Phases et cycles de sommeil - déroulement d’une nuit de sommeil

Posez votre question
Une nuit de sommeil compte plusieurs cycles et plusieurs phases : endormissement, sommeil léger, sommeil profond et sommeil paradoxal. Leur organisation varie selon les individus et l’âge.



Cycles du sommeil

Chaque nuit de sommeil se décompose en plusieurs cycles successifs, eux-mêmes divisés en quatre phases. Les périodes de sommeil contiennent entre 4 et 6 cycles, et chaque cycle dure entre 90 et 100 minutes selon les personnes. Des micro-réveils peuvent se produire entre chaque cycle sans que le dormeur n’en ait conscience.

Phases du sommeil

Endormissement

La première phase d’un cycle de sommeil (stade N1) correspond à la période d’endormissement et ne dure que quelques minutes. Au cours de cette transition entre l’éveil et le sommeil, l’individu n’a pas l’impression de dormir et se trouve dans un état de somnolence.
Des contractions musculaires peuvent également se faire sentir, à l’origine d’une impression de tomber en s’endormant.

Sommeil lent léger

La phase de sommeil lent léger (stade N2) est une période au cours de laquelle l’activité du cerveau et des muscles ralentit. Il s’agit d’une phase de sommeil confirmé, même s’il est peu profond et si le dormeur peut encore se réveiller facilement à cause de stimuli extérieurs.

Sommeil profond

La période de sommeil lent profond (stades N3 et N4) est la plus importante pour l’organisme : les cellules se régénèrent et le corps récupère de la fatigue accumulée. L’activité cérébrale est lente et se traduit par des ondes amples à l’électro-encéphalogramme. Pour le dormeur, il est très difficile de se réveiller en phase de sommeil profond.
À noter que cette phase peut être plus longue chez les sportifs après un entraînement.

Sommeil paradoxal

La dernière phase d’un cycle de sommeil est dite « paradoxale » car elle mêle signes de sommeil profond et activité cérébrale similaire à celle de l’éveil. La respiration est irrégulière, les muscles sont paralysés, et les yeux suivent des mouvements saccadés.
Il s’agit de la phase des rêves et des cauchemars. Elle se produit de manière systématique au cours de chaque cycle, même si tous les individus ne se souviennent pas de leurs rêves au réveil.

Variations

Les besoins en sommeil sont extrêmement variables d’une personne à l’autre et l’organisation des cycles évolue également avec l’âge. À l’adolescence, les modifications hormonales ont tendance à écourter les phases de sommeil profond. À l’âge adulte, la qualité de sommeil est surtout influencée par des contraintes extérieures comme le stress. Chez les personnes âgées le sommeil est plus léger, avec un endormissement et un réveil précoces.
En cas de troubles du sommeil, il est recommandé de solliciter l’avis d’un médecin.

Pour aller plus loin

Sommeil : un carnet pour mieux comprendre, Institut national du sommeil et de la vigilance

Crédits photo : © Vivid Pixels - Fotolia.com
Pierrick Horde

Réalisé en collaboration avec des professionnels de la santé et de la médecine, sous la direction du docteur Pierrick HORDE, directeur éditorial de Santé-Médecine et du Particulier Santé.

Santé médecine.net Le Particuler Santé
Publi-information

Publié par sante-medecine.

Ce document intitulé « Phases et cycles de sommeil - déroulement d’une nuit de sommeil » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.fr) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.