Arthrodèse cervicale - indications et déroulement

Posez votre question
L’arthrodèse cervicale est une intervention chirurgicale indiquée en cas de douleurs persistantes dues à une hernie discale ou à l’arthrose.



Définition

L’arthrodèse est une intervention chirurgicale qui consiste à fusionner deux vertèbres ou plus. Elle peut être pratiquée sur les vertèbres lombaires (arthrodèse lombaire) et sur les vertèbres cervicales (arthrodèse cervicale) selon le siège de la lésion.

Indications

L’arthrodèse cervicale est indiquée dans la prise en charge des affections du rachis cervical et de leurs complications : les hernies discales et l’arthrose peuvent être à l’origine de myélopathies et de névralgies.
L’arthrodèse est rarement un traitement de première intention, sauf urgence. Elle est proposée en cas de douleurs persistantes, non soulagées par les médicaments ni par les infiltrations, et en cas d’atteinte nerveuse.

Déroulement

L’arthrodèse cervicale est pratiquée sous anesthésie générale et s’effectue le plus souvent par voie antérieure. Patient allongé sur le dos, le chirurgien incise la face avant du cou de manière horizontale ou verticale. Il procède au retrait du disque intervertébral responsable de la douleur pour libérer la racine du nerf comprimée, puis il stabilise le rachis cervical.
Pour rétablir l’espace laissé vide par le disque qui a été extrait, le spécialiste utilise une cage intersomatique (implant) et/ou une greffe osseuse prélevée sur la crête iliaque (bassin) du patient. L’ajout de vis et de plaques (ostéosynthèse) peut compléter l’arthrodèse cervicale.

Suites post-opératoires

L’hospitalisation après une arthrodèse ne dure pas plus de quelques jours. Dans certains cas, il est possible de réaliser l’intervention en ambulatoire.
Pour soulager les douleurs causées par l’opération, le médecin prescrit des antalgiques. Le port d’une minerve à la sortie de l’hôpital n’est pas systématique.
Le patient peut reprendre une activité normale dès son retour à domicile, en évitant les efforts physiques intenses. L’arrêt de travail pour une arthrodèse cervicale dure de quelques semaines à plusieurs mois, selon l’état de santé du patient et son activité professionnelle.

Risques de complications

Comme toute opération, l’arthrodèse cervicale comporte des risques spécifiques à l’anesthésie générale et à la cicatrisation bien que rares.
Il existe également des complications propres à l’intervention. Une arthrodèse cervicale peut provoquer une brèche de la dure-mère (poche de liquide céphalo-rachidien) mais celle-ci peut être prise en charge immédiatement. En cas d’hématome, une nouvelle intervention est requise.
Les autres risques liés à l’arthrodèse cervicale sont la persistance des douleurs, l’absence de consolidation (surtout chez les fumeurs), et les troubles de la déglutition dus à une éventuelle compression de l’œsophage.

Pour aller plus loin

Implants du rachis, Haute Autorité de Santé

Crédits photo : © abyrvalg - Fotolia.com
Pierrick Horde

Réalisé en collaboration avec des professionnels de la santé et de la médecine, sous la direction du docteur Pierrick HORDE, directeur éditorial de Santé-Médecine et du Particulier Santé.

Santé médecine.net Le Particuler Santé

A voir également

Publié par sante-medecine. Dernière mise à jour le 16 août 2018 à 09:14 par sante-medecine.

Ce document intitulé « Arthrodèse cervicale - indications et déroulement » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.fr) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.