Préménopause et périménopause - prise en charge des effets indésirables

La période précédant la ménopause ou préménopause dure plusieurs années. Si ses symptômes provoquent un inconfort important, un traitement spécifique peut être prescrit.



Définition et phases

La préménopause est une période transitoire ayant lieu avant la périménopause et la ménopause. La première étape correspond à une diminution de la durée des cycles menstruels et de la fertilité (phase folliculaire courte). La phase suivante se traduit par des ovulations tardives, des cycles irréguliers et un déséquilibre hormonal. La troisième phase de la préménopause est caractérisée par une anovulation (absence d’ovulation).
La périménopause s’étend sur l’année précédant les dernières règles, avant leur arrêt définitif.

Effets indésirables

En période de préménopause et de périménopause, les déséquilibres hormonaux sont parfois responsables d’une prise de poids, de troubles du sommeil, de bouffées de chaleur, ou de variations de l’humeur. Le flux menstruel subit également des modifications : règles plus abondantes voire hémorragiques et imprévisibles. Une sécheresse vaginale peut aussi être ressentie et provoquer des douleurs lors des rapports sexuels.
Selon les femmes, les symptômes de la préménopause ont un retentissement plus ou moins important sur la qualité de vie.

Prise en charge

La mise en place d’une prise en charge en période de préménopause ne peut s’effectuer sans diagnostic préalable : la consultation d’un médecin est fortement recommandée.

Mesures hygiéno-diététiques

La prise en charge des symptômes de la préménopause passe par l’adoption d’une bonne hygiène de vie, en prévention d’une éventuelle prise de poids. Ces mesures associent une alimentation équilibrée, une activité physique régulière, et l’arrêt du tabac pour les personnes fumeuses.

Traitement hormonal

La prescription d’un traitement hormonal pendant la préménopause est la solution privilégiée en cas d’inconfort important et en l’absence de contre-indications. Il peut s’agir de progestatifs ou d’une pilule œstroprogestative. Le choix du traitement et son dosage dépendent des symptômes observés et de l’état de santé.

Traitement symptomatique

Pour les femmes présentant des contre-indications à un traitement hormonal (cancer du sein, facteurs de risque thromboembolique), la prise en charge de la préménopause est symptomatique : lubrifiant en cas de sécheresse vaginale, ou médicaments pour soulager les troubles de l’humeur par exemple.

Phytothérapie

La valériane et le millepertuis peuvent aider à limiter les effets indésirables de la préménopause. Toujours demander conseil à un professionnel avant d’envisager un traitement de phytothérapie, certaines plantes ayant une activité œstrogénique.

Pour aller plus loin

Société Française d’Endocrinologie

Crédits photo : © natalielb - Fotolia.com

Publi-information
Publié par sante-medecine.
Ce document intitulé « Préménopause et périménopause - prise en charge des effets indésirables » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.fr) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.