Myocardite - symptômes, causes et traitement

Posez votre question
La myocardite ou inflammation du myocarde est le plus souvent causée par une infection du muscle cardiaque. Son traitement est essentiellement symptomatique et nécessite un suivi régulier.



Définition

La myocardite est une inflammation du muscle cardiaque, dont l’évolution se déroule en trois phases : l’invasion virale (en quelques jours), une phase auto-immunitaire (qui s’étend sur quelques semaines à quelques mois), et la phase tardive au cours de laquelle apparaissent les signes d’insuffisance cardiaque.

Symptômes

Les signes cliniques d’une myocardite sont de nature et de gravité variables, et ne sont pas forcément spécifiques à cette pathologie. Certaines inflammations du myocarde peuvent se manifester en premier lieu par un épisode pseudo-grippal (fièvre, maux de tête, fatigue, courbatures) ou par un tableau asymptomatique, avant l’apparition de symptômes d’origine cardiaque : douleurs thoraciques, gêne pour respirer (dyspnée), insuffisance cardiaque, troubles du rythme cardiaque.
Dans le cas d’une myocardite dite fulminante, l’inflammation évolue rapidement vers un choc cardiogénique, une grave défaillance du cœurqui nécessite une prise en charge d’urgence.

Causes et facteurs de risque

La myocardite est généralement due à une infection virale (Coxsackievirus, Adenovirus), notamment chez l’enfant. L’inflammation peut aussi être associée à une autre pathologie d’origine bactérienne : maladie de Lyme, diphtérie). Plus rarement, la myocardite fait suite à une atteinte toxique : alcool, cocaïne, venins de serpents et de scorpions.
La myocardite du péripartum concerne les femmes pendant la grossesse ou quelques mois après l’accouchement.

Diagnostic

En l’absence de symptômes spécifiques, le diagnostic d’une myocardite requiert la réalisation de plusieurs examens. Un bilan biologique est demandé pour détecter des signaux inflammatoires, et identifier la présence du virus dans le sang. Il est complété par des examens d’imagerie (IRM, électrocardiogramme, coronarographie) pour éliminer d’autres troubles cardiaques, et par une biopsie du myocarde.

Traitements

Le traitement d’une myocardite repose sur la prise en charge des symptômes, au moyen de médicaments, associés à une surveillance étroite du patient et à une mise au repos. En parallèle, il est recommandé d’éviter les efforts importants et de restreindre la consommation d’alcool et de tabac.
La guérison et la récupération des fonctions cardiaques interviennent généralement après plusieurs mois. Il existe un risque de séquelles à long terme, dont le pronostic ne peut être donné qu’au cas par cas.
Dans les cas de défaillance cardiaque les plus sévères, une transplantation peut se révéler nécessaire.

Pour aller plus loin

Myocardites aiguës, Société de réanimation de langue française

À lire également

Myocardite - définition

Crédits photo : © sasun Bughdaryan - Fotolia.com

A voir également

Publi-information

Publié par sante-medecine.

Ce document intitulé « Myocardite - symptômes, causes et traitement » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.fr) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.