Flore intestinale - fonction, composition et protection

Posez votre question
La flore intestinale est le microbiote le plus important de l’organisme. Elle remplit des fonctions immunitaires et métaboliques essentielles à la santé.



Définition et action

La flore intestinale, également connue sous le nom de microbiote intestinal, désigne un ensemble de micro-organismes présent dans les organes du tube digestif : bactéries, virus et champignons dits commensaux (non pathogènes). Ce microbiote est surtout concentré dans l’estomac, l’intestin grêle et le côlon.
La flore intestinale remplit plusieurs fonctions. Elle assure un rôle de barrière contre les bactéries pathogènes et fait partie intégrante du système immunitaire intestinal. Pendant les premières années de vie, ce rôle de protection est primordial pour apprendre au corps à différencier les micro-organismes commensaux des espèces pathogènes (maturation intestinale). Le microbiote intestinal est également essentiel à la digestion et au maintien du poids : il participe au métabolisme des glucides, des gaz, des protéines et des lipides.

Composition

Constitués d’une grande variété d’espèces bactériennes, la flore intestinale est propre à chaque individu. L’étude du microbiote intestinal a cependant mis en évidence des espèces de bactéries dominantes chez l’adulte : Firmicutes, Bacteroidetes, et Actinobacteria sont les plus récurrentes.
Chez l’enfant, la composition du microbiote intestinal évolue selon le mode d’accouchement, l’alimentation, l’environnement, l’hygiène et les éventuels traitements médicaux, jusqu’à atteindre la maturité.

Troubles liés à la flore intestinale

Une modification quantitative ou qualitative de la flore intestinale entraîne un déséquilibre (dysbiose), potentiellement à l’origine de réactions immunitaires inappropriées ou de troubles métaboliques.
Des liens ont été établis entre microbiote intestinal, pathologies chroniques et troubles fonctionnels : maladie de Crohn, rectocolite hémorragique, syndrome de l’intestin irritable, allergies, maladie cœliaque, diabète, obésité, cancer colorectal.

Prévention

L’alimentation joue un rôle sur la flore intestinale. Certains aliments comme les yaourts et les laits fermentés contiennent des bactéries probiotiques, bénéfiques pour l’équilibre du microbiote intestinal. La consommation de fibres (dans les légumineuses et les céréales complètes notamment) est également essentielle dans le cadre d’une alimentation équilibrée, et pour protéger la flore intestinale (aliments prébiotiques).
En cas de troubles digestifs identifiés, la consultation d’un médecin et une prise en charge spécifique sont requises.

Pour aller plus loin

Microbiote et immunité intestinale, Société Nationale Française de Gastro-Entérologie

À lire également

Flore intestinale - rôle

Crédits photo : © Lars Zahner - Fotolia.com
Publi-information

Publié par sante-medecine.

Ce document intitulé « Flore intestinale - fonction, composition et protection » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.fr) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.