Dépendance affective - causes, symptômes et prise en charge

Posez votre question
Plus fréquente chez les femmes, la dépendance affective est parfois à l’origine de symptômes dépressifs. Elle peut nécessiter le suivi d’une thérapie cognitivo-comportementale (TCC).



Définition

Lorsqu’elle est pathologique, la dépendance affective est une affection psychologique et une forme d’addiction. Elle peut se manifester dans les couples ou chez les personnes seules.

Symptômes

La dépendance affective est considérée comme un état pathologique lorsqu’elle provoque de la souffrance. Elle peut se traduire par différents signes, d’intensité variable selon les individus : peur de l’abandon, jalousie excessive, insatisfaction chronique, incapacité à prendre des décisions seul, manque d’estime de soi. La dépendance affective peut également se manifester par des symptômes d’anxiété et de dépression, et par des comportements compulsifs. Elle a aussi tendance à favoriser les conduites addictives (alcool, drogues, jeu).
Dans certains cas, la dépendance affective se répercute sur le quotidien et détériore la vie sociale voire professionnelle. Dans le couple, elle est souvent à l’origine de conflits allant jusqu’à la rupture.
La dépendance affective fait également partie des caractéristiques d’une personnalité hystérique, associée à l’égocentrisme, l’hyperémotivité, l’histrionisme (recherche excessive d’attention), et à des troubles sexuels (frigidité, évitement, hypersexualité).

Causes et facteurs de risques

Les états pathologiques de dépendance affective touchent principalement les individus vulnérables. Elle survient chez les personnes fragiles, qui manquent de confiance en elles, ayant des antécédents de difficultés dans une précédente relation de couple, ayant subi un manque d’affection pendant l’enfance ou ayant vécu un traumatisme.
Les femmes seraient généralement plus affectées par la dépendance affective que les hommes.

Prise en charge

Face à des signes de souffrance, d’anxiété et de dépression, il est recommandé de solliciter un avis médical (médecin traitant ou psychologue). Les répercussions de la dépendance affective peuvent nécessiter une prise en charge spécifique au moyen d’une thérapie de couple ou d’une thérapie comportementale et cognitive.
Indiquées pour traiter les troubles tels que l’anxiété et les comportements addictifs, les TCC sont recommandées aux personnes souffrant de dépendance affective et souhaitant s’impliquer dans le processus de guérison. Les objectifs de la prise en charge sont principalement de réapprendre une conduite adaptée et de retrouver autonomie et équilibre dans la relation de couple.

Pour aller plus loin

Troubles de la personnalité, Faculté de Médecine de Grenoble

Crédits photo : © Kittiphan - Fotolia.com
Pierrick Horde

Réalisé en collaboration avec des professionnels de la santé et de la médecine, sous la direction du docteur Pierrick HORDE, directeur éditorial de Santé-Médecine et du Particulier Santé.

Santé médecine.net Le Particuler Santé

A voir également

Publié par sante-medecine. Dernière mise à jour le 20 juillet 2018 à 09:15 par sante-medecine.

Ce document intitulé « Dépendance affective - causes, symptômes et prise en charge » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.fr) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.