Accidents électriques au travail - causes, risques et prévention

Posez votre question
Les accidents électriques sont de plus en plus rares dans le milieu professionnel, mais ils sont souvent graves. L’électrisation est une situation d’urgence qui nécessite une intervention rapide des secours.



Définition

Les accidents électriques surviennent lorsque le corps est traversé par le courant électrique. Ils peuvent se produire suite à un contact direct avec la partie active d’un objet conducteur, ou après un contact indirect avec un équipement mis accidentellement sous tension.

Risques pour la santé

Il existe deux formes d’accidents d’origine électrique : l’électrisation qui se traduit par des lésions de gravité variable, et l’électrocution qui cause le décès de la victime.
La sévérité des conséquences d’un accident électrique dépend de plusieurs facteurs. Les principaux sont l’intensité du courant, son trajet, la durée de passage, la zone de contact, l’état de la peau et la nature du sol.
Les accidents électriques sont susceptibles d’entraîner des brûlures, la tétanisation des muscles et l’immobilisation de l’individu, une asphyxie, une fibrillation ventriculaire, voire un arrêt cardiaque.

Causes et facteurs de risque

Les accidents du travail d’origine électrique sont rares mais souvent graves. Certains secteurs d’activité y sont particulièrement exposés comme les métiers du bâtiment, des travaux publics et de la métallurgie. Potentiellement, les accidents électriques peuvent se produire sur tout lieu de travail comprenant une installation électrique.
Les principaux facteurs de risque d’accidents électriques dans le cadre professionnel sont la mauvaise utilisation du matériel, la détérioration des outils et des isolants, le non respect des consignes et des distances de sécurité, et des compétences inadaptées aux tâches à exécuter.

Prévention

La prévention des accidents électriques dans le cadre professionnel repose sur le respect de consignes de sécurité et sur la réglementation fixée par le Code du Travail. Celles-ci prévoient la sécurisation des installations électriques, des mesures de protection contre les contacts directs et indirects, et une signalisation spécifique. Les travaux sous tension doivent rester exceptionnels pour limiter les risques d’accident électrique.
Une habilitation électrique est également requise pour les professionnels amenés à intervenir sur des installations électriques.

Conduite à tenir en cas d’accident

Les secours doivent être prévenus en urgence en cas d’accident électrique (appeler le 15 ou le 18). Il est également impératif de mettre l’installation hors tension sans toucher le corps de la personne électrisée. En attendant les secours, faire exécuter les premiers gestes par un membre de personnel formé au secourisme.

Pour aller plus loin



Crédits photo : © estradaanton - Fotolia.com
Pierrick Horde

Réalisé en collaboration avec des professionnels de la santé et de la médecine, sous la direction du docteur Pierrick HORDE, directeur éditorial de Santé-Médecine et du Particulier Santé.

Santé médecine.net Le Particuler Santé
Publi-information

Publié par sante-medecine. Dernière mise à jour le 19 juillet 2018 à 09:15 par sante-medecine.

Ce document intitulé « Accidents électriques au travail - causes, risques et prévention » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.fr) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.