Hypertrichose - causes, symptômes et traitement

Posez votre question
L’hypertrichose correspond à un développement excessif des poils, chez l’home ou chez la femme. Cette affection peut être d’origine congénitale, iatrogène, ou apparaître à la suite d’une autre maladie.



Symptômes

L’hypertrichose se traduit par une augmentation de la pilosité sur l’ensemble du corps ou de manière localisée selon sa cause. D’une manière générale, les poils sont pigmentés et se révèlent plus longs et plus épais que la normale.
L’hypertrichose peut affecter toutes les régions du corps de la femme et de l’homme, contrairement à l’hirsutisme qui ne se manifeste que chez la femme, dans les zones androgénodépendantes.
Ce développement excessif des poils est souvent à l’origine de conséquences psychologiques et d’une sensation de mal-être.

Causes et facteurs de risque

L’hypertrichose n’est pas une affection homonodépendante : elle n’a pas de cause hormonale. Elle peut être d’origine iatrogène et survenir à la suite de la prise de médicaments immunosuppresseurs (ciclosporine) ou d’un traitement contre la chute de cheveux (minodixil).
L’hypertrichose est parfois due à une autre maladie (porphyries, certaines maladies génétiques et endocriniennes, malnutrition), ou faire partie des symptômes d’une autre affection comme le syndrome de Gorlin-Chaudhry-Moss. Elle peut également être provoquée par l’exposition du fœtus à l’alcool.
Plus rarement, l’hypertrichose est d’origine congénitale, avec une apparition des poils dès la naissance.

Diagnostic

Le diagnostic peut être difficile à confirmer car il n’existe pas de frontière nette entre une pilosité considérée comme normale et une pilosité excessive qui relève de l’hypertrichose.
L’âge d’apparition des poils, leur aspect, leur répartition, les antécédents familiaux, l’origine ethnique et les éventuels symptômes associés sont autant de facteurs à prendre en compte dans le diagnostic de l’hypertrichose. Des examens complémentaires peuvent également être requis pour rechercher une maladie sous-jacente.

Traitement

La prise en charge de l’hypertrichose dépend de sa cause : le médecin peut prescrire un traitement adapté en cas de maladie sous-jacente, ou indiquer un arrêt des médicaments en cas d’hypertrichose iatrogène. Dans tous les cas, il est recommandé de solliciter un avis médical.
Selon la gêne ressentie par le patient, le traitement de l’hypertrichose comprend également des mesures esthétiques au moyen de techniques d’épilation (épilateur électrique, cire). Sauf contre-indication, l’épilation au laser est une option intéressante pour détruire les poils à la racine de manière durable et ciblée.

Pour aller plus loin

Hypertrichose, Dictionnaire médical de l’Académie de Médecine

À lire également

Hypertrichose - définition

Crédits photo : © familylifestyle - Fotolia.com
Pierrick Horde

Réalisé en collaboration avec des professionnels de la santé et de la médecine, sous la direction du docteur Pierrick HORDE, directeur éditorial de Santé-Médecine et du Particulier Santé.

Santé médecine.net Le Particuler Santé

A voir également

Publié par sante-medecine. Dernière mise à jour le 15 juin 2018 à 09:13 par sante-medecine.

Ce document intitulé « Hypertrichose - causes, symptômes et traitement » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.fr) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.