Amusie - symptômes, causes et traitement

Posez votre question
L’amusie se manifeste par une incapacité à percevoir et à interpréter la musique malgré une audition normale. Elle peut être présente dès la naissance ou apparaître à la suite d’une lésion cérébrale.



Définition

L’amusie est un trouble cognitif qui se caractérise par des compétences musicales limitées voire absentes. Les personnes qui en sont atteintes sont dites « amusiques ».

Symptômes

L’amusie désigne un défaut de perception de la musique qui se manifeste alors que les fonctions liées au langage et à l’audition sont normales.
Selon les individus, l’amusie peut revêtir plusieurs formes conjointes ou isolées : inaptitude à distinguer la hauteur des notes (différence entre les graves et les aigus), incapacité à reconnaître une fausse note, difficultés pour percevoir et mémoriser une mélodie, tendance à chanter faux. Pour les sujets amusiques, la musique est assimilable à une langue étrangère ou à du bruit.

Causes et facteurs de risque

L’amusie n’est pas due à un trouble de l’apprentissage ni à un trouble auditif, mais à une anomalie anatomique. Aussi, une étude du CNRS suggère que l’amusie résulte d’un mauvais traitement de l’information musicale dans le cortex frontal et dans le cortex auditif. Chez les personnes amusiques, ces zones du cerveau contiendraient une quantité insuffisante de matière blanche et un excès de matière grise. Un défaut de communication entre cortex frontal et cortex auditif serait également à l’origine de l’incapacité à percevoir la musique.
L’amusie peut être congénitale (présente dès la naissance) ou se manifester à la suite d’une lésion cérébrale (amusie acquise). Sa forme innée concernerait moins de 4% des individus mais cette faible incidence peut s’expliquer par un nombre insuffisant de diagnostics.

Diagnostic

L’amusie peut être détectée chez l’enfant et chez l’adulte au moyen de tests spécifiques, comme le test d’écoute musicale développé par le BRAMS (Laboratoire international de recherche sur le Cerveau, la Musique et le Son) de Montréal. Des examens d’imagerie sont également envisageables (IRM).
En cas de doute et face à des signes d’amusie, il est recommandé de s’adresser à un médecin pour être orienté vers un spécialiste et bénéficier d’un diagnostic adéquat.

Traitement

L’amusie étant encore méconnue par rapport à d’autres troubles cognitifs, il n’existe à l’heure actuelle pas de stratégie thérapeutique spécifique. Sa prise en charge repose essentiellement sur de la rééducation.
Les études récemment menées par le CNRS permettent d’envisager des pistes de traitement pour rétablir les compétences musicales en agissant sur le traitement des sons par le cerveau.

Pour aller plus loin

Mémoire musicale : certains déficits commencent dans le cortex auditif, Centre national de la recherche scientifique

À lire également

Amusie - définition

Crédits photo : © dandaman - Fotolia.com
Pierrick Horde

Réalisé en collaboration avec des professionnels de la santé et de la médecine, sous la direction du docteur Pierrick HORDE, directeur éditorial de Santé-Médecine et du Particulier Santé.

Santé médecine.net Le Particuler Santé
Publi-information

Publié par sante-medecine.

Ce document intitulé « Amusie - symptômes, causes et traitement » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.fr) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.