Hirsutisme - symptômes, causes et traitements

Posez votre question
L’hirsutisme est une forme de pilosité excessive chez la femme, se traduisant par la présence de poils dans des zones typiquement masculines comme le visage et le torse.



Symptômes

L’hirsutisme est caractérisé par la présence de poils sur des parties du corps de la femme, normalement réservées à la pilosité masculine : sur le visage (barbe et moustache), sur le torse, sur la ligne blanche (ligne médiane entre le nombril et le pubis). L’hirsutisme est à distinguer de l’hypertrichose qui se caractérise par une pilosité excessive plus généralisée et qui concerne autant les femmes que les hommes.
L’hirsutisme est généralement associé à d’autres symptômes comme l’acné et des règles irrégulières. Il peut être à l’origine d’une gêne et d’un important retentissement psychologique notamment à l’adolescence. Des complications sont également possibles à long terme : risque d’obésité, d’hypertension et de diabète.
Le virilisme est une forme sévère d’hirsutisme, où la pilosité excessive s’accompagne d’autres symptômes : augmentation de la masse musculaire, voix grave, calvitie, hypertrophie du clitoris.

Causes et facteurs de risque

Chez la femme, la présence de poils dans les zones de pilosité typiquement masculines est le résultat d’une production excessive d’androgènes (hyperandrogénie). Cette hormone est habituellement sécrétée en petite quantité par les femmes.
La cause la plus fréquente de ce trouble est le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK), qui peut être héréditaire. La pilosité excessive apparaît alors à la puberté. Plus rarement, l’hirsutisme est provoqué par une tumeur ovarienne ou surrénalienne.
Si le bilan hormonal fait état d’un taux d’androgènes normal, l’hirsutisme est dit idiopathique (sans cause connue).

Diagnostic

Le diagnostic de l’hirsutisme repose sur un examen clinique (observation de la pilosité et des éventuels symptômes associés) et sur un interrogatoire pour connaître les antécédents de la patiente. Des examens biologiques sont également pratiqués : dosage de la testostérone en première intention.

Traitement

La prise en charge de l’hirsutisme associe traitement médical, mesures cosmétiques et mesures hygiéno-diététiques.
Le traitement médical consiste en l’administration de médicaments pour bloquer l’action des androgènes (anti-androgènes ou contraception orale) et/ou d’autres traitements spécifiques selon la cause de l’hirsutisme. En parallèle, le rasage, l’épilation et la décoloration des poils sont les techniques à visée esthétique recommandées. Il est également conseillé d’adopter une alimentation équilibrée, de pratiquer une activité physique régulière et de perdre du poids pour ralentir la production d’androgènes.

Pour aller plus loin

L’hirsutisme chez la femme et sa prise en charge, Université de Picardie Jules Verne

À lire également

Hirsutisme - définition

Crédits photo : © mraoraor - Fotolia.com
Pierrick Horde

Réalisé en collaboration avec des professionnels de la santé et de la médecine, sous la direction du docteur Pierrick HORDE, directeur éditorial de Santé-Médecine et du Particulier Santé.

Santé médecine.net Le Particuler Santé

A voir également

Publié par sante-medecine. Dernière mise à jour le 19 juin 2018 à 17:32 par noctambule28.

Ce document intitulé « Hirsutisme - symptômes, causes et traitements » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.fr) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.