Douleur à la cuisse - causes et facteurs de risque

Posez votre question
Selon sa localisation et ses symptômes, une douleur dans la cuisse peut être la conséquence de l’atteinte d’un muscle, d’un nerf ou le signe d’une insuffisance veineuse.



Causes et facteurs de risque

Lésions musculaires

Les douleurs dans les cuisses peuvent être d’origine musculaire : selon le muscle touché, elles se manifestent à l’avant de la cuisse (quadriceps), à l’arrière (ischio-jambiers) ou sur la face interne (adducteurs).
Les efforts physiques trop importants, réalisés sans échauffement, l’hydratation insuffisante et les traumatismes sont des causes fréquentes de courbatures, de claquages, d’élongations ou de crampes au niveau des cuisses. Selon la gravité de l’affection, les douleurs peuvent s’estomper spontanément ou nécessiter un traitement adapté.

Névralgies

Une douleur dans la cuisse similaire à une décharge électrique ou à des fourmillements, associée à une perte de sensibilité, peut être le signe d’une sciatique ou d’une cruralgie. Il s’agit dans les deux cas d’une atteinte nerveuse ou névralgie.
La sciatique provoque des douleurs sur le trajet du nerf du même nom à l’arrière de la fesse et de la cuisse, et parfois sous le pied.
Dans le cas d’une cruralgie, les symptômes résultent d’une compression ou d’un étirement du nerf crural. Les douleurs se manifestent à l’extérieur de la fesse et sur les faces avant et interne de la cuisse.

Insuffisance veineuse

L’insuffisance veineuse se caractérise par une stagnation du sang dans les membres inférieurs. Elle est responsable de la sensation de jambes lourdes en fin de journée, après une longue station debout et lors de fortes chaleurs. Ce symptôme est parfois associé à des douleurs dans les jambes et notamment dans les cuisses, sous forme de fourmillements ou de crampes.
L’insuffisance veineuse peut être chronique et nécessiter un traitement spécifique pour éviter une aggravation. Elle se manifeste généralement après 30 ans, plus fréquemment chez les femmes.

Phlébite

La phlébite est une grave pathologie cardiovasculaire due à l’obstruction de la circulation sanguine par un caillot. Les signes d’alertes sont une douleur sourde dans la cuisse et/ou le mollet ressentie au repos et un gonflement de la jambe. Une prise en charge d’urgence est requise en présence de ces symptômes.
Le risque de phlébite est plus important en cas d’antécédents personnels et familiaux, de surpoids et d’obésité, de tabagisme et lors de longs trajets en avion. La grossesse et certains traitements médicamenteux peuvent aussi favoriser l’apparition d’une phlébite.

Consulter un médecin

En cas de doute et de douleurs chroniques dans la cuisse, la sollicitation d’un avis médical est recommandée. Seul le médecin peut établir un diagnostic et prescrire un traitement adapté à la cause.

Traitements de la douleur

Nouveaux traitements de la douleur

Pour aller plus loin

Prise en charge des lésions musculaire aiguës, DIU de Pathologie liée à la pratique du sport

À lire également

Cruralgie - Douleurs cuisse - Symptômes et traitement

Crédits photo : © Studio Romantic - Fotolia.com
Pierrick Horde

Réalisé en collaboration avec des professionnels de la santé et de la médecine, sous la direction du docteur Pierrick HORDE, directeur éditorial de Santé-Médecine et du Particulier Santé.

Santé médecine.net Le Particuler Santé
Publi-information

Publié par sante-medecine. Dernière mise à jour le 4 février 2019 à 18:26 par Docteur Pierrick Hordé.

Ce document intitulé « Douleur à la cuisse - causes et facteurs de risque » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.fr) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.