecine et du Particulier Santé.

Santé médecine.net Le Particuler Santé
Publi-information

Publié par sante-medecine.

Ce document intitulé « Sexsomnie - symptômes, causes et traitement » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.fr) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.