Consommation de compléments alimentaires contenant de la mélatonine - avis de l’Anses

D'après un avis de l'Anses, les compléments alimentaires contenant de la mélatonine peuvent donner lieu à des effets indésirables. Plusieurs situations à risque ont été identifiées et nécessitent un avis médical.



Contexte

La mélatonine

Découverte en 1958, la mélatonine est une hormone agissant sur l’horloge biologique. Régulée par l’alternance lumière/obscurité, elle interagit avec des récepteurs du système nerveux (MT1 et MT2) pour augmenter la somnolence et favoriser l’endormissement. Les autres propriétés physiologiques de la mélatonine sont la modulation de l’humeur, du comportement sexuel et du système immunitaire, et la régulation de la température corporelle et de la pression artérielle.
La mélatonine est sécrétée naturellement par l’organisme, mais elle peut également être prise sous forme de médicaments, de préparations magistrales et de compléments alimentaires.

Effets indésirables de la mélatonine

Dans le cadre du dispositif national de nutrivigilance mis en place en 2009, l’Anses a reçu le signalement de 90 cas d’effets indésirables liés à la consommation de compléments alimentaires contenant de la mélatonine. Les symptômes rapportés étaient de nature neurologique (tremblements, migraines), gastroentérologique (vomissements, nausées, maux de ventre) et psyhiatrique (cauchemars et irritabilité). Des signes plus généraux tels que des céphalées, des vertiges et des cas de somnolence ont également été signalés à l’Anses. Après une analyse de chaque cas, l’Anses précise que d’autres ingrédients contenus dans les compléments alimentaires étaient potentiellement impliqués dans la survenue des effets indésirables. Ces effets ont également pu être favorisés par des interactions entre les composants du complément ou entre le complément et d’autres médicaments.
Suite à ces signalements, l’Anses a mené une évaluation rétrospective en tenant compte de précédents cas issus de la pharmacovigilance et de la toxicovigilance, et de cas rapportés à l’étranger. Une analyse approfondie de la littérature a également conduit à identifier les risques liés à la consommation de compléments alimentaires à base de mélatonine.

Recommandations de l’Anses

D’après les conclusions de l’Anses, plusieurs populations sont particulièrement exposées aux effets indésirables des compléments alimentaires à base de mélatonine : les personnes atteintes de maladies inflammatoires ou auto-immunes, les enfants allaités par une mère consommant ce type de compléments, les enfants et adolescents, les épileptiques, les personnes asthmatiques, celles souffrant de troubles de l’humeur ou de la personnalité, et toute personne dont l’activité nécessite une vigilance soutenue.
L’Anses préconise de solliciter un avis médical avant de prendre des compléments alimentaires contenant la mélatonine en parallèle d’un traitement médicamenteux. Elle recommande également de privilégier les formulations simples où la mélatonine n’est associée à aucun autre ingrédient, et d’éviter la prise de plusieurs compléments alimentaires en parallèle.
D’une manière générale, l’Anses invite les consommateurs à demander conseil à un médecin avant d’envisager une prise de compléments alimentaires. Toute consommation de compléments doit aussi être signalée au médecin ou au pharmacien.

Autres recommandations

L’Anses propose la mise en place d’un cadre réglementaire harmonisé à l’échelle européenne. En France, il est actuellement autorisé de commercialiser des compléments alimentaires apportant moins de 2 mg de mélatonine par jour. En Belgique et en Allemagne, les produits apportant moins de 0,3 mg de mélatonine par jour sont considérés comme des médicaments.
L'Anses rappelle aussi aux médecins la nécessité de signaler au dispositif de nutrivigilance tout effet indésirable susceptible d'être lié à la prise de compléments alimentaires.

Source

L’Anses recommande à certaines populations d’éviter la consommation de compléments alimentaires contenant de la mélatonine

Crédits photo : © ChaotiC PhotographY - Fotolia

Publi-information
Publié par sante-medecine.
Ce document intitulé « Consommation de compléments alimentaires contenant de la mélatonine - avis de l’Anses » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.fr) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.