Terreurs nocturnes chez l’adulte - causes, symptômes et traitement

Posez votre question
Les terreurs nocturnes existent aussi chez les adultes. Comme les cauchemars ou le somnambulisme, ces troubles du sommeil se manifestent pendant l’endormissement. Ils peuvent avoir un impact sur la qualité de vie.



Définition

Les terreurs nocturnes font partie des parasomnies, les troubles du sommeil qui se produisent pendant qu’une personne est endormie.
Plus souvent observées chez les enfants, elles peuvent aussi affecter les adultes dans de rares cas. Les terreurs nocturnes de l’adulte touchent seulement 2 à 5% de la population. Elles sont souvent associées à des éveils confusionnels et à des cauchemars.

Symptômes

Les terreurs nocturnes de l’adulte se manifestent pendant la phase de sommeil lent profond, au contraire des cauchemars qui surviennent lors du sommeil paradoxal. Elles entraînent des mouvements brusques chez le dormeur, ou une attitude qui peut être associée à une crise de panique : yeux grands ouverts, tachycardie, sensation d’anxiété et de peur. Le dormeur éprouve une grande agitation et peut pousser des hurlements, voire adopter une attitude de défense. Lorsqu’il se réveille, il est désorienté et ne se souvient pas de la crise.
Chez l’adulte, les terreurs nocturnes peuvent être associées à un somnambulisme, à une paralysie du sommeil ou un éveil terrorisé. Elles peuvent aussi être assez violentes pour causer des blessures soit au dormeur, soit à une personne proche. La qualité du repos est également impactée, avec un retentissement sur le quotidien.

Causes et facteurs de risques

Les terreurs nocturnes de l’adulte débutent généralement entre 20 et 30 ans. Leurs causes précises sont encore méconnues. Mais plusieurs facteurs de risque sont identifiés : un manque de sommeil, la prise d’excitants avant le coucher (médicaments ou drogues, caféine, sodas, aliments sucrés…). Les facteurs psychologiques doivent également être considérés : période de stress, anxiété, difficultés familiales ou personnelles.

Traitement et prévention

Comme les autres troubles du sommeil, les terreurs nocturnes de l’adulte sont mal identifiées. Moins d’une personne sur cinq présentant ce type de trouble est diagnostiquée.
Un traitement médicamenteux peut être prescrit pour favoriser une meilleure qualité de sommeil, et éviter un endormissement trop profond. Dans le cas où une cause psychologique est détectée, une thérapie est recommandée.
Une bonne hygiène du sommeil est essentielle en prévention. Certaines techniques de relaxation aident aussi à réduire le stress pour éviter les terreurs nocturnes.

Pour aller plus loin



Crédits photo : © Harris Shiffman - Fotolia.com
Publi-information

Publié par sante-medecine.

Ce document intitulé « Terreurs nocturnes chez l’adulte - causes, symptômes et traitement  » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.fr) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.