Retrait ou changement de prothèses mammaires - indications et déroulement

Posez votre question
Le retrait d’implants mammaires ou explantation est une intervention courante. Elle peut être suivie d’un remplacement des prothèses, si la patiente le souhaite et si son état de santé le permet.



Indications

Les implants mammaires ne sont pas des dispositifs définitifs. Ils ne peuvent pas être gardés à vie et nécessitent d’être retirés ou changés après plusieurs années, en fonction de leur usure et de leur durée de vie. Aussi, l’explantation de prothèses mammaires est une intervention normale, qui s’adresse à toutes les femmes qui en portent.
Le médecin en charge du suivi peut aussi décider de retirer des prothèses de manière précoce en cas de survenue d’effets indésirables : la rupture d’un implant, par exemple.
Il est également possible de demander le retrait d’implants mammaires en cas d’inconfort ou de gêne, ou leur remplacement pour réduire ou augmenter la taille des seins.

Retrait avec ou sans remplacement

Selon le contexte de l’intervention et le souhait de la patiente, le retrait de prothèses mammaires peut être ou non suivi d'une nouvelle pose. Le changement s’effectue alors au cours de la même intervention.
À la suite d’un retrait d’implants mammaires sans remplacement, les seins peuvent reprendre leur forme normale quelques temps après l’intervention. Chez certaines femmes, il est possible d’observer une ptôse mammaire (affaissement des seins). Dans ce cas, le médecin peut procéder à une mastopexie (technique de lifting des seins) à la demande de la patiente.

Déroulement

Le retrait d’implants mammaires est une intervention généralement bénigne. Elle doit d’abord être précédée d’une consultation pour décider d’un éventuel remplacement.
L’opération se déroule sous anesthésie générale. Le médecin procède à une incision par voie aréolaire, axillaire (sous le bras) ou sous-mammaire (sous le sein) et retire les prothèses. La capsule périprothétique qui s’est formée autour de chaque implant est conservée ou extraite selon son état.
Les complications d’une intervention d’explantation d’implants mammaires sont celles d’une intervention chirurgicale : hématomes, infections, risques liés à l’anesthésie générale.

Précautions et suivi post-opératoire

Toute pose d’implants mammaires doit donner lieu à un suivi régulier : après la phase post-opératoire, il est recommandé de se rendre chez le médecin (chirurgien, généraliste ou gynécologue) au moins une fois par an.
En cas de traumatisme sur le sein, de douleur, de gonflement ou d’inflammation, mieux vaut consulter sans tarder. Le médecin pourra procéder à un examen du sein, à une échographie voire à un IRM pour surveiller l’état des implants mammaires.

Pour aller plus loin

Questions-réponses à destination des femmes porteuses d’implants mammaires, Ministère des solidarités et de la santé

Crédits photo : © tanawatpontchour - Fotolia.com
Pierrick Horde

Réalisé en collaboration avec des professionnels de la santé et de la médecine, sous la direction du docteur Pierrick HORDE, directeur éditorial de Santé-Médecine et du Particulier Santé.

Santé médecine.net Le Particuler Santé
Publi-information

Publié par sante-medecine. Dernière mise à jour le 10 août 2018 à 09:23 par sante-medecine.

Ce document intitulé « Retrait ou changement de prothèses mammaires - indications et déroulement » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.fr) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.