Accidents de la vie courante - définition, causes et prévention

Posez votre question
Les accidents de la vie courante peuvent se produire à domicile, à l’école, au sport ou dans des lieux publics. Pour les éviter, il est important de connaître les situations à risque et de se montrer vigilant au quotidien.



Définition

Les accidents de la vie courante ou AcVC regroupent les traumatismes non intentionnels qui ne surviennent ni sur la route, ni au cours d’une activité professionnelle (salariée ou indépendante). Ils sont donc à distinguer des accidents de la route, des accidents du travail, des suicides et des agressions.
Les accidents de la vie courante peuvent se produire à domicile (accidents domestiques), à l’extérieur, à l’école, sur une aire de sport ou de loisirs, ou sur un lieu de vacances. D’après l’InVS (Institut national de veille sanitaire), ce type d’accident est à l’origine de 500 000 hospitalisations et de 20 000 décès par an.

Causes et facteurs de risque

Les accidents de la vie courante peuvent se produire dans de nombreuses circonstances, aussi leurs causes sont-elles très variées. Les chutes, les coupures, les brûlures, les intoxications, les empoisonnements, les électrocutions et les noyades en font partie.
Il existe également des situations à risque : le manque de sommeil, la consommation d’alcool ou de drogue et la présence d’un handicap ont tendance à favoriser la survenue d’accidents d’une manière générale. Le fait de se livrer à une activité sans précautions est aussi plus propice aux accidents ou aux graves complications : absence d’organisation dans le cadre de loisirs, pratique du vélo sans casque, etc.
Le risque d’accident de la vie courante est aussi plus important chez certaines populations : les enfants en raison de leur curiosité, surtout lorsqu’ils commencent à se déplacer et à saisir des objets ; et les personnes âgées plus exposées au risque de chute à leur domicile.

Prévention

La prévention des accidents de la vie courante passe par la vigilance au quotidien, notamment dans les situations à risque. Il est recommandé de ne pas laisser des enfants sans surveillance, et de placer les objets dangereux hors de leur portée. Chez soi, vérifier régulièrement l’état des installations de chauffage et des appareils électriques. Avant une activité sportive, se renseigner sur les précautions à prendre et les appliquer.
Pour les personnes âgées, il est possible d’avoir recours à des aides techniques à domicile en prévention des chutes : poignées, rampes, matériaux antidérapants.

Conduite à tenir en cas d’accident

En cas de blessure grave, de perte de connaissance ou d’intoxication, il est impératif de contacter les secours (112).
En cas de léger traumatisme dû à un accident de la vie courante, il est possible d’utiliser en première intention des produits de premier secours : compresses, pansements, antiseptique, pommade. Ne pas hésiter à solliciter un médecin en cas de doute.

Pour aller plus loin

Accidents de la vie courante : définition et contexte français, Santé publique France

Crédits photo : © Daria Filiminova - Fotolia.com
Publi-information

Publié par sante-medecine.

Ce document intitulé « Accidents de la vie courante - définition, causes et prévention » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.fr) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.