Utérus bicorne - symptômes, diagnostic et grossesse

Posez votre question
L’utérus bicorne est une malformation congénitale courante. Bien que sans gravité, cette anomalie peut affecter le bon déroulement d’une grossesse et requiert une surveillance chez la femme enceinte.



Définition

L’utérus bicorne est l’une des malformations utérines les plus fréquentes. Cette anomalie se traduit par un utérus en forme de cœur, comportant deux cavités distinctes (utérus bicorne bicervical) ou partiellement séparées (utérus bicorne unicervical). L’utérus bicorne présente aussi une taille plus petite que la normale.
Il est à distinguer de l’utérus cloisonné, caractérisé par une morphologie normale et par la présence d’une paroi à l’intérieur de la cavité.

Symptômes

Les anomalies utérines telles que l’utérus bicorne sont généralement asymptomatiques. Chez certaines femmes, elles se manifestent dès l’adolescence par des douleurs dans la région du bas-ventre, pendant les règles (dysménorrhées) ou pendant les rapports sexuels (dyspareunies). Une atteinte des reins et des voies urinaires peut y être associée.
Chez la femme enceinte, un utérus bicorne est un facteur de risque de complications en raison de l’espace restreint dont le fœtusdispose pour se développer : fausse couche, accouchement prématuré, présentation par le siège, retard de croissance. Plus rarement, l’utérus bicorne peut être une cause d’infertilité.

Causes

L’utérus est une malformation congénitale. Présente dès la naissance, elle est due à une anomalie du développement de l’embryon. Entre la 14e et la 18e semaine de grossesse, les canaux de Müller sont censés se rejoindre pour constituer l’utérus. L’utérus bicorne se forme en l’absence de fusion des deux canaux.

Diagnostic et traitement

Une malformation utérine telle qu’un utérus bicorne peut être découverte de manière fortuite lors d’une consultation pour un autre motif, ou au cours d’une grossesse.
Le diagnostic de l’utérus bicorne est établi à la suite d’examens d’imagerie (échographie 2D, 3D et éventuellement IRM). Le médecin observe trois critères majeurs pour différencier un utérus bicorne d’un utérus cloisonné : forme de la couche séreuse, morphologie de la cavité, aspect du col. Cette distinction est cruciale pour décider d’une prise en charge.
L’intervention chirurgicale n’est pas requise en cas d’utérus bicorne, sauf indications particulières : pronostic obstétrical défavorable, antécédents de fausses couches.

Grossesse et accouchement

Il est possible de mener une grossesse à terme avec un utérus bicorne en suivant rigoureusement des mesures préventives. Celles-ci reposent sur une surveillance étroite et sur le repos de la femme enceinte.
L’accouchement par voie basse est envisageable, mais une césarienne doit être pratiquée en cas de présentation par le siège.

Pour aller plus loin

Utérus bicorne, Société Française de Radiologie

À lire également

Utérus bicorne - définition

Crédits photo : © kei907 - Fotolia.com
Publi-information

Publié par sante-medecine.

Ce document intitulé « Utérus bicorne - symptômes, diagnostic et grossesse » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.fr) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.