Salivation excessive – causes et traitements

Posez votre question
Une salivation excessive peut être due à une production de salive anormalement importante ou à des troubles de la déglutition. Si les symptômes persistent, il est recommandé de consulter un médecin.



Définition et symptômes

La salivation excessive, également appelée hypersalivation ou sialorrhée, se caractérise par une présence importante de salive dans la bouche et parfois par des difficultés pour l'avaler. Cette hypersalivation peut avoir lieu pendant la nuit, la journée, au repos ou après un repas. Dans certaines situations, elle s'accompagne d'un phénomène de bavage (écoulements de salive), de difficultés pour parler, et de postillons.
La salivation excessive peut être bénigne et passagère, ou être le signe d'une autre pathologie. Dans tous les cas, elle peut se révéler gênante au quotidien.

Causes et facteurs de risque

L'hypersalivation peut être causée par une production excessive de salive par les glandes salivaires ou par une altération de la capacité à déglutir. Ces deux phénomènes ont de nombreuses causes possibles.
Aussi, l'augmentation de la production de salive survient généralement à la suite d'une affection dentaire ou buccale (aphte, gingivite, carie, inflammation des amygdales), de troubles digestifs, de reflux gastro-œsophagien, de nausées ou de vomissements, d'une mononucléose infectieuse ou d'une intoxication médicamenteuse. La salivation excessive peut aussi être une conséquence du stress et de l'anxiété, ou se produire en parallèle de la sensation de faim en pensant à certains aliments.
Les troubles de la déglutition peuvent être causés par une infection de la sphère ORL ou plus grave, par une pathologie neurologique comme la maladie de Parkinson, par une paralysie cérébrale, ou par un handicap (trisomie 21).
Chez l'enfant en bas âge, la salivation excessive se manifeste fréquemment au moment des poussées dentaires. Chez la femme enceinte, il est possible d'observer une salivation plus importante que la normale en début de grossesse.

Traitement

En l'absence d'un traitement spécifique, la prise en charge d'une salivation excessive est définie au cas par cas, selon sa cause, la gravité des symptômes et leur retentissement sur la qualité de vie du patient.
En cas de troubles fonctionnels de la déglutition, plusieurs pistes sont envisageables : prise en charge orthophonique, médicaments dont les effets secondaires diminuent la salivation, injections de toxine botulique dans les glandes salivaires.

Consulter un médecin

En cas de doute et de salivation excessive qui persiste, il est recommandé de consulter un médecin pour bénéficier d'un diagnostic.

Pour aller plus loins

Traitement du bavage par injection échoguidée de toxine botulique, Service d'ORL du CHU d'Angers

À lire également

Salivation excessive - définition

Crédits photo : © Stefano Garau - Fotolia.com
Pierrick Horde

Réalisé en collaboration avec des professionnels de la santé et de la médecine, sous la direction du docteur Pierrick HORDE, directeur éditorial de Santé-Médecine et du Particulier Santé.

Santé médecine.net Le Particuler Santé

A voir également

Publi-information

Publié par sante-medecine. Dernière mise à jour le 24 mai 2018 à 09:54 par Docteur Pierrick Hordé.

Ce document intitulé « Salivation excessive – causes et traitements » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.fr) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.